Caen – Villard (Ligue Magnus, 7e journée)

La confiance à reconquérir

C’est un match à enjeu qui se dessine en cette septième journée de championnat. Les Ours de Villard et les Drakkars de Caen ne sont qu’à deux points d’écart et présentent des différences de but similaires… qui les positionnent dans les profondeurs du classement. Les deux équipes ayant le moins bien réussi leur entame de saison vont tenter de retrouver du baume au cœur. Si Caen l’a emporté face à une équipe d’Amiens moribonde, Villard cherche encore son premier succès.

Les deux protagonistes font d'abord jeu égal. Petit avantage pour Caen qui parvient à remonter plus vite en contre. Le gardien visiteur Pascal Favarin s’impose, mais face à Kevin Da Costa, il ne maîtrise pas sa déviation qui le lobe et atterrit au fond des filets (1-0 à 09'02"). Les Ours ne sont pas en reste. S’ils sont moins rapides, ils arrivent à installer leur jeu en attaque. La défense est bien bougée mais personne au centre pour le tir. Jusqu’à ce que le capitaine bas-normand, Jean-Philippe Paquet dévie une passe transversale « pour personne »… dans ses filets. (1-1 à 16'23"). En tout cas, la défense caennaise est plus appliquée et plus volontaire. Peut-être est-ce l’effet positif de l’intervention du président du HCC qui a mis pour objectif d’obtenir 5 points dans les 3 prochains matchs.

En tout cas, la situation n’évolue pas jusqu’au second tiers. Sur une relance de Paquet, Gauthier va affronter son ancienne équipe. À peine passée la bleue, il envoie un missile croisé qui trompe la vigilance du gardien (2-1 à 26'29). Par contre, les locaux doivent pallier les absences de Geslain et Tuominen, pénalisés chacun 10 minutes. Si Monsieur Rauline ne tarde pas pour sanctionner ces méconduites, la rencontre n’est pas hachée par les coups de sifflet et le jeu peut se dérouler.

Malgré tout, Caen se retrouve en défense au troisième tiers pour deux pénalités de Marie et Hyppa, mais la solution vient une nouvelle fois de Gauthier qui part en contre suivi par Charles Geslain qui se place au centre. Le Canadien s’excentre pour tromper le défeseur et délivre une passe millimétrée à Geslain. Le tir instantané passe à côté de Favarin (3-1 à 56'10"). Le temps mort appelé à 2,5 minutes de la fin du match ne change rien au score, et Caen l’emporte.

En résumé, la réaction caennaise a été existante. Si le HCC a marqué les 4 buts de la rencontre, la panique en défense a amené un but contre son camp. Gageons pour les Drakkars que ce soit l’annonce du retour de la confiance. De l’autre côté de la patinoire, Villard va avoir beaucoup de travail à réaliser. Comme l’année passée, Jean-Christophe Gauthier a été décisif, mais il a changé de camp. Villard voit donc le trou avec son concurrent le plus proche se creuser à 4 points.

 

Caen - Villard-de-Lans 3-1 (1-1;1-0;1-0)
Samedi 29 octobre 2011 à 20h00 à la patinoire Caen la mer. 1100 spectateurs.
Arbitrage de Jérémy Rauline assisté de Maxime Durand et Aurélien Smeeckaert.
Pénalités : Caen 32' (2', 4'+10'+10', 6'), Villard de Lans 6' (2', 4', 0').

Évolution du score :
1-0 à 09'02" : Da Costa assisté de Gomane et Hyyppa
1-1 à 16'23" : Beran assisté de Szabo
2-1 à 26'29" : Gauthier assisté de Paquet
3-1 à 56'10" : Geslain assisté de Gauthier

 

Caen

Gardien : Clément Fouquerel.

Défenseurs : Jean Philippe Paquet (C) - Numa Besson ; Dusan Brincko - Udo Marie ; Antoine Vigier - Panu Hyyppa.

Attaquants : Charles Geslain - Joseph Buicko - Jean-Christophe Gauthier ; Antti Urpo - Jeremiah Cunningham - Martin Tuominen ; Kevin Da Costa - Thibault Geffroy (A) - Alexis Gomane (A).

Remplaçants : Lucas Savoye (G), Damien Grendka, Hugo Damy. Absents : Pierre Bennett (genou), Jérémie Romand (genou).

Villard de Lans

Gardien : Pascal Favarin

Défenseurs : Nicholas Canzanello - Daniel Sedlak (A) ; Pierre-Antoine Simonneau (C) - Nicolas Favarin ; Stéphane Guillot-Diat - Scott Thauwald.

Attaquants : Thibaut Sage-Vallier (A) - Michal Beran - Peter Szabo ; Danick Bouchard - Kenny Martin - Kevyn Richard ; Quentin Jacquier - Yann Diaferia - Vincent Couture.

Remplaçants : Roman Farrugia (G), Francky Sadani, Dimitri Thillet. Absents : Victor Vitton Mea (commotion), Cédric Guillot-Diat (10 points de suture à la main).