Amiens - Grenoble (U18 Elite)

20111022 grenoble u18c diapo IMG 6347

Deuxième match à domicile pour les "Cadets compétition" amiénois qui reçoivent ce samedi les actuels seconds du classement, à savoir les Brûleurs de Loups de Grenoble.

Ces derniers, avec quatre victoires en cinq matchs, totalisent déjà douze points, soit simplement deux de plus que les Cadets locaux qui comptent bien entamer leur ascension dans le classement, ou tout du moins se maintenir à une quatrième place qu’ils ont confortée la semaine passée en allant largement se venger à l’Île Lacroix de leur déconvenue à domicile sur le score de 9 buts à 2. De quoi avoir refroidi plus d’un Dragon sans doute.
 
Tombeurs du leader donc, les Grenoblois sont prévenus en arrivant en terre picarde, et n’ont qu’à bien se tenir. D’ailleurs, Maurin Bouvet est le premier à alerter Antoine Bonvalot qui coince le palet entre ses jambières.

Le match démarre rapidement et les deux équipes semblent bien dans leurs patins. Les Amiénois se sortent sans dégâts d'une première pénalité alors que Romain Chapuis visait la petite lucarne de Clément Mindjimba.

20111022 grenoble u18c IMG 6299

Hugo Gallet prend sa chance de la ligne bleue et surprend Antoine Bonvalot, qui, masqué, n’avait vu arriver le tir mais le puck rebondit sur son bras.

Par la suite, les locaux se retrouvent en double infériorité numérique : une situation que les Brûleurs de Loups ne vont pas tarder à mettre à leur avantage en faisant tourner le palet dans leur zone offensive. Malgré un bon travail dans les coins, les Amiénois ne peuvent rien contre un slap ravageur de Quentin Scolari entre les bottes de Mindjimba (0-1 ; 8’31’’).

L’ouverture du score des visiteurs provoque les rouges et noirs qui maîtrisent ensuite un powerplay sans pourtant réussir à trouver de solution. Malgré tout, Antoine Bonvalot est le plus inquiété en cette fin de tiers avec un palet qui traîne à plusieurs reprises devant sa cage, si bien que Maurin Bouvet amène l’égalisation amiénoise en déviant la rondelle sous ses jambières (1-1 ; 15’45’’).

Grenoble récidive fortement en privilégiant de  gros shoots. Rapides, ils sont les premiers sur un palet coincé juste devant la ligne de but amiénoise que Nicolas Husser n’a plus qu’à pousser au fond des filets (1-2 ; 18’05’’).

20111022 grenoble u18c IMG 6326

Les Grenoblois n’ont pas baissé de rythme en revenant sur le grand glaçon amiénois et Lou Bogdanoff jongle avec le puck afin de dépasser un défenseur, mais Clément Mindjimba parvient à éloigner de la crosse. Toutefois, Robin Ramboley arrive rapidement à tromper Amiens, peut-être encore un peu sonné du dernier but adverse en fin de première période (1-3 ; 22’45’’).

Les Brûleurs de Loups s’offrent une petite avance sur les locaux et accélèrent le mouvement, tout en semant un vent de panique autour de la cage amiénoise. Cependant, un long rebond laissé par Antoine Bonvalot revient dans la crosse de Fabien Kazarine qui peut ajuster son tir dans une cage presque vide (2-3 ; 24’58’’).

Après avoir tué une infériorité, Grenoble reprend quelque peu le dessus dans le match. Mais, suite à une malencontreuse glissade d’un défenseur isérois, Guillaume Leclerc rattrape le puck et se retrouve seul face à Antoine Bonvalot. Toujours aussi habile, il loge le palet au-dessus du bras du gardien (3-3 ; 31’21’’).

Un adversaire retourne sur le banc des pénalités et Amiens cherche la solution afin de prendre l’avantage. Fabien Kazarine lance de la bleue, le rebond est pour Maurin Bouvet face à un Antoine Bonvalot battu (4-3 ; 33’38’’).

Alors que les locaux s’appliquent à garder le palet pour terminer ce tiers avec une courte avance, ils se font surprendre en contre par Lou Bogdanoff (4-4 ; 38’40’’).

20111022 grenoble u18c IMG 6361

La troisième période commence à peine que les deux formations vont pouvoir évoluer à quatre contre quatre. Malheureusement les espaces qui se créent ne vont avantager aucune des deux équipes même lorsque Clément Mindjimba réalise par deux fois des sorties périlleuses qui auraient pu coûter cher aux Amiénois.

En supériorité à nouveau, Amiens peine à s’installer dans sa zone d’attaque et préfère un jeu personnel afin d’essayer de trouver une faille dans la défense adverse. L’avantage numérique qui suit est mieux négocier par les locaux et profite à Julien Guillaume qui reprend un rebond devant la cage des Brûleurs de Loups (5-4 ; 49’20’’).

Il ne reste plus que dix minutes à tenir pour les Amiénois s’ils veulent remporter une victoire. Les secondes filent, mais ce n’est pas une infériorité numérique qui va venir les troubler : les Gothiques restent sérieux afin de tuer correctement la pénalité.

Malgré tout, un 2 contre 1 dangereux s’amorce pour les visiteurs qui butent sur Antoine Buriez revenu se sacrifier en défense.

La fin du match n’est pas loin et les rouges et noirs le savent, néanmoins, un petit relâchement se fait sentir et les amiénois concèdent une égalisation quand la défense cafouille et laisse partir trois Grenoblois face à un seul défenseur local. Jordann Perret ne loupe pas le coche et Grenoble exulte de pousser les Amiénois en prolongations (5-5 ; 59’05’’).

20111022 grenoble u18c IMG 6335

La victoire était toute proche et les locaux la savouraient peut-être déjà, voilà pourquoi ils n’ont pas l’intention de la laisser s’envoler en mort subite. Maurin Bouvet, d’abord, trouve l’espace pour s’infiltrer entre la défense grenobloise mais il préfère jouer seul et manque son opportunité.

L’arbitre de ce samedi siffle à l’encontre des Amiénois et envoie Hugo Gallet en prison pour deux minutes. Le coach des Brûleurs de Loups demande son temps mort mais la mobilisation de ses joueurs ne suffira pas à faire flancher les Gothiques.

À leur tour, les visiteurs se retrouvent à trois sur la glace, avant qu’Hugo Gallet ne puisse revenir. Une situation de powerplay que Guillaume Leclerc va pouvoir exploiter en inscrivant son doublé pour délivrer les amiénois (6-5 ; 64’03’’).

Grâce à cette victoire les rouges et noirs conservent leur quatrième place et recollent au trio de tête, suivant d'un petit point Grenoble et Mont-Blanc, et à égalité avec les Rapaces de Gap, leurs prochains adversaires.

Emilie Enault / Photos : Pascal Enault


Amiens-Grenoble 6-5 après prolongation (1-2 ; 3-2 ; 1-1 ; 1-0)
Samedi 22 octobre 2011 au Coliséum d’Amiens
Arbitrage de Christophe Picard
Pénalités : Amiens 12’ (6’, 0’, 4’, 2’), Grenoble 14’ (2’, 4’, 6’, 2’)

Evolution du score :
0-1 à 08’31’’ : Scolari assisté de Bourgeois et Roy (double sup. num.)
1-1 à 15’45’’ : Bouvet assisté de Kazarine et Thomas
1-2 à 18’05’’ : Husser
1-3 à 22’45’’ : Lamboley assisté de Faure et Roy
2-3 à 24’58’’ : Kazarine assisté de Bouvet
3-3 à 31’21’’ : G. Leclerc
4-3 à 33’38’’ : Bouvet assisté de Kazarine (sup. num.)
4-4 à 38’40’’ : Bogdanoff
5-4 à 49’20’’ : Guillaume assisté de Carpentier et Gallet (sup. num.)
5-5 à 59’05’’ : Perret assisté de Chapuis et Bourgeois
6-5 à 64’03’’ : G. Leclerc assisté de Bouvet et Carpentier (sup. num.)

 

Amiens

Gardien : Clément Mindjimba

Défenseurs : Hugo Gallet – Thibaut Thuillier ; Arthur Montenoise – Antoine Buriez ; Marc Antoine Herbet – Etienne Cartron ; David Artano – Nicolas Leclerc

Attaquants : Rémi Thomas – Maurin Bouvet – Fabien Kazarine ; Gabin Da Silva – Leyland Plaire Coudrier – Guillaume Leclerc ; Romain Carpentier – Fabien Métais – Gaétan Pétrieux ; Jason Thorrignac – Julien Guillaume – Adrien Josse

Remplaçant : Corentin Cunsolo (G)

Grenoble

Gardien : Antoine Bonvalot

Défenseurs : Mathieu Pons – Cedric Andre ; Quentin Scolari – Léo Girod ; Pierre Lathuillière – Fabien Bourgeois ; Benjamin Chalier

Attaquants : Lou Bogdanoff – Romain Chapuis – Jordann Perret ; Nicolas Husser – Bastien Lardière – Jordan Agliardi ; Fabien Colotti – Robin Lamboley – Louis Roy ; Arnaud Faure

Remplaçant : Corentin Nore (G)