Grenoble - Chamonix (Coupe de France, 1/16 de finale)

Le réveil grenoblois

2011-10-25-Grenoble-Chamonix1C'est le grand retour de Grenoble en coupe de France ! Lors de la saison 2009/10, les Brûleurs de Loups, tenants du titre, s'apprêtaient à disputer le premier tour de la coupe de France à... Chamonix. Mais ils ne se rendront jamais en Haute-Savoie, sanctionnés quelques jours plus tôt par la FFHG pour présentation de comptes non conformes et dissimulation de déficit. Deux ans plus tard, ils ont de nouveau rendez-vous avec les Chamois pour leur retour dans cette compétition, cette fois sur la glace de Pôle Sud. Une équipe de Chamonix qui s'est imposée ici même il y a quelques semaines (4-3) et qui est toujours leader de la Ligue Magnus. Le club recordman des titres en France a des ambitions dans cette compétition cette saison et espère capitaliser sur son bon début de saison pour se frayer un chemin jusqu'à Bercy. Même si sa défaite samedi face à Morzine (1-3) constitue un premier coup d'arrêt.

Mais ce n'est pas le seul retour fêté ce soir puisqu'une autre bonne nouvelle attend les Grenoblois avec le retour de Baptiste Amar sur la glace. Le capitaine s'apprête en effet à disputer son premier match officiel de la saison même s'il n'est pas encore totalement à 100% ce soir. Avec le retour d'Amar, c'est l'infirmerie grenobloise qui se vide sérieusement puisque seuls Aquino et Desrosiers manquent désormais à l'appel. De quoi donner des idées à ses coéquipiers qui entendent poursuivre leur redressement après leurs deux victoires d'affilée face à Briançon en coupe de la ligue et surtout face à Gap samedi en Ligue Magnus (1-0). Chamonix déplore pour sa part l'absence de Carl Lauzon, toujours en délicatesse avec son dos.

2011-10-25-Grenoble-Chamonix5Les deux équipes se montrent entreprenantes dès les premières minutes avec notamment deux incursions de Graham Avenel puis de Vincent Kara, mais Hardy et Quemener répondent présents. Dufresne reçoit la première pénalité de la rencontre pour une obstruction. Chamonix essaie de s'installer et se montre dangereux sur un tir de Terrier mais Quemener s'interpose à nouveau.

Grenoble reprend ensuite sa domination en portant le danger devant la cage chamoniarde avec des tirs de Sivic puis Avenel mais Hardy se montre à son tour déterminant. Sur une attaque du duo Tartari-Arrossamena, Simon Lambert se fait pénaliser pour un accrocher sur Tartari. Les Brûleurs n'arriveront pas à installer le power-play mais se montreront tout de même dangereux sur quelques attaques en mouvement. Les Grenoblois sont dominateurs mais ne parviennent pas à faire sauter le verrou chamoniard. Ouimet effectue une bonne percée avant de servir Le Blond qui échoue sur Hardy puis subit une charge de Da Costa justement pénalisé. Pendant cette nouvelle supériorité numérique, les Brûleurs de Loups se heurtent une nouvelle fois à Hardy, leurs tirs manquant singulièrement de tranchant. Malgré une nette domination sur l'ensemble du tiers, Grenoble doit se contenter du 0-0 à la pause.

2011-10-25-Grenoble-Chamonix2Tartari étant pénalisé quelques secondes avant la fin de la première période pour avoir accroché Hardy, Grenoble reprend le jeu en infériorité numérique. Mais le jeu de puissance, pas très convaincant, s'emmêle les pinceaux et perd le palet à la ligne bleue. Elie Raibon en profite pour s'échapper et fusiller Hardy de l'autre côté de la patinoire (1-0, 20'46"). Ce but plein d'opportunisme du jeune espoir grenoblois vient concrétiser la période de domination des locaux depuis le début de la partie. Hardy se fait encore une frayeur sur une relance ratée le long de la bande mais il se rattrape en faisant l'arrêt.

La défense chamoniarde n'y est pas en ce début de deuxième tiers et se fait une nouvelle fois contrer en laissant Sivic rentrer sans opposition dans la zone défensive. L'attaquant slovène décale Hardy et marque avec facilité (2-0, 24'36"). Brent Patry se fait sanctionner dans la foulée pour une faute sur Ouimet et offre un nouveau power-play à Grenoble. Une minute plus tard, le 5 contre 4 devient 4 contre 3 suite à deux nouvelles pénalités de Suzzarini et Masson. Les Brûleurs de Loups n'en profitent pas et le jeu tend à se rééquilibrer alors que Chamonix resserre sa défense.

Hardy se fait une frayeur sur une relance manquée qui aurait pu profiter à Arrossamena mais Grenoble se fait prendre pour surnombre. L'occasion est belle pour les Chamois, d'autant plus que Le Blond envoie directement le palet hors des limites. Stéphane Gros demande un temps mort pour organiser la double supériorité numérique, mais cela ne fonctionne pas à cause notamment de Quemener qui réalise deux gros arrêts. La chance est passée pour les Haut-Savoyards qui se font à leur tour sanctionner pour un surnombre. Les pénalités s'enchaînent jusqu'à la fin du tiers sans qu'aucune équipe ne puisse en profiter même si Quemener, bien dans son match, doit écarter encore quelques situations chaudes devant sa cage.

2011-10-25-Grenoble-Chamonix3Avec une pénalité cette fois concédée par Ouimet à la dernière seconde du deuxième tiers, Grenoble commence de nouveau le dernier tiers en infériorité numérique. Cette fois les Brûleurs de Loups ne marqueront pas en infériorité numérique mais résisteront aux attaques chamoniardes. Et de retour à cinq contre cinq, Mathieu Le Blond profite d'un bon travail d'Elie Raibon autour de la cage chamoniarde pour se présenter devant les buts grand ouverts et envoyer le palet au fond (3-0, 43'58").

Avec trois buts d'avance, les Grenoblois sont en confiance et fond le jeu dans le camp chamoniard. Une pénalité de Crossman va les ralentir dans leur progression mais le box play grenoblois est excellent et repousse les assauts chamoniards. Et c'est de nouveau à cinq contre cinq que les Grenoblois vont faire la différence : Sivic décale Avenel sur l'aile droite et ce dernier repique au centre pour transpercer Hardy d'un tir en lucarne (4-0, 47'51").

Cette fois la victoire a choisi son camp alors que la défense chamoniarde semble avoir complètement pris l'eau. Deux pénalités consécutives d'Alexandre Rouleau permettent pourtant à Chamonix de revenir dans la partie : en power-play, Aimonetto sert Vincent Kara qui trouve une belle lucarne, privant ainsi Quemener d'un blanchissage pourtant mérité (4-1, 51'28"). Ce but concédé sème la panique dans les rangs grenoblois et Dufour doit demander un temps mort pour recadrer ses joueurs. Ceux-ci se compliquent la fin de match par trop d'indiscipline avec deux nouvelles pénalités pour surnombre puis de Tartari. Mais à cinq contre trois pendant une minute, les Chamois ne parviennent pas à revenir et n'y croient plus vraiment, se résignant à accepter une défaite relativement nette.

2011-10-25-Grenoble-Chamonix4Les Chamois sont passés à côté de leur match en montrant un visage bien différent de leur précédente venue à Pôle Sud. Moins percutants en attaque, où l'absence de Carl Lauzon a certainement pesé, Chamonix s'est également montré très friable en défense en laissant parfois des boulevards aux attaquants grenoblois. Un relâchement inattendu pour le leader de la Ligue Magnus qui devra rectifier le tir lors de ses prochaines échéances en championnat et surtout en quart de finale de la coupe de la ligue mardi contre Briançon.

Le retour de Baptiste Amar a inspiré les Grenoblois qui ont certainement livré leur meilleure prestation depuis le match des champions. Quemener s'est montré à la hauteur en réalisant des arrêts de grande classe, dans la continuité de son blanchissage obtenu à Marseille contre Gap. Ces deux prestations de haut niveau devraient lui permettre de lancer définitivement sa saison. Offensivement, l'attaque s'est montrée également plus inspirée avec quatre buts marqués par quatre attaquants différents. De quoi également donner confiance à des joueurs comme Sivic, Le Blond ou Avenel, peu en réussite devant le but depuis le début de la saison. Elie Raibon a également réalisé une bonne prestation avec un but et une assistance à son actif. Seul point noir : l'indiscipline au troisième tiers-temps qui aurait pu coûter plus cher face à une équipe plus efficace en supériorité numérique. Avec trois victoires consécutives dans trois compétitions différentes, les Brûleurs de Loups sont enfin sur une bonne dynamique. À confirmer samedi contre Amiens.

Désignés meilleurs joueurs du match : Ronan Quemener (Grenoble) et Clément Masson (Chamonix)

(photos www.hockey-passion.com)

Commentaire d'après-match (d'après Le Dauphiné Libéré) :

Baptiste Amar (défenseur de Grenoble) : "Ça fait un moment que j'attends ce retour ! Je ne suis pas encore au niveau mais c'est un vrai plaisir de reprendre sur un match comme celui-là. J'ai été impressionné par l'équipe, tout le monde a très bien joué. C'est sûrement notre meilleur match avec le match des champions."

 

Grenoble - Chamonix 4-1 (0-0, 2-0, 2-1)

Mardi 25 octobre 2011 à 20h à la patinoire Pôle Sud de Grenoble. 2600 spectateurs.

Arbitrage de Damien Velay assisté de Bastien Germaneaud et Gwilherm Margry.
Pénalités : Grenoble 24' (4', 10', 10'), Chamonix 12' (4', 8', 0').
Tirs cadrés : Grenoble 39 (21, 11, 7), Chamonix 30 (6, 10, 14).

Évolution du score :

1-0 à 20'46" : E. Raibon assisté Crossman (inf. num.)
2-0 à 24'36" : Sivic assisté de Le Blond
3-0 à 43'58" : Le Blond assisté de E. Raibon et Dufresne
4-0 à 47'51" : Avenel assisté de Sivic et Tartari
4-1 à 51'28" : Kara assisté de Aimonetto (sup. num.)

 

Grenoble

Gardien : Ronan Quemener.

Défenseurs : Kévin Dusseau - Sylvain Dufresne ; Jason Crossman (A) - Alexandre Rouleau ; Baptiste Amar - Michael Steiner ; Rémi Colotti.

Attaquants : Elie Raibon - Mathieu Le Blond - François Ouimet ; Julien Baylacq (C) - Christophe Tartari - Nicolas Arrossamena (A) ; Mitja Sivic - Loup Benoît - Graham Avenel ; Joris Bedin - Mathieu Briand - Maxime Suzzarini.

Remplaçants : Sébastien Raibon (G), César Joffre. Absents : Francis Desrosiers (main), Anthony Aquino (épaule).

Chamonix

Gardien : Florian Hardy.

Défenseurs : Fabien Veydarier - Justin Da Costa ; Brent Patry - Damien Torfou ; Michal Korenko - Arthur Cocar.

Attaquants : Arnaud Hascoët - Richard Aimonetto (A) - Alexandre Audibert (A) ; Francis Charland - Laurent Gras (C) - Simon Lambert ; Mathias Terrier - Clément Masson - Vincent Kara.

Remplaçants : Tom Charton (G), Laurent Deldicque, Mathieu Séguy, Clément Colombin. Absent : Carl Lauzon (dos).