Allemagne - Slovaquie (Deutschland Cup, jour 2)

HOSPELT Kai-110511-421Vainqueurs de leur premier match la veille, l'Allemagne et la Slovaquie s'affrontent pour la première opposition de cette deuxième journée. Quelques changements sont effectués dans les alignements et surtout devant le filet. Dimitri Pätzold passe en tribune au profit de Jochen Reimer, tandis que Julius Hubacek se substitue à Peter Hamerlik. Tout cela confirme la volonté des deux sélectionneurs de donner un maximum de temps de jeu à tous leurs joueurs.

Jochen Reimer doit vite entrer dans son match pour faire face aux assauts slovaques, pas aidé par l'inutile cinglage de Denis Reul. Il est même sauvé par son montant droit sur un tir flottant de Dominik Granak à la ligne bleue (3'). Peu après, Köbi Kölliker perd Benedikt Schopper qui rentre au vestiaire touché au visage. Il faut attendre la huitième minute pour que la "Nationalmannschaft" porte sérieusement le danger sur la cage slovaque. Le capitaine Michael Wolf entre en zone, réceptionne une passe aérienne, contrôle de la main et lance à la cage. Hudacek bloque le disque.

Milan Bartovic répond par un raid côté droit, mais son tir coin court est dévié par Jochen Reimer. Sur l'engagement, Rene Skoliak transmet à Tomas Starosta qui tire de la bleue dans le trafic. Son tir surprend le portier qui ne peut que dévier la rondelle dans son but (0-1, 8'31"). Réaction immédiate avec Thomas Greilinger qui décale Patrick Hager mais son slap est repoussé par la mitaine de Julius Hudacek. Rapidement les locaux regrettent ce manque de réalisme. Parti dans le dos de Christopher Fischer, Libor Hudacek transmet du revers à Radoslav Tybor. Il évite le bon déplacement du gardien par une reprise croisée qui fait trembler le filet (0-2, 15'22").

Dominik Granak et Rene Skoliak en prison, l'Allemagne peut recoller dans les deux dernières minutes de la période. André Rankel ne profite pas d'une superbe triangulation, contrecarré dans ses plans par Hudacek, mais en faisant preuve de patience son compère Kai Hospelt offre la réduction du score au troisième larron. Sa passe du premier au second poteau est reprise victorieusement par Michael Wolf (1-2, 19'22"). L'Allemagne limite donc la casse en fin de tiers après une période légèrement dominée par la Slovaquie, dont le jeu rapide arrive à déjouer le forecheck allemand.

Patrick Reimer peut d'entrée égaliser à la réception d'une passe transversale de Daniel Pietta. Mais l'attaquant de Düsseldorf voit sa tentative bloquée par Hudacek. Les Slovaques commencent à procéder en contre profitant de la vitesse de leurs ailiers. Reimer bloque un 2 contre 1. La meilleure occasion d'égaliser de la période est probablement le tir de pénalité obtenu par Michael Wolf sur un accrochage de Richard Stehlik. Il feinte le gardien qui se retrouve au sol mais son tir est somptueusement repoussé lorsqu'Hudacek lève sa jambière gauche pour fermer le premier poteau.

Julius Hudacek est bien dans son match et tient bon malgré deux situations d'avantage numérique pour l'Allemagne. Les occasions les plus dangereuses sont d'ailleurs des tirs non cadrés qui passent très près des montants. Et à force de ne rien convertir, les locaux sont punis par Marcel Hossa. L'attaquant se retrouve à la ligne bleue en attaque placée et lance à la cage. Reimer, masqué par deux joueurs, ne voit pas la rondelle arriver et les joueurs d'Europe centrale refont le break (1-3, 38'16"). Un but contre le cours du jeu tant l'Allemagne a dominé le tiers médian, n'ayant des frayeurs que sur quelques contre-attaques adverses.

Les Allemands reviennent avec de bonnes intentions et leur pressing fonctionne enfin. Pietta travaille derrière la cage et ressort le palet pour Nikolaï Goc qui envoie un slap en pleine lucarne pour la réduction du score (2-3, 43'55"). Dix-sept secondes plus tard, Denis Reul est à nouveau puni pour cinglage. Le genre de cadeau qui ne reste pas sans conséquence à ce niveau, Milan Bartovic contrôle la rondelle et trompe Reimer de la même manière qu'Hossa un petit peu plus tôt (2-4, 44'50''). Michal Miklik assomme même la "Nationalmannschaft" moins d'une minute plus tard d'un tir du poignet en pleine lucarne (2-5, 45'33")

Les joueurs locaux ne baissent toutefois pas les bras, conscients qu'ils ont encore le temps de remonter. Andre Rankel porte le danger à la cage mais son tir ras la glace est repoussé. Peu importe, Christopher Fischer est présent pour convertir le rebond et signer là son premier but sur la scène internationale (3-5, 52'26"). Emmenés par Pietta, les Aigles poussent notamment avec une situation en avantage numérique dans les cinq dernières minutes. Au retour complet, Philip Gogulla se retrouve même face à la cage en possession du palet mais il lève trop la rondelle.

Kölliker prend son temps mort mais n'a pas le temps de sortir son portier que Marcel Hossa réduit à néant les derniers espoirs allemands. Dans une situation à deux contre zéro, il convertit la passe au deuxième poteau de Radoslav Tybor (3-6, 58'49"). Cette réalisation fige la marque au tableau d'affichage et met les Slovaques en situation idéale pour remporter cette Deutschland Cup. Ils termineront le tournoi demain face à la Suisse tandis que l'Allemagne conclura sa compétition face à la sélection américaine.

Hommes du match : Nikolaï Goc (Allemagne) et Roman Kukumberg (Slovaquie)

 

Allemagne - Slovaquie 3-6 (1-2, 0-1, 2-3)
Samedi 12 novembre 2011 à 14h30 à l'Olympiahalle de Munich.
Arbitrage de Didier Massy (SUI) et Georg Jablukow (ALL) assistés de Benni Hoppe et Pascal Kretschmer (ALL).
Pénalités : Allemagne 8' (2', 4', 2'), Slovaquie 10' (4', 4', 2').
Tirs : Allemagne 47 (15, 16, 16), Slovaquie 41 (13, 15, 13).

Évolution du score :
0-1 à 08'31" : Starosta assisté de Skoliak
0-2 à 15'22" : Tybor assisté de Hudacek et Kudroc
1-2 à 19'22" : Wolf assisté de Hospelt et Schubert
1-3 à 38'16" : Hossa assisté de Baranka et Skoliak
2-3 à 43'55" : N. Goc assisté de Pietta
2-4 à 44'50" : Bartovic (sup. num.)
2-5 à 45'33" : Miklik assisté de Bliznak
3-5 à 52'26" : Fischer assisté de Rankel et Hospelt
3-6 à 58'49" : Hossa assisté de Tybor et Kudroc


Allemagne

Gardien : Jochen Reimer.

Défenseurs : Benedikt Schopper – Frank Hördler (-1) ; Christoph Schubert (A, -1) – Felix Petermann (-1) ; Kevin Lavallee (-3) – Nikolaï Goc ; Denis Reul (+1, 4') – Christopher Fischer.

Attaquants : Thomas Greilinger – Patrick Hager – Simon Danner (-3) ; Marcus Kink (-3) – Frank Mauer (-1) – Tobias Wörle (-3) ; Michael Wolf (C) – Kaï Hospelt – Andre Rankel ; Patrick Reimer – Daniel Pietta – Philip Gogulla (4').

Remplaçant : Danny Aus den Birken (G). En tribunes : Dimitri Pätzold (G), Jerome Flaake, Benedikt Kohl.

Slovaquie

Gardien : Julius Hudacek.

Défenseurs : Dominik Granak (C, 2') – Richard Stehlik ; Ivan Baranka (A, +2, 2') – Tomas Starosta (+1) ; Michal Sersen (-1) – Vladimir Mihalik (-1, 2') ; Kristian Kudroc (+2) – Peter Mikus (2').

Attaquants : Marek Hovorka – Roman Kukumberg (+2) – Milan Bartovic (A) ; Patrik Lusnak (+1) – Rene Skoliak (+2, 2') – Marcel Hossa (+2) ; Michel Miklik – Mario Bliznak – Marcel Hascak ; Radoslav Tybor (+3) – Juraj Mikus (+1) – Libor Hudacek (+1).

Remplaçants : Peter Hamerlik (G). En tribunes : Ratislav Dej, Martin Bakos.