Finlande - Suède (Euro Hockey Tour 1)

VAANANEN Ossi-110512-030aComme on se retrouve ! Six mois après la finale du Mondial slovaque et son échec cuisant, la Suède retrouve la Finlande pour cette dernière journée du Tournoi Karjala. Les Suédois ont subi deux revers douloureux (2-5 face à la République Tchèque, 1-4 face à la Russie) alors que les Finlandais ont explosé les Tchèques (4-0) avec neuf points du trio Pesonen - Immonen - Granlund après avoir fait quasiment jeu égal contre la Russie en ouverture (1-2 aux tirs au but).

Appelé en urgence suite au forfait de Viktor Fasth, Johan Gustafsson réalise un rêve : jouer la Finlande pour sa première sélection en équipe senior. Si les Finlandais sont les premiers à être sanctionnés, ils héritent d'un 4 contre 3, lequel va leur permettre d'ouvrir le score par une  magnifique combinaison en triangle Sami Vatanen - Mikael Granlund - Jarkko Immonen, Gustafsson n'y voit que du feu (1-0, 5'14"). 

La Finlande met beaucoup de coeur à l'ouvrage mais elle laisse Johan Harju partir seul à la neuvième minute. Les esprits s'échauffent, Väänänen, déjà très bouillant depuis le début, charge violemment Niklas Persson en train de tirer. La sanction arrive par Nicklas Danielsson, profitant d'un disque ricochant sous son nez juste avant la pause (1-1, 18'29"). Pour la première fois dans ce tournoi, la Suède n'est pas menée à la fin du premier tiers...

Les hommes en jaune travaillent bien dans les coins et gênent la relance des Finlandais. Avant la mi-match, côté gauche, Martin Thörnberg, dos au but, récupère une rondelle et décoche un lancer du revers à l'aveugle. Karri Rämö est surpris comme tout le monde (1-2, 27'33"). Ossi Väänänen et Ville Peltonen sont pris par la patrouille, la Suède hérite d'un 5 contre 3 au cours duquel Rämö doit s'employer devant deux rebonds, les restes d'un missile de Staffan Kronwall. Mika Hannula également en prison, cela ne va pas empêcher la Tre Kronor de prendre le large grâce à Christian Bäckman d'un lancer frappé à la ligne bleue (1-3, 32'35"). Quelques minutes plus tard, un lancer d'Andreas Falk, mal contrôlé par le portier de l'Avangard Omsk qui le repousse in-extremis de la crosse, semble rentrer. Mais pour quelques millimètres, le juge vidéo ne l'accordera pas.

Il n'y a pas but mais cela semble un signe de nervosité qui ne convient pas à Jukka Jalonen, préférant faire rentrer sur la glace Niko Hovinen. Ce dernier va devoir se mettre dans le bain dès son arrivée en repoussant une reprise de volée de Johan Harju. Nous sommes à un peu plus de quatre minutes de la pause mais les arbitres préfèrent renvoyer tout le monde aux vestiaires, la faute à une surface capricieuse.

THORNBERG Martin-110430-280

De retour sur la glace, la Finlande, en power play, obtient une mise en jeu en zone offensive mais celle-ci va être profitable à leurs adversaires qui effectuent une sortie de zone rapide. Patrik Zackrisson combine à tribord avec Klas Dahlbeck qui effectue une longue passe latérale. Thörnberg est étrangement seul et ajuste sans aucun problème Hovinen (1-4, 38'24").

Seulement quelques secondes plus tard, les Suomis vont bénéficier d'un avantage à 5 contre 3. Ça devient dangereux, beaucoup trop. Mikael Granlund voit Sami Vatanen qui s'apprête à armer un tir à la ligne bleue, tir qui fait mouche (2-4, 39'15"). Fin du deuxième tiers mais les deux formations ne quittent pas la glace qui a déjà été refaite. Les hommes de Jalonen vont alors se retrousser les manches, se ruer dans le camp adverse et bombarder Gustafsson.

Kontiola, d'une belle reprise, et Juhamatti Aaltonen, d'une belle feinte pour s'ouvrir le chemin du but, font parler la poudre mais le jeune gardien de Luleå ne lâche rien. Le pressing est intense, une véritable mêlée se forme d'ailleurs à la 47ème minute devant le but suédois, le palet est toujours jouable mais il va rentrer un peu plus tard. Matti Kuparinen récupère une rondelle derrière le but transmise aussitôt à Jesse Joensuu pris en sandwich entre une tranche de Dahlbeck et une tranche de Persson. Le jeune ailier du HV71 préfère le donner à Leo Komarov, en bien meilleure position pour effectuer un tir imparable (3-4, 48'58").

Les 12 195 spectateurs croient ensuite à l'égalité lorsque Mika Pyörälä concrétise un rebond à partir d'un tir de Janne Niskala. Cependant l'attaquant de Frölunda l'a marqué du patin, confirmé (après de longues minutes) par le juge vidéo. Joensuu force le passage, Aaltonen slalome dans la défense suédoise, Hovinen quitte ses buts, la Finlande est en attaque totale, en vain. La Suède s'impose 4-3 et tient sa revanche, privant ses rivaux du tournoi Karjala 2011.

 

Finlande - Suède 3-4 (1-1, 1-3, 1-0)
Dimanche 13 novembre 2011 à 16h00 au Hartwall Areena d'Helsinki. 12195 spectateurs.
Arbitrage de Martin Frano et Jan Hribik (TCH) assistés de Masi Puolakka et Sakari Suominen (FIN).
Pénalités : Finlande 18' (10', 8', 0'), Suède 20' (8', 8', 4').
Tirs : Finlande 38 (8, 10, 20), Suède 24 (7, 13, 4).

Évolution du score :
1-0 à 05'14" : Immonen assisté de Granlund et Vatanen (sup. num.)
1-1 à 18'29" : Danielsson assisté de Järnkrok et Bäckman (sup. num.)
1-2 à 27'33" : Thörnberg assisté de Zackrisson et Brodin
1-3 à 32'35" : Bäckman assisté de J. Fasth et Warg (sup. num.)
1-4 à 38'24" : Thörnberg assisté de Zackrisson et Dahlbeck (inf. num.)
2-4 à 39'15" : Vatanen assisté de Granlund (sup. num.)
3-4 à 48'58" : Komarov assisté de Joensuu et Kuparinen

 

Finlande

Gardien : Karri Rämö puis Niko Hovinen à 33'36".

Défenseurs : Janne Niskala (-1) - Sami Vatanen (-2) ; Ville Lajunen (2') - Jyrki Välivaara ; Ossi Väänänen (8') - Pasi Puistola (+1) ; Lasse Kukkonen (A) - Topi Jaakola.

Attaquants : Janne Pesonen (-1) - Jarkko Immonen (A, -2) - Mikael Granlund (-2) ; Ville Peltonen (C, 2') - Petri Kontiola (-1, 4') - Jonas Enlund ; Antti Pihlström - Mika Pyörälä - Juhamatti Aaltonen ; Leo Komarov (+1, 2') - Matti Kuparinen (+1) - Jesse Joensuu (+1).

Remplaçant : Petteri Wirtanen.

Suède (2' pour surnombre)

Gardien : Johan Gustafsson.

Défenseurs : Staffan Kronwall (A) - David Petrasek (2') ; Jonas Brodin (+1) - Mattias Karlsson (+1) ; Christian Bäckman - Klas Dahlbeck.

Attaquants : Nicklas Danielsson - Fredrik Warg - Andreas Jämtin (4') ; Jesper Fasth - Calle Järnkrok - Oscar Sundh ; Mika Hannula (6') - Niklas Persson (C, -1, 2') - Jonas Andersson (-1) ; Patrik Zackrisson (+2) - Andreas Falk (+1, 4') - Martin Thörnberg (+2) ; Johan Harju (-1) - Simon Hjalmarsson (A).