Amiens - Angers (Ligue Magnus, 6e journée)

2011-10-22-Amiens-AngersAprès un début de saison catastrophique, les Amiénois semblent entrevoir le bout du tunnel grâce aux deux victoires obtenues en coupe et en championnat contre Strasbourg. Les supporters attendent une confirmation ce soir face à une équipe d'Angers affaiblie par les blessures.

Les Amiénois rentrent bien dans le match et prennent le contrôle du palet. Ils s'installent dans la zone offensive et testent le gardien. Les Angevins récupèrent le puck en zone défensive, Jonathan Bellemare accélère le jeu, puis donne à Charlie Doyle qui frappe, son tir est dévié dans le but amiénois par Valentin Michel (0-1, 3'02). Ce but contre le cours du jeu ne semble pas affecter les Gothiques qui repartent à l'attaque et se procurent plusieurs bonnes occasions, toutes sorties par un Andrej Hocevar brillant.

Les joueurs picards s'impatientent et commencent à commettre des fautes : Mickaël Bardet puis Antoine Vanwormhoudt sont envoyés en prison. Les Gothiques résistent. Les Angevins semblent se contenter de cette avance d'un but et n'installent pas de véritable jeu de puissance. Sur un changement de ligne des visiteurs, Valentin Claireaux va au pressing et charge l'unique défenseur angevin encore sur la glace, celui-ci perd le palet au profit de Jaroslaw Rzeszutko, qui arrive à pleine vitesse pour défier le portier des Ducs : il feinte et glisse entre les jambes d'Hocevar (1-1, 15'53). Les Gothiques auront donc su résister à deux jeu de puissance et même à marquer en infériorité.

2011-10-22-Amiens-Angers2Les esprits s'échauffent au niveau de la cage d'Hocevar en cette fin de tiers, l'arbitre n'inflige aucune sanction. Les deux équipes sont renvoyées aux vestiaires sur ce score de parité.

Le deuxième tiers commence comme le premier : les locaux dominent et poussent les visiteurs à la faute. Les Gothiques installent leur power-play suite à une faute de Daniel Carlsson. Malgré quelques passes ratées, les Amiénois se procurent quelques situations dangereuses. Finalement les Angevins réussissent à annuler la pénalité, mais Brice Chauvel est, à son tour, envoyé en prison. Les Gothiques poussent et Hocevar craque à une seconde de la fin du power-play : Serer dévie un slap de Bault pour tromper l'impérial goalie angevin (2-1, 26'45).

Les Ducs se relèvent vite, et commencent le siège de la cage de Billy Thompson. Sur un palet envoyé en fond de glace, ce dernier sort derrière sa cage et envoie le palet directement sur la crosse de Kevin Igier à la ligne bleue, il transmet rapidement à Jonathan Bellemare au deuxième poteau qui transforme l'offrande d'un revers bien placé (2-2, 29'30). Les Amiénois reprennent possession du palet, mais toutes leurs velléités offensives sont tuées dans l'oeuf par le portier angevin. Les Amiénois finissent par être pénalisés par le zèbre du soir qui envoie Valentin Claireaux en prison à 38'33. Dans la foulée, Éric Fortier s'en va au but, mais est stoppé net par le retour salvateur de Romain Bault. La sirène retentit alors que les deux équipes commencent une nouvelle bagarre, qui permettra aux Gothiques de commencer le troisième tiers en supériorité numérique suite à l'envoi en prison de Kevin Igier pour dureté.

2011-10-22-Amiens-Angers3Les Amiénois attaquent plus que jamais, mais ne parviennent pas à tromper une nouvelle fois la vigilance du goalie adverse. Plusieurs grosses occasions sont à mettre au crédit des locaux dans le troisième tiers, mais les Gothiques manquent de réussite à l'image du jeune Jaroslaw Rzeszutko, très critiqué en début de saison mais réhabilité dans le coeur des supporters après ses bonnes dernières sorties sous les couleurs amiénoises. Vers la cinquantième minute de jeu, les Angevins semblent vouloir accélérer le jeu, mais Bellemare et Belanger sont bloqués par Billy Thompson, solide dans le deuxième tiers. Les visiteurs semblent fatigués et le coach angevin demande un temps mort à la fin du tiers. Rien n'y fait, les tentatives des deux équipes n'empêcheront pas la prolongation.

Les Angevins semblent cuits physiquement et se recroquevillent en défense. Les Amiénois en profitent pour camper devant la tribune des Amiens Fans. Grégory Béron perd le palet à la ligne bleue angevine, on craint le pire en contre mais Romain Bault vient bloquer l'action adverse par une belle charge sur le banc des visiteurs. Béron, le premier fautif, en profite alors pour aller glisser le palet sous la botte d'Andrej Hocevar. Les Gothiques peuvent exulter (3-2, 62'33). Même s'ils laissent un point au rival angevin, les Amiénois n'ont rien à regretter ce soir. Ils confirment ainsi le renouveau entrevu face à Strasbourg.

 

Amiens - Angers 3-2 a.p. (1-1, 1-1, 0-0, 1-0)
Samedi 22 octobre 2011 à 20h00 au Coliseum d'Amiens.
Arbitrage d'Alexandre Bourreau assisté de Yann Furet et Aurélien Smeeckaert.
Pénalités : Amiens 8' (4', 2', 2', 0'), Angers 10' (2', 6', 2', 0').
Tirs cadrés : Amiens 49 (11, 13, 21, 4), Angers 21 (5, 8, 8, 0).

Évolution du score :
0-1 à 03'02" : Michel assisté de Doyle et Bellemare
1-1 à 15'53" : Rzeszutko assisté de Claireaux (inf. num.)
2-1 à 26'45" : Serer assisté de Bault (sup. num.)
2-2 à 29'30" : Bellemare assisté d'Igier
3-2 à 62'33" : Béron assisté de Bault


Amiens

Gardien : Billy Thompson.

Défenseurs : Angel Nikolov – Grégory Béron ; Thomas Roussel – Romain Bault ; Vincent Bachet – Teddy Trabichet.

Attaquants : Kevin Bergin – Jake Morissette – Valentin Claireaux ; Jaroslaw Rzeszutko – Antoine Vanwormhoudt – Luka Basic ; Martin Tomasek – Anthony Mortas – Mickaël Bardet ; Marius Serer.

Remplaçants : Léo Bertein (G), Aïna Rambelo. Absents : Kyle Sibley (muscle pectoral), Aziz Baazzi.

Angers

Gardien : Andrej Hocevar.

Défenseurs : Kevin Igier – Lauri Lahesalu ; Daniel Carlsson – Charlie Doyle ; Julien Albert.

Attaquants : Jonathan Bellemare – Éric Fortier – Valentin Michel ; Brice Chauvel – Thiery Poudrier – Marc Belanger ; Nicholas Romano – Damien Raux - Nicolas Hébert.

Remplaçants : Lucas Normandon (G), Christophe Colombel. Absents : Brian Henderson (commotion cérébrale), Jean-François David (suspendu), Simon Lacroix (dos), Pavol Mihalik (tendon d'Achille), Nicolas Primout (ménisque), Tomas Baluch, Juho Jokinen.