Angers - Rouen (Ligue Magnus, 7e journée)

Une histoire de poteau...

2011-10-29-Angers-Rouen4Pour la première fois de la saison, le Haras a fait le plein pour la réception de Rouen (1150 spectateurs). Une ambiance assez chaude dans les tribunes, bien emmenée par la centaine de supporters rouennais. Les deux équipes ne sont pas au complet : Carl Mallette (suspension), Jimi Santala et Raphaël Faure (blessés) font défaut dans les rangs des Dragons alors que l'infirmerie angevine est toujours bien garnie (Simon Lacroix, Pavol Mihalik, Tomas Baluch et Nicolas Primout). Jean-François David patiente toujours après sa longue suspension de 7 matchs.

Le match démarre tambour battant côté rouennais. La gifle subie quelques jours plus tôt contre ces mêmes Angevins en Coupe de la Ligue (1-5) est encore dans les esprits des Dragons. Une seule équipe domine les débats et les champions de France en titre mettent la pression sur les buts d'Andrej Hocevar par des tirs de la bleue de Juha Alen (2'), Antonin Manavian (4') ou des incursions plus ou moins dangereuses de François-Pierre Guénette (5') et Julien Desrosiers (6'). Les Angevins sont asphyxiés et les automatismes ne sont pas encore bien rodés (Damien Raux et Nicholas Romano débutent pour la première fois de la saison devant leur public).

Et tout naturellement Rouen va prendre l'avantage. Les Angevins se retrouvent en infériorité et il faut à peine trente secondes pour que les Dragons ne concrétisent. Andrej Hocevar repousse de la botte droite un tir de la bleue de Richard Demen-Willaume. François-Pierre Guénette est à l'affût et ajuste le portier local (0-1, 7'45"). Une entame de match justement récompensée tant Rouen domine son sujet. Fabrice Lhenry, le gardien rouennais, est bien tranquille dans sa cage durant les quinze premières minutes. Il est toutefois sauvé par son équerre gauche quand Marc Bélanger récupère à la bleue une relance plein axe d'Antonin Manavian (16'). Rouen mérite largement son avantage.

2011-10-29-Angers-RouenÀ la reprise, les Angevins sont métamorphosés et impriment un rythme soutenu. Ils sont vite récompensés quand Jonathan Bellemare récupère un palet qui traîne devant le slot et ajuste à ras glace Fabrice Lhenry complètement masqué (1-1, 21'50"). Le public est aux anges et pousse ses protégés qui n'arrivent pas à concrétiser leur nette domination. Rouen n'en peut plus et est dépassé. Constamment sanctionnés – à juste titre – par le zèbre, ils jouent en infériorité de nombreuses minutes à la suite. Mais Fabrice Lhenry est impérial sur un tir de Thiery Poudrier en angle mort (24'), des incursions de Valentin Michel (26') ou Damien Raux (27').

De plus, le gardien de l'équipe de France est sauvé par ses montants droits à deux reprises sur des tirs puissants de Marc Bélanger (29' et 35'). Le Franco-Canadien qui pèse énormément sur le jeu angevin est mal récompensé car il a tiré trois fois sur les montants rouennais en moins de trente minutes. Les Angevins n'y arrivent pas et le score n'évolue plus. Angevins et Rouennais rentrent donc dos-à-dos à la fin de cette deuxième période.

Le troisième tiers voit les débats s'équilibrer et les gardiens des deux équipes sont rarement en danger sur les tirs. Malgré une intensité évidente, il n'y a pas d'actions "chaudes" devant les buts des deux équipes. À noter le sauvetage de Daniel Carlsson sur la ligne de son gardien, consécutif à un tir de la bleue d'Antonin Manavian, mal repoussé par Andrej Hocevar (47').

2011-10-29-Angers-Rouen2Il faudra attendre les derniers instants du troisième tiers pour voir les filets trembler. Suite à une remontée de palet d'un rapidité rare, François-Pierre Guénette sert sur un plateau Julien Desrosiers qui place la rondelle dans le petit filet gauche d'Andrej Hocevar impuissant (1-2, 58'58"). Coup de froid au Haras, puisqu'il reste à peine plus d'une minute de jeu avant la fin du temps réglementaire. À la remise en jeu, Angers récupère le palet et le remonte rapidement pendant que leur portier déserte sa cage. Kévin Igier, qui récupère le palet à la ligne bleue rouennaise, décoche un tir anodin qui est dévié de la palette par Éric Fortier au ras du montant gauche de Fabrice Lhenry (2-2, 59'23"). Le Haras est en ébullition. Les Angevins arrachent une prolongation chanceuse mais méritée au vu du déroulement de la rencontre.

Rien de bien dangereux durant cette prolongation jusqu'à cette perte monumentale de palet de la défense angevine derrière le but. Teemu Elomo n'a aucun mal à servir Antonin Manavian lancé, qui ajuste tranquille Andrej Hocevar en plaçant la rondelle dans sa lucarne gauche (2-3, 65'32").

Un match d'une haute intensité où Rouen finit par gagner. Malheureux pour des Angevins conquérants. Les Rouennais se sont bien repris après deux défaites consécutives toutes compétitions confondues. Le talent des cadres, mêlé à une certaine réussite (trois poteaux contre eux), ont fait la différence.

Les cadres de la défense angevine (Jean-François David, Pavol Mihalik et Simon Lacroix) devront revenir au plus vite car Lauri Lahesalu et Daniel Carlsson ne pourront pas colmater les brèches à eux deux pendant très longtemps. Charlie Doyle et surtout Kévin Igier n'ont certainement pas le niveau pour un temps de jeu aussi conséquent.

Étoiles du match : *** François-Pierre Guénette (Rouen), ** Jonathan Bellemare (Angers), * Marc Bélanger (Angers).

 

2011-10-29-Angers-Rouen3Angers - Rouen 2-3 après prolongation (0-1, 1-0, 1-1, 0-1)
Samedi 29 octobre 2010 à 18h30 à la patinoire du Haras. 1150 spectateurs.
Arbitrage de Marc Mendlowictz assisté de Thomas Caillot et Pierre Dehaen.
Pénalités : Angers 6' (2', 2', 2') ; Rouen 24' (4', 8'+10', 2').

Évolution du score :
0-1 à 07'45" : Guénette assisté de Demen-Willaume et Elomo (sup. num.)
1-1 à 21'50" : Bellemare assisté de Fortier et Igier
1-2 à 58'58" : Desrosiers assisté de Guénette
2-2 à 59'23" : Fortier assisté d'Igier et Bellemare
2-3 à 65'32" : Manavian assisté d'Elomo


Angers

Gardien : Andrej Hocevar.

Défenseurs : Daniel Carlsson – Charlie Doyle ; Kévin Igier - Lauri Lahesalu.

Attaquants : Éric Fortier – Jonathan Bellemare – Valentin Michel ; Julien Albert – Thiery Poudrier – Marc Bélanger ; Juho Jokinen – Brian Henderson – Brice Chauvel ; Nicholas Romano - Damien Raux - Nicolas Hébert.

Remplaçants : Lucas Normandon (G), Christophe Colombel. Absents : Jean-François David (suspendu), Simon Lacroix (dos), Pavol Mihalik (tendon d'Achille), Nicolas Primout (ménisque), Tomas Baluch.

Rouen

Gardien : Fabrice Lhenry.

Défenseurs : Richard Demén-Willaume – Darcy Werenka (A) ; Juha Alen - Jonathan Janil ; Antonin Manavian.

Attaquants : Julien Desrosiers – François-Pierre Guénette – Marc-André Thinel (A) ; Teemu Elomo – Jean-Philippe Paré – Ilpo Salmivirta ; Anthony Rech – Loïc Lampérier - Alexandre Mulle ; Romain Gutierrez – [Paré] - Anthony Goncalves.

Remplaçants : Sebastian Ylönen (G), Nicolas Lehericey. Absent : Carl Mallette (suspendu), Jimi Santala (blessé), Raphaël Faure (blessé).