Val Pusteria revient en tête mais Cortina résiste

IANNONE Patrick-100508-126Encore quatre journées et on connaîtra les finalistes pour la Coupe d'Italie 2012 ; les résultats toujours surprenants rendent le pronostic difficile, mais les trois premiers du classement actuel devraient être presque sûrs. Alleghe occupe la dernière place disponibile, mais a manqué le test de maturité lors de son dernier déplacements chez un Bolzano au banc très réduit (Rogers, Walcher, McCutcheon, Edwardson et Marco Insam blessés) et aura un calendrier difficile (Cortina et Asiago à domicile, Val Pusteria et Pontebba à l'extérieur) ; ce qui plaide en faveur des "chouettes", c'est que leurs poursuivants ne traversent pas une phase excellente.

Les dernières parties ont confirmé l'équilibre du moment. Val Pusteria a récupéré des points importants, mais sans dominer, et en laissant trois points à Renon et un à Valpellice. Cortina résiste en s'autorisant néanmoins des pauses alarmantes comme par exemple à Bolzano (en étant évanescent après un avantage de 2-0) ou au début du défi au sommet contre l'ex-équipe de son entraîneur Stephan Mair (Val Pusteria). Derrière, tous sont affamés de points, et il est alors possible de voir Pontebba battre les champions en titre d'Asiago, détruire Bolzano chez lui puis perdre trois rencontres de suite.

Tout le monde dit que l'on connaîtra les prétendants à Noël, en attendant n retouche les effectifs avec de nouvelles arrivées et des rentrées. À Bolzano, Christian Borgatello est retourné en Italie après son expérience en Hongrie. À Pontebba est arrivé Pat Iannone, l'ancien de Valpellice qui était resté outre-Atlantique pour la naissance de son premier fils - félicitations ! À Torre Pellice, après la blessure de Kevin Regan, on a engagé pour une période donnée l'expérimenté gardien finlandais Tero Leinonen. Probablement pour faire front à ces dépenses imprévus, la Valpe a renoncé à l'apport de l'international Luca Felicetti, passé à Cortina où il retrouve l'entraîneur de ses premières saisons dans le Val di Fassa.

Cette blessure de Regan (qui en aura au moins jusqu'à mi-décembre) signale la fragilité du système : 9 équipes sur 10 de la série A se fient à un gardien étranger, tandis que le portier de l'équipe nationale Tragust joue à Vipiteno ; derrière ces stars, neuf jeunes Italiens s'ennuient sur le banc sans possibilité d'entrer en compétition (l'unique exception est Günther Hell de Bolzano, mais lui a joué des championnats du monde et ne manque pas d'expérience). Est-il intelligent que les clubs soient presque conditionnés sur ce rôle-clé ? Pourquoi ne pas consentir un étranger de plus à celui qui alignera deux gardiens italiens ?

Pendant ce temps, les expériences avec deux arbitres et deux juges de ligne continuent avec des fortunes diverses. Il est évident que le groupe d'arbitres avec un certain niveau est trop restreint pour consentir à cette pratique, surtout si à chaque fois on se confronte à des divergences manifestes de jugement sur ce qui est ou non licite de faire sur la glace ; et pourtant, malgré les difficultés indéniables d'un secteur toujours sous pression, la fédération incite, comme s'il était légitime de mettre un néophyte au volant d'un bolide de Formule 1.

10 Valpellice - Val Pusteria  1 - 2 après prolongation (1-0, 0-0, 0-1, 0-1)
10 Fassa - Cortina 2 - 6 (0-2, 2-0, 0-4)
10 Alleghe- Vipiteno 2 - 3 (1-1, 0-0, 1-2)
10 Renon  - Bolzano 2 - 3 aux tirs au but (0-1, 1-1, 1-0, 0-0, 0-1)
10 Pontebba - Asiago 3 - 2 (0-2, 2-0, 1-0)

11 Alleghe - Valpellice 8 - 3 (2-1, 4-0, 2-2)
11 Asiago - Vipiteno 2 - 3 (2-1, 0-1, 0-1)
11 Cortina - Renon 3 - 4 après prolongation (1-2, 0-0, 2-1, 0-1)
11 Bolzano -  Pontebba 2 - 5 (1-1, 0-2, 1-2)
11 Val Pusteria - Fassa 4 - 1 (2-1, 1-0, 1-0)
 
12 Pontebba - Vipiteno 3 - 4 aux tirs au but (0-2, 1-0, 2-1, 0-0, 0-1)
12 Valpellice - Asiago 3 - 6 (0-0, 2-3, 1-3)
12 Fassa - Alleghe 1 - 4 (0-0, 1-1, 0-3)
12 Renon - Val Pusteria 3 - 2 (3-1, 0-0, 0-1)
12 Bolzano - Cortina 4 - 2 (0-2, 2-0, 2-0)
 
13 Alleghe - Renon 5 - 3 (1-3, 1-0, 3-0)
13 Asiago - Fassa 3 - 2 aux tirs au but (0-2, 0-0, 2-0, 0-0, 1-0)
13 Val Pusteria - Bolzano 2 - 1 (0-0, 1-0, 1-1) 
13 Vipiteno - Valpellice 1 - 3 (0-0, 1-2, 0-1) 
13 Cortina - Pontebba 4 - 2 (1-1, 1-1, 2-0)

14 Renon - Asiago 3 - 4 aux tirs au but (2-0, 1-3, 0-0, 0-0, 0-1)
14 Bolzano - Alleghe 5 - 0 (1-0, 1-0, 3-0)
14 Fassa - Vipiteno 3 - 2 après prolongation (1-0, 0-1, 1-1, 1-0)
14 Cortina - Val Pusteria 1 - 4 (0-2, 0-0, 1-2)
14 Valpellice - Pontebba 3 - 2 (0-0, 2-1, 1-1)

Classement : Cortina e Val Pusteria 27, Bolzano 25, Alleghe 24, Fassa 23, Pontebba 22, Asiago 19, Valpellice 16, Vipiteno 14, Renon 13.

Classement (à la française) : Cortina et Val Pusteria 19, Bolzano et Alleghe 18, Fassa 17, Pontebba 16, Asiago 15, Valpellice 12, Vipiteno 11, Renon 10.

Classement de Ligue Magnus (à l'italienne) : Chamonix 20, Rouen 18, Angers, Briançon, Morzine-Avoriaz 17, Strasbourg 14, Dijon 12, Epinal 11, Amiens et Grenoble 9, Gap et Caen 8, Neuilly/Marne 5, Villard-de-Lans 0.