Dunkerque - Brest (Division 1, 9è journée)

Les Corsaires surclassés par des Brestois survoltés !

Les Corsaires sont passés complètement au travers de leur match, qui s’annonçait pourtant comme une belle fête à Raffoux, ce samedi contre les Albatros de Brest. Le score final de 10-0 parle de lui-même et montre toute la détresse et l’humiliation subies par les hommes de Marc Leroux pendant 60 minutes qui ont dû sembler une éternité.



Pourtant tout semblait bien commencer. Les Corsaires sont les premiers à se montrer dangereux sur le but adverse gardé par une vieille connaissance : Landry Macrez passé chez les Corsaires lors des saisons 2004-2005 et 2005-2006. Les premières incursions montrent une certaine détermination et une envie de bien faire chez les locaux à la recherche de points depuis leur dernier revers à Bordeaux la semaine passée. Mais c’est contre le cours du jeu qu’ils vont encaisser le premier but. Un but « casquette » qui passe entre les jambes de Folcke puis Martel. Cette ouverture du score plombe le mental des Corsaires, mais la volonté est toujours présente. Les Corsaires encaissent en fin de tiers un deuxième but grâce à leur doublette de Canadiens Pard et Croteau, ces deux compères vont se révéler décisifs dans la suite du match. Fin de la première période sur ce score de 0-2.

La deuxième période sera un « copié-collé » de la première avec deux buts qui surviennent à peu de choses près aux mêmes moments de la période (27’13" et 39’21"). Les Brestois trouvent leur rythme de croisière et parviennent à malmener les Corsaires grâce à un jeu de passes très rapide et précis. C’est le Canadien Poulin tout d’abord sur une double supériorité numérique très bien menée par les Brestois maîtres en la matière. Puis en toute fin de période Pard encore lui trompe Martel sur une grossière erreur de la défense dunkerquoise. Au bout de 40 minutes de jeu, voilà les Corsaires menés 4-0 et on ne voit pas comment concrètement ils peuvent trouver les clés du cadenas brestois…

On se dit tout de suite que l’ultime période sera sans doute celle où les Corsaires vont se rebeller et avoir un sursaut d’orgueil. Ce sera tout le contraire, au grand dam du millier de spectateurs encore présent. Pas de révolte, pas de jeu, pas d’envie…RIEN. Les Corsaires ne sont pas dignes du maillot qu’ils portent ce soir. Eux qui pourtant ne lâchent jamais rien, se battent jusqu’au bout. Ce soir la faute aura peut-être été de, comme l’admettra à la fin du match Marc Leroux, « sous-estimer l’adversaire du soir » et de ne pas « avoir proposé le bon plan de jeu ». Mais tout bon plan de jeu n’est valable que s’il y a de la volonté et de l’envie côté joueurs ! Et ce soir il faut bien admettre que Brest était supérieur, mais que les Corsaires n’avaient pas envie de se faire mal !

La suite de la rencontre ne sera qu’une démonstration de tout le talent offensif des Bretons. Ils infligent un cinglant 6-0 dans la dernière période. Quelques sifflets se laissent entendre dans les travées de Raffoux. Triste spectacle et désolation de tous les supporters. Reste à rebondir dès samedi prochain à Valence dans un match qui sera capital pour le maintien entre deux équipes qui ont déjà le couteau sous la gorge !


Compte-rendu du site officiel des Corsaires de Dunkerque


Dunkerque – Brest 0-10 (0-2, 0-2, 0-6)
Samedi 5 novembre 2011 à 18h30 à la patinoire Michel Raffoux. 998 spectateurs.
Arbitrage de Stéphane Rousselin assisté de Jérémy Métais et Jérémy Kahli.
Pénalités : Dunkerque 8' (0', 6’, 2’), Brest 22' (4', 6', 12’).
Évolution du score :
0-1 à 06'44" : Croteau assisté de Ballet
0-2 à 17'03" : Pard assisté de Croteau
0-3 à 27'13" : Poulin assisté de Ballet et Pard (double sup. num.)
0-4 à 39'21" : Pard
0-5 à 40'41" : Lefebvre assisté de Avenel et Prosvic
0-6 à 41'03" : Sevcik assisté de Papaux et Motreff
0-7 à 46'40" : Motreff assisté de Sevcik et Papaux
0-8 à 49'19" : Croteau assisté de Pard et Pard et Ballet
0-9 à 57'52" : Toukmatchev assisté de Ballet et Papaux (inf. num.)
0-10 à 58'20" : Croteau (inf. num.)