U22 : Amiens - Gap

2011-10-23-amiens-gap-u22-diapoIl y avait longtemps que les Espoirs amiénois n’avaient plus foulé le glaçon du Coliséum. Depuis leur victoire en prolongation face à Angers le 11 septembre dernier en ouverture du championnat (5-4), les U22 n’ont plus gagné aucun match : subissant d’abord une humiliation sur le score de 9 buts à 0 à Rouen, puis s’inclinant à Grenoble sur un score tout aussi lourd de 8 buts à 1, et enfin ramenant une dernière déconvenue Reims la semaine passée, rattrapés et dépassés dans une partie qu’ils auront finalement perdu 7-4.

La rencontre face à des Rapaces bloqués dans le bas du classement ce dimanche 23 octobre, alors que les Amiénois occupent peu fièrement une sixième place, pourraient permettre aux locaux de renflouer quelque peu leur compteur et, pourquoi pas, d’enfin décoller dans le championnat.

Seulement, dans ce match, il ne faut pas oublier qu’il y a bien deux équipes, et les Gapençais ne sont pas venus pour faire de la figuration. Ils sont les premiers à alerter Léo Bertein qui garde les filets amiénois aujourd’hui. Rémi Thomas répond par un face-à-face, sans parvenir à tromper Julian Barrier Heyligen. Amiens amène le puck dans sa zone d’attaque mais les lancers loupent tous le cadre. Les Rapaces répliquent alors en testant la mitaine de Léo Bertein qui se saisit du palet sans problème.

À la sixième minute, le jeu s’arrête et reprend finalement avec deux arbitres sur les trois présents. Pas déconcentrés pour si peu, les Amiénois sont les premiers à reprendre l’offensive par l’intermédiaire de Romain Carpentier qui ne parvient pas à faire ciller Julian Barrier Heyligen.

2011-10-23-amiens-gap-u22-3

Une faute amiénoise amène l’occasion pour Gap d’imposer leur jeu de puissance. Bien en place, les joueurs de Laurent Bougro portent vite le danger sur la cage des locaux après un dégagement de Maurin Bouvet. Malgré tout, les Gothiques tuent leur pénalité et ramènent de nouveau le jeu en zone gapençaise, se battant sur chaque palet pour le garder dans les limites de leur zone offensive. Les efforts payent et Maurin Bouvet peut remettre un rebond au fond des filets adverses à la mi-tiers (1-0 ; 10’49’’).

Les locaux enchaînent les phases offensives face à des Rapaces solides en défense mais qui, d’un autre côté, sont à la peine pour le reste de la période afin de faire entrer un puck dans leur zone et de mettre en place un jeu qui se voudrait offensif et qui pourrait inquiéter les Amiénois.

Le tiers médian commence mal pour les Gapençais qui se retrouvent en infériorité numérique. Ils parviennent malgré tout à partir en contre sans toutefois réussir à déjouer la vigilance de Léo Bertein. Les Amiénois ripostent par une combinaison entre Aina Rambelo et Alvin Matima mais Julian Barrier Heyligen ne se laisse pas surprendre.

Sur une action de Benjamin Issertine, les Rapaces croient à l’égalisation mais l’arbitre étend les bras. Alors, Amiens repart de plus belle dans sa zone d’attaque et fait souffrir ses adversaires qui plient mais ne rompent pas. Le puck tourne autour de la cage du gardien blanc mais les actions ne se concrétisent pas. Finalement, Rémi Thomas trouve l’ouverture parmi une forêt de patins devant les filets de Julian Barrier Heyligen afin de doubler la mise (2-0 ; 31’57’’).

2011-10-23-amiens-gap-u22-4Une nouvelle réalisation qui donne un peu d’air aux locaux face à des Rapaces légèrement dominés mais qui ne se trouvent pas assommés par le score pour autant. Lorsque ceux-ci parviennent à emmener la rondelle dans leur zone offensive, ils réussissent à affoler la défense amiénoise, sauvée à plusieurs reprises par les bons réflexes de son portier.

Par la suite, Romain Carpentier envoie une catapulte sur la transversale gapençaise, avant que les locaux ne se voient pénalisés. Le désavantage numérique n’empêche pas Fabien Kazarine de partir en break mais Julian Barrier Heyligen oppose ses jambières.

Gap peut s’installer quelques secondes dans sa zone mais les rouges et noirs se dégagent et obtiennent même un engagement du côté défensif de leurs adversaires avant la fin de la période.

Les Gothiques font leur retour sur la glace avec les mêmes intentions que durant les tiers précédents. En supériorité, ils mettent en place leur jeu de puissance mais la bonne entente entre Marius Serer et son capitaine loupe le coche de peu tandis que Gap se défend bien.

Sur une pénalité différée à l’encontre des amiénois, les Rapaces partent à l’attaque et un palet dévié par Bertrand Fribault glisse entre les bottes de Léo Bertein (2-1 ; 46’49’’).

Entraînés par un regain de motivation suite à leur réduction du score, les Gapençais se montrent dangereux, à l’image de Kévin Ranguis qui feinte une passe avant de tirer dans un angle complètement fermé que le gardien amiénois n’avait pourtant pas oublié de protéger.

2011-10-23-amiens-gap-u22-2Cependant les locaux reprennent le puck assez vite et Aina Rambelo est opportuniste en allant tromper Julian Barrier Heyligen (3-1 ; 56’09’’).

Pas rassasié pour autant, Fabien Kazarine s’essaie encore, imité par Romain Carpentier d’un tir à mi-distance dégagé trop vite pour qu’un Amiénois s’en saisissent devant la cage adverse.

Anthony Rapenne et Yoanne Lacheny s’entendent bien mais la défense amiénoise fait son retour à temps.

Il reste un peu plus d’une minute dans le match lorsque Gap prend son temps-mort afin de faire sortir leur portier. Les Rapaces s’installent dans leur zone offensive et essaient tout face à des amiénois qui restent vigilants. Ces derniers parviennent à dégager le palet, mais à côté de la cage vide.

Les Gapençais auront eu beau tout tenter, Amiens remporte au final une belle victoire contre une équipe méritante, mais une victoire qui va surtout faire du bien au moral des juniors amiénois en les remontant par la même occasion à la cinquième place du classement.

Une cinquième place qu’ils pourront conforter dès le 2 novembre prochain en affrontant Reims au Coliséum. Des Phénix qu’on retrouve septièmes, avec trois points dus à une victoire acquise en Champagne-Ardenne contre les Amiénois, justement, et qui viendront sans doute dans le but d’en rajouter une seconde à leur tableau de chasse. L’heure de la revanche sonnera-t-elle pour les U22 Gothiques ?

Emilie Enault / Photos : Pascal Enault


Amiens-Gap 3-1 (1-0 ; 1-0 ; 1-1)
Dimanche 23 Octobre au Coliséum d’Amiens
Arbitrage de Jérémy Rauline
Pénalités : Amiens 6’ (2’, 2’, 2’), Gap 4’ (2’, 0’, 2’)

Evolution du score :
1-0 à 10’49’’ : Bouvet assisté de Herbet et Kazarine
2-0 à 31’57’’ : Thomas assisté de Kazarine et N. Leclerc
2-1 à 46’49’’ : Fribault assisté de Issertine et Farina
3-1 à 56’09’’ : Rambelo assisté de Da Silva et Carpentier

Amiens

Attaquants : Aina Rambelo – Marius Serer – Romain Carpentier ; Eric Guibert – Quentin Fauchon – Fabien Métais ; Rémi Thomas – Maurin Bouvet – Fabien Kazarine ; Jason Thorrignac – Leyland Plaire Coudrier – Emilien Déposé

Défenseurs : Gabin Da Silva – Aziz Baazzi ; Alvin Matima – Marc-Antoine Herbet ; Nicolas Leclerc – David Artano ; Rémy Fournier – Fabien Durbin

Gardien : Léo Bertein

Remplaçant : Quentin Kello (G)

Gap

Attaquants : Jérémy Lancman – Paul Schmitt – Sacha Mallet ; Benjamin Adon – Kevin Ranguis – Yoanne Lacheny ; Anthony Rapenne – Benjamin Issertine – Bertrand Fribault  

Défenseurs : Martin Charpentier – Thibault Farina ; Cédric Castagnou – François Pointel ; Brice Mansouri – Jérémy Baridon

Gardien : Julien Barrier Heyligen

Remplaçant : Dylan Gueydan (G)