Briançon - Neuilly-sur-Marne (Ligue Magnus, 6e journée)

C'est un match très spécial que s'apprête à disputer Briançon face à Neuilly-sur-Marne. Les Hautes-Alpes et le hockey briançonnais sont endeuillés par la disparition d'Alain Bayrou, président des Diables Rouges entre 2001 et 2009. Un match particulier pour l'entraîneur Luciano Basile, débarqué dans la ville haute en 2003 et qui doit beaucoup à l'ancien maire de Briançon. Les deux hommes ont ramené les Diables Rouges au sommet du hockey français.

Touché au ménisque durant l'été, Jermu Porthén ne portera plus le maillot briançonnais après la rupture des ligaments croisés de ce même genou. Durant le match de coupe de la ligue à Grenoble, Jean-François Caudron s'est ajouté à la liste des blessés. Il y a néanmoins un point positif avec le retour d'Aleksi Holmberg dans l'arrière-garde. Du côté nocéen, les problèmes de passeport de l'Israélo-Russe Eliezer Sherbatov sont réglés, lui permettant de jouer son premier match officiel en France.

Sur une montée d'Aleksi Holmberg, Lucas Bini se retrouve en bonne position face au but (2'). De quoi réchauffer progressivement l'ambiance de la patinoire René Froger. Steven Vanoosten transmet dans la profondeur à Edo Terglav qui lance à deux reprises sur Billy Blase (4'). Sherbatov fausse compagnie à Maks Selan mais Ander Alcaine est vigilant (5'). L'Espagnol ne capte pas un tir de Martin Malat (6').

Anthony Pittarelli est le premier sanctionné pour une charge sur Cédric Di Dio Balsamo. Le jeu de puissance briançonnais s'installe et Viktor Szélig dévie au raz de la glace le slap de Braden Walls (1-0, 08'43''). Terglav s'infiltre dans la défense (13'). Vanoosten s'avance face au but, Blase repousse avant que Walls et Philippe Bolduc ne viennent s'échanger quelques amabilités (13'07'). Alexis Birolini obtient une grosse chance dans le slot mais le palet est récupéré par Marc-André Bernier qui envoie son capitaine Terglav en échappée (2-0, 16'36''). Le Slovène dégage devant sa ligne un palet de Sherbatov (19').

Bernier, touché au doigt par un palet, doit quitter ses partenaires. Di Dio Balsamo aussi à la mi-match, blessé aux adducteurs... Blase est très réactif devant Walls bien servi par Peter Bourgaut (31'). Maks Selan, repositionné à l'attaque avec les sorties de ses deux coéquipiers, se trouve en bonne position. Blaise dévie du bout de la mitaine (34'). Il dévie parfaitement la passe en profondeur de Florian Chakiachvili pour son premier but de la saison (3-0, 36'17''). Birolini essaye dans un angle fermé (39').

Jesse Lebreton lance à la cage puis adresse une transversale devant le but obligeant Gary Lévèque à sauver son équipe devant Clément Rey (45'). Les Bisons s'agacent se rendent coupables de nombreuses fautes dans ce tiers. Ils vont alors laisser de bonnes opportunités aux locaux. Blase freine mais laisse filer le tir de Walls dont l'équipe évolue à cinq contre trois (4-0, 48'20''). Anthony Pitarelli est ensuite expulsé (52'36''). Blase sort du bout de la botte un tir de Selan (49') mais ne peut rien sur un missile de Vanoosten (5-0, 52'58''). Les visiteurs lâchent prise. Terglav sert Mickaël Pérez qui dribble le portier Italo-Américain (6-0, 53'44''). Le gardien sort un grand écart sur Bourgaut (56'), et sauve une autre tentative du numéro 10 des rouges (58'). Éric Castonguay fait un tour de cage mais échoue sur le poteau (57').

Score final 6-0 pour des rouges diminués mais qui ont su offrir une copie propre et sans bavure. À l'image du bon retour d'Aleksi Holmberg. Et Selan, rapidement à l'aise lorsqu'il a été repositionné à l'attaque, s'offre ses deux premiers points en championnat. Il s'agit d'une bonne opération comptable pour les Briançonnais, toujours quatrièmes, mais qui profitent des faux-pas des trois équipes les précédant au classement. Malgré tout, deux nouveaux blessés sont à déplorer avant le retour prochain de Robin Gaborit et le recrutement d'un joueur pour remplacer Porthén.

Une victoire dédiée à Alain Bayrou. Un homme dont Basile et son équipe souhaitent s'inspirer pour la suite de la saison.

 

Briançon – Neuilly-sur-Marne 6-0 (2-0, 1-0, 3-0)

Samedi 22 octobre 2011 à 20h30 à la Patinoire René Froger. 1067 spectateurs.
Arbitrage de Damien Bliek assisté de Matthieu Barbez et Guillaume Gielly.
Pénalités : Briançon : 12' (4', 2', 6’) ; Neuilly-sur-Marne : 54' (8’, 6', 10'+10'+20').

Évolution du score :
1-0 à 08'43" : Szélig assisté de Walls et Castonguay (sup. num.)
2-0 à 16'36" : Terglav assisté de Bernier
3-0 à 36'17" : Selan assisté de Chakiachvili
4-0 à 48'20" : Walls assisté de Castonguay et Vanoosten (double sup. num.)
5-0 à 52'58" : Vanoosten assisté de Selan et Castonguay (sup. num.)
6-0 à 53'44" : Pérez assisté de Terglav et Vanoosten

 
Briançon

Gardien : Ander Alcaine Val.

Défenseurs : Gary Lévèque (A) - Steven Vanoosten ; Viktor Szélig - Maks Selan ; Bence Szirányi - Aleksi Holmberg.

Attaquants : Mickaël Pérez - Edo Terglav (C) - Marc-André Bernier (A) ; Sébastien Rohat - Braden Walls - Éric Castonguay; Lucas Bini – Florian Chakiachvili - Peter Bourgaut ; Cédric Di Dio Balsamo.

Remplaçant : Aurélien Bertrand (G). Absents : Jean-François Caudron (nerf sciatique), Robin Gaborit (main), Jermu Porthén (rupture des ligaments croisés du genou).

Neuilly-sur-Marne

Gardien : William Albert Blase.

Défenseurs : Alexis Birolini – Stanislas Aubert ; Jesse Gauthier Lebreton (A) - Louis-Étienne Leblanc ; Martin Zajac – Jules Breton.

Attaquants : Martin Malat – Philippe Bolduc – Lukáš Pék ; Juho Tuomas Appel - Steven Cacciotti (C) – Milan Baranyk ; Arnaud Bougaran - Anthony Pittarelli – Étienne Bellavance-Martin ; Miroslav Kečka (A) - Clément Rey - Eliezer Sherbatov.

Remplaçants : Landry Labat (G), Alexis Besson. Absents : Jozef Wagenhoffer (retraite), Andrej Kmeč.