Anglet - Bordeaux (Division 1, 7e journée)

Pour qui le premier derby de la saison ?

Anglet-Bordeaux-111022-071

L’Hormadi et les Boxers restent chacun sur une victoire probante. À Lyon, Anglet a obtenu sa troisième victoire à l’extérieur de la saison et Bordeaux dans sa patinoire de Meriadeck a atomisé Cergy 11-2.

En lever de rideau, les Vieilles Crosses de l'Hormadi gagnent leur rencontre contre Bordeaux 9-5 et montrent la voie à suivre pour les locaux.

Les joueurs des deux camps se connaissent très bien, non seulement sur la glace mais aussi en dehors. Le match sera à n’en pas douter disputé et serré. Un combat de tous les instants qui ne les empêchera pas de se retrouver après la rencontre pour un pot en commun.

Pour les supporters aussi, le derby revêt un caractère spécial, une saveur particulière. Parmi les 1300 spectateurs présents les Petits Boxers sont venus nombreux (pas loin de 200) pour encourager leur équipe, et du côté angloy le tempo est donné comme d’habitude par Jean-Luc alias Manolo et sa grosse caisse. Chacun derrière son équipe mais dans le respect de l’adversaire.

Le coup d’envoi de la rencontre est donné par Guillaume Drouot, gardien de l’Hormadi encore la saison passée, qui fêtait son anniversaire. Il est entouré par ses deux copains, les capitaines Raphael Larrieu (Bordeaux) et Xavier Daramy (Anglet) tous les deux formés à Anglet.

Anglet-Bordeaux-111022-160Anglet en flèche !

 

D’entrée de jeu l’Hormadi met la pression sur les Boxers et les dix premières minutes seront clairement à son avantage.

La troisième ligne angloye va donner le ton de la rencontre. On joue depuis 2’15’’, Coulombeix passe la bleue et donne a Florent Neyens qui derrière la cage transmet à Garbocz. Michal travaille le palet dans le dos de Gasnier, revient pour un premier lancer repoussé par le gardien, récupère le palet, attire deux défenseurs sur lui et passe à Pierre-Hervé Coulombeix qui fusille Mickaël Gasnier (1-0). Bordeaux tente de revenir lors d’une supériorité numérique mais Anglet contrôle bien en défense.

Survient alors la 15e minute pour le but le plus spectaculaire de la rencontre. PH Coulombeix récupère un palet en zone de défense angloye et lance instantanément Florent Neyens le long de la balustrade côté gauche, le « Rocket » laisse tout le monde derrière, Gasnier sort en catastrophe mais d’un coup de poignet l’attaquant de l'Hormadi glisse le palet hors de portée du gardien. Florent Neyens marque son premier but de la saison ! Et quel but ! 2-0, cela ne pouvait démarrer mieux pour les basques.

Après ce but, Anglet retombe dans ses travers et en perdant sa concentration va permettre aux Bordelais de réduire le score. Sur un contre, les Boxers passent la bleue, Vincent Cadren lance à mi-distance, le palet n’est pas bloqué par Ferhi et glisse derrière le gardien, Romain Masson qui est à l’affut pousse le palet dans la cage.

Le premier tiers termine sur ce score de 2-1 en faveur d’Anglet !

Copie conforme !

Le deuxième tiers ressemble étrangement au premier dans son déroulement. Anglet remet la pression d’entrée. Jouant en supériorité numérique et après un redoublement de passes contre la bande, Sébastien Rousselin slape depuis la bleue et crucifie Mickael Gasnier masqué par Olegs Koreskovs qui joue parfaitement l’essuie-glace (3-1).

L’Hormadi enfonce le clou avec un très beau mouvement qui part de la gauche : Koreskovs repique au centre en zone d’attaque, passe à Grenier côté droit pour une feinte, puis un lancer vers le gardien que viens habilement couper Gautier Lafrancesca en déviation. 4-1 pour Anglet à la mi-match !

Quand Anglet joue à fond, Bordeaux est en grande difficulté. Oui mais voilà, l'Hormadi va commencer à essayer de gérer son avance, et les Bordelais, vexés sont eux décidés à revenir dans le match. Les Basques ont un match de coupe en prévision mardi contre Gap qui joue en ligue Magnus. Contrairement à Bordeaux qui ne s’est pas inscrit en Coupe de France, ils veulent jouer toutes les compétitions à fond et ceci explique peut-être cela.

Le second but des Boxers survient suite à une pénalité infligée aux Angloys pour surnombre. Bordeaux installe le jeu en zone d’attaque, François Paquin dans le coin droit contrôle et fait une passe derrière la cage à Xabi Lassalle. Celui-ci redresse, passe devant et d’un revers du poignet trompe Ferhi dans le coin. Les Boxers sont à nouveau dans le match et leurs supporters retrouvent de la voix. On joue alors la 38e minute et le tiers se termine sur ce score de 4-2 en faveur de l'Hormadi.

Trop de pénalités !

Anglet-Bordeaux-111022-083

Les Basques seront beaucoup pénalisés durant ce dernier tiers, entaé d’ailleurs en double infériorité suite à un 2'+2' à 39’57". Puis, à peine tuée cette double supériorité bordelaise, ils vont encor être sanctionnés trois fois de suite. A 42'58, 44'42" et à 47'51".

Les Boxers ne sauront jamais profiter de ces supériorités. Ils vont toutefois réduire le score à 4-3 et se rapprocher tout près de l'égalisation. À l’attaque, François Paquin envoie dans le coin gauche, Raphael Larrieu récupère et passe au centre, le palet est mal contrôlé, Cyril Boubé surgit de l’arrière et propulse le palet au fond des filets d’Eddy Ferhi. Il reste 12 minutes à jouer et tout est encore possible.

Bordeaux appuie et Anglet défend. Mais les Angloys sont également dangereux sur des contres bien menés. Sur la fin, les Dogues sortent leur gardien, mais alors qu’ils allaient se trouver en supériorité suite à une faute angloye, ils négocient mal et se retrouvent sanctionnés pour surnombre. Ils ont perdu leur dernière occasion d’égaliser et la rencontre se terminer sur ce score de 4-3 en faveur de l'Hormadi.

Les Joueurs d’Anglet peuvent enfin savourer la victoire et partager leur joie avec celle de leurs supporters !

Il est à retenir de ce match intense et disputé la totale neutralisation des premières lignes de chaque équipe. Ni Daramy, ni Maréchal côté angloy, ni Kristin, ni Savage côté bordelais n’ont brillé.

Gros match de Michal Garbocz, Florent Neyens et Pierre-Hervé Coulombeix pour l'Hormadi, de François Paquin, Cyril Boubé et Xabi Lassalle pour Bordeaux

Mais tous les acteurs de ce match sont à féliciter à commencer par les deux gardiens.

Match retour le 28 Janvier 2012 à Bordeaux (Patinoire Meriadeck)

Anglet-Bordeaux-111022-112

 

Anglet – Bordeaux 4-3 (2-1, 2-1, 0-1)
Samedi 22 octobre 2011 à 20h30 à la Patinoire de La Barre. 1300 spectateurs.
Arbitrage de Laurent Garbay assisté de Clément Goncalves et Guillaume Barthe.
Pénalités : Anglet 20' (2', 10', 8'), Bordeaux 6' (0', 4', 2').

Évolution du score :
1-0 à 02'15" : Coulombeix assisté de Garbocz
2-0 à 15'05" : Neyens assisté de Coulombeix
2-1 à 16'16" : Masson assisté de V. Cadren et Lambert
3-1 à 21'50" : Rousselin assisté de Grenier et Cyr (sup. num.)
4-1 à 30'48" : Lafrancesca assisté de Grenier et Cyr
4-2 à 38'18" : Lassalle assisté de Paquin et Horrut (sup. num.)
4-3 à 47'51" : Boubé assisté de Larrieu et Lassalle


Anglet

Gardien : Eddy Ferhi

Défenseurs : Patrice Bellier - Thomas Molia ; Dave Grenier - Mickael Wiart ; Julien Hitze – Sebastien Rousselin.

Attaquants : Géraud Maréchal (A) - Xavier Daramy (C) - Jérôme Patard ; Olegs Koreskovs - Mathieu Cyr (A) - Gauthier Lafrancesca ; Pierre Hervé Coulombeix – Michal Garbocz – Florent Neyens.

Remplaçants : Julien Pradera (G), Christophe Perez, Christophe Cantos, Benoît Ladonne. Absents : Mathieu Saint Marc, Xavier Cazaubon, Aurélien Frasier.

Bordeaux

Gardien : Michaël Gasnier

Défenseurs : Jan Majercak – Maximilien Tromeur ; Cyril Boubé – Nicolas Courally ; Aymeric Gillet – François Paquin.

Attaquants : Jean-François Savage – Miroslav Kristin – Francis Gladu Piché ; Romain Horrut - Raphael Larrieu (C) - Xavier Lassalle ; Cyril Lambert – Vincent Cadren – Romain Masson.

Remplaçants : Julien Leclerc (G), Thomas Arrouy, Thomas Paradis, Tom Grat Guiraute.