Le jour J pour Stéphane Da Costa

DA COSTA_Stephane-110429-143Cette soirée sera décisive pour l'attaquant français Stéphane Da Costa. Depuis le début de la saison, il n'occupe qu'un rôle anonyme sur la quatrième ligne des Sénateurs d'Ottawa, une fonction défensive dans laquelle il n'est pas à l'aise. Même s'il a inscrit un joli but la semaine dernière, il a la pire fiche de son équipe avec -7. Cependant, il aura sa chance grâce à une conjonction favorable d'évènements.

D'une part, Peter Regin sera absent six à huit semaines pour soigner son épaule blessée, sans opération. D'autre part, le grand espoir suédois Mika Zibanejad a été retourné hier soir à Djurgården  : "Pour son développement à long terme, pour lui donner une chance de devenir le joueur qu'il peut devenir, cette décision s'imposait." Zibanejad n'a en effet que 18 ans et n'a passé qu'une demi-saison en Elitserien. Il ne peut pas encore porter l'offensive et c'est certainement en Suède qu'il progressera le mieux.

La place sur les deux premières lignes libérée par Zibanejad revient donc à Stéphane Da Costa, qui aura le privilège d'évoluer entre le vétéran suédois Daniel Alfredsson et l'international américain Nick Foligno. Dans le monde de la NHL, il faut convaincre quand on a sa chance, qui ne se présente pas toujours deux fois.

Le coach Paul MacLean a été très clair sur ce point en déclarant à l'agence QMI : "On va voir ce que que Stéphane peut faire. La balle est dans son camp à ce moment. Le voilà dans une position sur le top-6. Nous attendons qu'il monte sur l'occasion et nous verrons s'il peut assumer ce rôle et y réussir. Nous voudrions être sûrs qu'il continue à être actif des deux côtés de la glace, pas seulement avec mais aussi sans palet. Le point important avec Stéphane a été l'aspect défensif du jeu."