Les Grenoblois mordus par des Vipers

THINELmarcandr-110825035La Coupe de France 2011/12 attendait sa surprise, elle l'a eue. Grenoble, qui revenait dans la compétition après deux ans de suspension, a en effet subi une claque à Montpellier. Ironie du sort, le premier but a été inscrit par Mathieu Frecon, un joueur qui avait passé ses années juniors chez les Brûleurs de Loups, mais sans avoir sa chance en senior... C'était avant les problèmes financiers qui ont fait affluer les jeunes. L'égalisation d'Arrossamena n'a tenu que deux minutes avant que l'Estonien Ilja Urusev ne redonne l'avantage aux Vipers. Et en début de troisième période, trois buts en trois minutes (dont deux en supériorité numérique) ont provoqué la sortie de Quemener au profit de Sébastien Raibon, qui a concédé un dernier but (6-1).

L'élimination grenobloise a un peu éclipsé les deux chocs du jour, dans lesquels les finalistes du dernier championnat se sont imposés à l'extérieur. Strasbourg s'est imposé 5-1 à Morzine-Avoriaz en marquant une fois - le but décisif de Cayer ! - en seulement deux supériorités numériques. Angers subissait une sévère déconvenue au Haras (2-6) face à une équipe de Rouen emmenée par 2 buts et 2 assists de Marc-André Thinel.

Dans la troisième confrontation de Ligue Magnus, le derby des Hautes-Alpes a abouti à un deuxième blanchissage en deux rencontres de Coupe de France pour le gardien espagnol Ander Alcaine : 3-0 face à Gap.

Les écarts de division ont été réduits ce soir. Dijon a dû lutter jusqu'à la dernière minute pour gagner à Mulhouse (4-2). Même avec deux divisions d'écart, Amiens a attendu le dernier tiers pour faire le trou chez les leaders de division 2, les Français Volants de Paris (5-1). La seule équipe de division 2 encore en lice, Evry, a tenu le score nul 2-2 presque jusqu'à la mi-match face à Brest (3-5). Le dernier match Lyon-Villard se tiendra la semaine prochaine.