Grenoble - Briançon (Coupe de la ligue, groupe D, 6e journée)

Une victoire pour le moral

2011-10-18-Grenoble-Briancon1Les retrouvailles entre Grenoble et Briançon pour ce dernier match de poule de la coupe de la ligue se font dans une relative indifférence compte tenu de l'absence totale d'enjeu de la rencontre. Les deux équipes ont en effet connu un parcours diamétralement opposé dans cette compétition, ce qui les empêche de se retrouver pour la fin en apothéose que proposait le calendrier. Si Briançon a survolé la poule en ne concédant qu'une seule défaite jusqu'à présent à Villard-de-Lans, le Brûleurs de Loups se sont enterrés dans leur double confrontation face à Gap, laissant ainsi échapper toute chance de qualification. Une sortie de route peu glorieuse pour le tenant du titre qui a malgré tout relevé la tête à Villard la semaine dernière, la seule victoire grenobloise au cours des sept derniers matchs toutes compétitions confondues.

L'objectif grenoblois est donc relativement clair : essayer de laver l'affront du 0-7 concédé à l'aller et surtout retrouver de la confiance après une nouvelle défaite en championnat samedi face à Morzine. À l'inverse, Briançon se présente avec la simple ambition de faire tourner son effectif. Luciano Basile a en effet annoncé clairement la couleur en titularisant son gardien remplaçant Aurélien Bertrand et en promettant du temps jeu à ses joueurs les plus jeunes. Ce match marquera aussi le retour attendu de Mickaël Perez et Edo Terglav qui tenteront de retrouver leurs sensations après une longue indisponibilité. À l'inverse, Jermu Porthen doit passer des examens complémentaires pour en savoir plus sur sa blessure au genou. Du côté grenoblois, les pépins continuent. Cette semaine, c'est le capitaine Christophe Tartari qui s'est blessé à l'épaule. C'est donc privés de six éléments que les Grenoblois abordent la rencontre de ce soir.

2011-10-18-Grenoble-Briancon2Avec Roman Quemener préféré dans les cages à Sébastien Raibon, les Brûleurs de Loups débutent bien avec une pression sur la cage de Bertrand mais Caudron parvient à se faufiler jusqu'à Quemener pour une première alerte briançonnaise. Elie Raibon reçoit alors la première pénalité pour une obstruction. Briançon s'installe mais ne se montre dangereux que sur un tir de Selan. À son retour sur la glace, Raibon croise Peter Bourgaut sanctionné à son tour. Il sera suivi par son coéquipier Steven Vanoosten, ce qui met les Diables Rouges en infériorité numérique pendant une minute. Grenoble met une bonne pression à cinq contre trois et voit ses efforts récompensés sur un tir en lucarne de Damien Raux qui s'avançait vers la cage (1-0, 07'22"). Briançon réagit très vite avec des tirs de Terglav puis Szélig ainsi qu'une bonne occupation en zone offensive. Mais les Grenoblois font jeu égal avec de la vitesse en attaque à l'image de Sivic qui déborde sur l'aile gauche puis décale Graham Avenel dont le tir trompe Bertrand (2-0, 13'23").

Le réalisme est grenoblois ce soir, mais Briançon ne donne pas l'impression de vraiment se surpasser. Bence Sziranyi regagne le banc des pénalités à son tour ce qui procure une nouvelle supériorité numérique à Grenoble. Sans effet malgré une certaine pression sur la cage de Bertrand. Grenoble se fait même surprendre lors d'un engagement en zone défensive : Rohat gagne l'engagement et s'appuie sur Bourgaut et Bini avant de décocher un tir qui surprend Quemener (2-1, 17'04"). C'est la ligne des jeunes Briançonnais qui relance les Diables Rouges ! Bernier est tout près de décrocher l'égalisation dans les dernières minutes du tiers mais les locaux conservent leur but d'avance au coup de sirène.

2011-10-18-Grenoble-Briancon3Le deuxième tiers débute mal pour Briançon puisque Caudron est sanctionné pour une faute sur Baylacq après seulement dix-huit secondes de jeu. Une pénalité vite annulée par une sortie hasardeuse de Quemener qui accroche Bourgaut le long de la bande. Briançon repart à l'attaque et aurait pu égaliser sur un 2 contre 1 emmené par le remuant Cédric Di Dio Balsamo alors que la défense grenobloise était une nouvelle fois prise en défaut. Marc-André Bernier échoue à son tour sur Quemener alors que la rencontre devient un peu plus intense physiquement. Quemener se fait une nouvelle frayeur en relâchant le palet sur un tir de Maks Selan alors que Dufresne se fait sévèrement sanctionner par un 2'+10' pour une charge dans le dos de Perez. Une situation inconfortable pour Grenoble qui va pourtant profiter aux Brûleurs de Loups grâce à François Ouimet qui récupère le palet dans sa zone, part en échappée et parvient à déjouer Bertrand (3-1, 28'57").

Après ce but marqué contre le cours du jeu, Jean-François Caudron reste quelques instants sur la glace suite à un tir reçu et il doit être aidé pour revenir au banc. Briançon ne se décourage pas et continue de mettre la pression sur Quemener qui répond présent lors de quelques actions dangereuses devant sa cage. Une pénalité de Steiner, contraint de retenir un adversaire le long de la bande, accentue la domination des Diables Rouges. Une domination stérile jusqu'au moment même où Steiner revient sur la glace : Bence Sziranyi, oublié par la défense grenobloise, s'avance et marque d'un tir à ras de glace (3-2, 35'57"). Grenoble réagit immédiatement sous l'impulsion de Raux et Balyacq et enchaîne les tirs lors de quelques secondes de flottement dans la défense briançonnaise. Le tiers se termine avec une pénalité de Bini, coupable d'une charge dans le dos sur Le Blond, et sur une autre de Szélig sur le coup de sirène qui laisse prévoir un début de troisième tiers très favorable à Grenoble.

2011-10-18-Grenoble-Briancon4Malgré le double avantage numérique dès le début de la période, les Brûleurs de Loups peinent à concrétiser cet avantage au score. Rouleau, positionné en pointe à la ligne bleue, a beau canarder la cage briançonnaise, rien n'y fait. Bertrand et sa défense ne cèdent pas. Briançon aurait pu profiter de cet avantage psychologique pendant une pénalité d'Avenel mais la défense grenobloise s'en sort avec Quemener qui écarte les tentatives de Bernier et Castonguay notamment. Mais les pénalités s'enchaînent pour Grenoble : un surnombre d'abord, puis un cinglage de Dusseau sous la pression du power-play briançonnais. Heureusement pour Grenoble, la double supériorité ne dure pas : le temps pour Quemener de réaliser un bon arrêt et Perez part à son tour en prison. Comme Grenoble quelques minutes plus tôt, Briançon n'a pas profité de son avantage numérique.

Le jeu se poursuit à cinq contre cinq avec quelques attaques de part et d'autre mais Grenoble semble s'acheminer tranquillement vers un succès lorsque Kévin Dusseau, l'habitué des pénalités de fin de match, se fait pénaliser pour une obstruction assez grossière sur Bourgaut à 1'27" de la fin. Luciano Basile prend immédiatement un temps mort pour organiser son power-play et la sortie du gardien. Et à six contre quatre, le pari fonctionne sur une remise de palet de Vanoosten à la ligne bleue dans le trafic, Braden Walls parvient à se saisir du palet et à marquer (3-3, 59'23").

Tout est à refaire pour Grenoble mais sur l'engagement Lucas Bini se fait sanctionner pour une charge irrégulière. Après quelques frictions entre Elie Raibon et Peter Bourgaut, le jeu reprend avec une supériorité numérique pour les dernières secondes du tiers et donc le début de la prolongation. Logiquement Grenoble s'installe rapidement dans la zone offensive. Le palet ressort pour Dufresne à la ligne bleue dont le tir tendu à travers le trafic fait mouche et met fin rapidement au suspense (4-3, 60'46").

2011-10-18-Grenoble-Briancon5Les Brûleurs de Loups remportent finalement ce match sans enjeu, ce qui sera bon pour leur confiance en vue des échéances futures même s'il est difficile de tirer des conclusions tant l'intensité était plus proche d'un match amical que d'un vrai match de championnat. Grenoble a réalisé quelques bons mouvements offensifs avec à la clé quatre buts dont deux en supériorité numérique, ce qui n'était pas arrivé depuis longtemps. Mais encore une fois l'ensemble est fragile avec une indiscipline qui coûte une nouvelle fois cher à la fin du temps réglementaire et une défensive encore hésitante dans ses relances et aux abords de la cage de Quemener, auteur d'une bonne partie. À confirmer donc dès samedi à Marseille face à Gap, sans Damien Raux dont le départ à Angers a été annoncé dans la soirée. Un départ qui ne tombe pas au meilleur moment compte tenu de l'infirmerie déjà bien pleine.

Du côté de Briançon, l'objectif est atteint pour Luciano Basile qui a pu faire tourner son effectif avec abondance ce temps de glace pour Peter Bourgaut, Lucas Bini ou Cédric Di Dio Balsamo qui ont eu l'occasion de s'illustrer. Ce match a été également l'occasion pour Edo Terglav et Mickaël Perez de retrouver leurs sensations sur la glace dans un match où les contacts physiques étaient limités. Grâce au point pris en prolongation, Briançon assure la première place de la poule et sera donc opposé à Chamonix lors des 1/4 de finale. Une confrontation intéressante en perspective compte tenu de la victoire des Chamois vendredi à René Froger. En attendant Briançon recevra Neuilly-sur-Marne samedi en Ligue Magnus.

Désignés meilleurs joueurs du match : François Ouimet (Grenoble) et Marc-André Bernier (Briançon)

(photos www.hockey-passion.com)

 

Grenoble - Briançon 4-3 après prolongation (2-1, 1-1, 0-1, 1-0)

Mardi 18 octobre 2011 à 20h à la patinoire Pôle Sud de Grenoble. 2257 spectateurs.
Arbitrage de Damien Velay assisté de Guillaume Gielly et Gwilherm Margry.
Pénalités : Grenoble 38' (2', 6'+10', 10'+10', 0'), Briançon 28' (6', 6', 6'+10', 0').

Évolution du score :

1-0 à 07'22" : Raux assisté de Sivic et Crossman (sup. num.)
2-0 à 13'23" : Avenel assisté de Sivic et Colotti
2-1 à 17'04" : Rohat assisté de Bourgaut et Bini
3-1 à 28'57" : Ouimet (inf num.)
3-2 à 35'57" : Sziranyi assisté de Terglav et Perez
3-3 à 59'23" : Walls assisté de Perez (sup. num.)
4-3 à 60'46" : Dufresne assisté de Steiner et Rouleau (sup. num.)

Grenoble

Gardien : Ronan Quemener.

Défenseurs : Jason Crossman (A) - Alexandre Rouleau ; Kévin Dusseau - Sylvain Dufresne ; Michael Steiner - Rémi Colotti.

Attaquants : Julien Baylacq (C) - Damien Raux - Nicolas Arrossamena (A) ; Elie Raibon - Mathieu Le Blond - François Ouimet ; Mitja Sivic - Loup Benoît - Graham Avenel ; César Joffre - Mathieu Briand.

Remplaçant : Sébastien Raibon (G). Absents : Christophe Tartari (épaule), Joris Bedin (disjonction à l'épaule), Francis Desrosiers (blessure à la main), Baptiste Amar (cheville), Anthony Aquino (épaule), Maxime Suzzarini (entorse à la cheville).

Briançon

Gardien : Aurélien Bertrand [sorti de 58'45" à 59'23"].

Défenseurs : Gary Leveque (A) - Steven Vanoosten ; Viktor Szelig - Bence Sziranyi ; Maks Selan - Florian Chakiachvili.

Attaquants : Jean-François Caudron - Eric Castonguay - Braden Walls ; Mickaël Perez - Edo Terglav (C) - Marc-André Bernier (A) ; Peter Bourgaut - Lucas Bini - Sébastien Rohat ; Cédric Di Dio Balsamo.

Remplaçant : Ander Alcaine (G). Absents : Aleksi Holmberg (mâchoire), Robin Gaborit (main), Jermu Porthen (genou).