Brest - Bordeaux (Division 1, 11e journée)

La série se poursuit

Landry MacrezUn à un les Albatros gravissent les échelons au classement. Leur regain de forme était suffisamment discret pour avoir piégé Marc Leroux, l’entraîneur dunkerquois, il y a quelques semaines. Ce dernier à l’issue de la déroute 10-0 de son équipe avait révélé avoir « sous-estimé » l’opposition. Depuis la forme brestoise ne peut plus passer inaperçue tant les statistiques sont éloquentes. Une série de cinq victoires consécutives en cours, la meilleure attaque et défense du championnat, le meilleur jeu de puissance, idem pour le jeu en infériorité numérique…

Les Boxers de Bordeaux ne sont pas à pareille fête. Les Aquitains se sont fait étriller 5-1 sur la glace de Végapolis la semaine passée après plusieurs prestations encourageantes. Un long déplacement jusqu’à la pointe bretonne et des conditions d’entraînement rendues difficiles par l’occupation intempestive de Mériadeck ne font pas pencher en leur faveur les pronostics d’avant-match. Malgré tout les Boxers restent une valeur sûre de ce championnat, on s’attend donc à une rencontre accrochée.

Tandis que Landry Macrez chauffe son équipement dès les premières minutes sur des tentatives de Romain Masson (1’27’’) et Markus Kankaanranta (3’20’’), les arbitres exercent leurs sifflets. Daniel Sevcik en est la première victime (4’10’’) mais les choses se nivèlent rapidement puisque Cyril Boube sauve son équipe en commettant une faute sur Nicholas Pard qui tentait de concrétiser une échappée (4’19’’).

La maestria de David Croteau fait ensuite tourner en bourrique l’opposition. Le Canadien fait un brillant travail de conservation du disque en zone défensive avant d’effectuer une remontée conclue par un faire trébucher de Jan Majercak (5’01’’). Voilà les Bordelais réduit à trois contre cinq. La situation est chaude autour de Mickaël Gasnier. Jonathan Avenel trouve le poteau puis Vladimir Holik ajuste à bout portant l’ancien Mulhousien (1-0 à 5’31’’).

La prison de Jan Majercak s’écoule et Bordeaux reste dangereux sous l’impulsion de Raphaël Larrieu et Xavier Lassalle  (6’30’’). Mais les Albatros sont intraitables et font preuve d’un grand réalisme. Jaroslav Prosvic, bien décalé par Alexandre Lefebvre, effectue un centre qui laisse sur place la défensive adverse. Jonathan Avenel propulse la rondelle dans la cage d’un Gasnier pris de vitesse (2-0 à 7’01’’).

GASNIER Mickael-111022-110Un début de match radicalement différent de l’entame de match catastrophique face à Lyon la semaine passée. Les Albatros font preuve d’une grande rigueur défensive devant un Macrez plusieurs fois alerté par des offensives bordelaises. Les visiteurs occupent de plein pied la zone défensive bretonne sous l’impulsion d’un excellent Francis Piché qui excelle pour conserver le palet. David Croteau commet une faute en essayant de le lui ôter (14’09’’), Tristan Lemoine ne connaît pas plus de succès en infériorité numérique mais il n’est pas sanctionné.

Malgré tous les efforts des joueurs du sud-ouest, Landry Macrez demeure infranchissable et permet à son équipe de tenir bon. Brest confirme sa maîtrise des situations en infériorité numérique. Un verrou défensif ultra-efficace qui n’a cédé qu’une seule fois depuis le début de saison dans cette situation !

Les Albatros retrouvent de l’envergure à l’entame du deuxième tiers. David Croteau fait un festival mais ne concrétise pas (21’45’’) tandis que Lefebvre envoie un obus qui s’écrase sur l’épaule gauche de Gasnier (23’13’’). Les débats s’équilibrent par la suite mais les deux gardiens font le travail pour empêcher la marque d’évoluer.

À la mi-match le néo-Brestois Benjamin Rubin fait sa première apparition sur la glace. Le coach Sébastien Oprandi l’avait jusqu’à présent laissé sur le banc. Le Franco-Canadien prend la place de Mans Papaux puis celle de Daniel Sevcik vers la fin de la rencontre. Une décision tout sauf anodine. En effet tout semblait indiquer que la victime collatérale de ce recrutement aurait été Serge Toukmatchev. Mais ses prestations récentes (deux buts en deux matchs) ont changé la donne. Le fils de l’ancien entraîneur brestois a pleinement satisfait un Sébastien Oprandi qui envoie un message clair de stimulation aux autres joueurs.

Les débats engagés sur la glace se poursuivent. Vladimir Holik effectue un tir puissant relâché par Gasnier. Jaroslav Prosvic en profite pour inscrire l’unique but de cette période très équilibrée (3-0 à 32’03’’). Les Boxers ont beau être mordants, Landry Macrez est définitivement dans un bon soir et ne laisse rien passer.

LARRIEU Raphael-111022-101Kankaanranta fait passer un frisson dans les tribunes dès le début de la dernière période mais sa tentative échoue (40’18’’). L’intenable Francis Piché tape ensuite la barre transversale (41’17’’). Macrez est sous une bonne étoile ce soir ! Malgré plusieurs supériorités numériques les Boxers se cassent toujours les dents sur le rideau défensif brestois.

Parfaitement organisés en défense, les Albatros se paient le luxe de marquer en infériorité numérique. Nicholas Pard, toujours aussi rapide en contre, centre pour David Croteau qui contrôle le palet avec ses patins avant de placer le palet sous la barre (4-0 à 51’03’’).

Les esprits s’échauffent un peu en fin de match mais rien de bien méchant. Les minutes s’écoulent et semblent interminables pour Landry Macrez qui espère obtenir un deuxième blanchissage en trois matchs. Dans la dernière minute, il effectue un arrêt de la jambière sur un tour de cage de Cyril Lambert. Un contre s’en suit sur l’action. Benjamin Rubin et David Croteau sont seuls face à Gasnier. L’ancien joueur des Lynx de Valence avance avec le palet et décale au dernier moment pour Croteau qui signe un doublé (5-0 à 59’20’’).

Nouvelle large victoire à l’issue d’une rencontre comme d’habitude bien plus équilibrée que ne laisse paraître le score final. Bordeaux a joué avec envie sans jamais rien lâcher. La précision n’était pas toujours au rendez-vous malgré les efforts déployés notamment par Francis Piché ou Miroslav Kristin. Mais l’excellent travail défensif adverse et la présence d’un gardien en grande forme ont eu raison des Boxers.

Brest confirme son statut d’équipe en forme du moment grâce à un jeu qui mélange rigueur et efficacité. Il faut saluer la performance de haute volée de Landry Macrez dans les buts. Le gardien français enchaîne les prestations solides et est récompensé par un nouveau blanchissage. Saluons aussi la bonne ambiance dans la patinoire (bien remplie) grâce notamment à la présence des Kops brestois et bordelais dans la même tribune et au concours du plus fervent supporter qui incitait le public à se déguiser. Opération réussie ! 
   


Brest – Bordeaux 5-0 (2-0, 1-0, 2-0)
Samedi 19 novembre 2011 à 18h40 au Rïnkla Stadium. 1305 spectateurs.
Arbitrage de Stéphane Rousselin assisté de Jérémie Douchy et Clément Goncalves.
Pénalités : Brest 20' (6', 4', 10'), Bordeaux 10' (4', 2', 4’).

Évolution du score :
1-0 à 05’31’’ : Holik assisté de Prosvic et Lefebvre (sup. num)
2-0 à 07’01’’ : Avenel assisté de Lefebvre et Prosvic (sup. num)
3-0 à 32’03’’ : Prosvic assisté de Holik et Hennebert
4-0 à 51’03’’ : Croteau assisté de Pard (inf. num)
5-0 à 59’15’’ : Croteau assisté de Rubin et Poulin


Brest

Gardien : Landry Macrez.

Défenseurs : Vladimir Holik – David Hennebert ; Nicolas Motreff (A) – Aurélien Gréverend ; David Poulin – Francis Ballet (C).

Attaquants : Jonathan Avenel – Jaroslav Prosvic – Alexandre Lefebvre (A) ; Serge Toukmatchev – Mans Papaux (Benjamin Rubin de 31’ à 55’) – Daniel Sevcik (Benjamin Rubin à 55’) ; Tristan Lemoine – David Croteau – Nicholas Pard.

Remplaçants : Arnaud Goetz (G), Clément Gonzales. Absents : Gaëtan Cannizzo, William L’Arvor.

Bordeaux

Gardien : Mickaël Gasnier.

Défenseurs : Jan Majercak (A) – François Paquin ; Maximilien Tromeur – Aymeric Gillet ; Nicolas Courally – Cyril Boube ; Cyril Lambert (à 58’).

Attaquants : Francis Piché – Jean-François Savage (A) – Miroslav Kristin ; Vincent Cadren – Markus Kankaanranta– Romain Masson ; Raphaël Larrieu (C) – Romain Horrut – Xavier Lassalle.

Remplaçants : Julien Leclerc (G), Thomas Paradis.