Gap - Amiens (Ligue Magnus, 9e journée)

Entre espoir et désillusions...

2011-11-20-Gap-AmiensAprès avoir disputé 5 matchs à l’extérieur toutes compétitions confondues, les Rapaces faisaient leur grand retour samedi dans l’enceinte marseillaise. Patinoire acquise à leur cause, qui reste cependant peu remplie...

Malgré l’ambiance bonne enfant, le retour au "nid" ne se fait pas en toute sérénité pour les Rapaces. Les hommes de Patrick Turcotte restent sur cinq défaites consécutives d’affilée en championnat... Et la situation ne s’arrange guère. Gap a fait ses adieux en Coupe de la Ligue, stoppé en quart de finale par une belle équipe de Morzine. Serein, Patrick Turcotte doit l’être. Il doit faire face à une pression de plus en plus forte des supporters inquiets pour leur club.

Amiens aussi connaît la pression des supporters, et le coach Antoine Richer en a fait les frais. Après une nouvelle défaite en championnat face à Morzine (2-3), il a été démis de ses fonctions pendant la mini-trêve. Le désormais emblématique Heike Leime lui succède. Celui qui a déjà entraîné l’équipe de France et les Ducs d’Angers vient au secours du club de la Somme. Ironie du sort, le premier match sur le banc d’Amiens d’Heikki Leime a eu lieu contre Angers en Coupe de la Ligue... Avec une première victoire convaincante, les Amiénois veulent désormais remonter au classement en Ligue Magnus.

Dans le cadre d’un projet expérimental, l’arbitrage se fait à quatre. On retrouve dans les buts gapençais Mike Zacharias. Côté amiénois, le co-détenteur du trophée Jean Ferrand décerné au meilleur gardien, Billy Thompson.

2011-11-20-Gap-Amiens2

Dès le début de la rencontre, ce sont les hommes de Patrick Turcotte qui prennent les devants et contrôlent la rondelle. Cependant la domination reste stérile et les frappes lointaines. Il faut attendre la 15e minute de jeu pour voir les Rapaces inquiéter réellement Billy Thompson. Sur un puck perdu en zone neutre, Luciak récupère à la bleue. Il sert Sébastien Gauthier, esseulé, qui trompe Thompson (1-0 ; 14'28"). Début de match idéal pour les Rapaces, qui prennent progressivement la mesure de leurs adversaires.

Les Gothiques, amorphes durant ce premier tiers, s’en remettent aux exploits individuels. Ils profitent également d’un excellent gardien qui arrête les frappes de Rambousek et Jelen. Le premier tiers-temps se conclut sur la marque de 1-0. Un tiers très largement dominé par les Haut-Alpins. L’addition aurait d’ailleurs pu être plus salée...

À l’entame du second round, les supporters sont rassurés. Les "bleus" semblent ce soir capables de mettre fin à la série de cinq matchs sans victoire ! Cependant, les Amiénois démarrent le tiers sur de nouvelles bases, bien décidés à s’imposer sur le glaçon marseillais. Les Picards poussent Gap à la faute et bénéficient du premier powerplay en leur faveur. Bien exploité, cet avantage numérique laisse entrevoir des brèches dans la défense gapençaise.

Les Rapaces évoluent quant à eux en contre. Sur une belle remontée en zone offensive, Yoanne Lacheny, titularisé pour le match, trouve la barre de Thompson. La réaction amiénoise est immédiate. Les Gothiques installent leur jeu en zone offensive et attendent une erreur adverse sans se précipiter. Les Gapençais sont agglutinés autour de la cage de Zacharias.

2011-11-20-Gap-Amiens3

Romain Bault lancé à pleine vitesse arrive a transpercer la muraille haut-alpine. Il trouve Tomasek à gauche du montant de Zacharias. Sa frappe est détournée dans un premier temps. Le rebond est récupéré par Kevin Bergin qui pousse le puck au fond des filets (1-1, 29'48"). La bande à Turcotte est littéralement assommée par ce but qui arrive quelques secondes après le palet du 2-0 raté par Lacheny. Le match est relancé.

Et quelques secondes plus tard, les Gothiques récidivent. Ils gagnent le puck sur l’engagement. Aziz Baazzi sert sur la droite de la glace Thomas Roussel qui frappe instantanément de la bleue. Sa frappe puissante est déviée par Rzestzuko. Zacharias est surpris par la trajectoire, et le palet finit une nouvelle fois au fond des filets (1-2, 30'22"). En l’espace de trente secondes, les Gothiques viennent d’inverser la tendance !

La deuxième partie du tiers est très largement dominée par les hommes d’Heiki Leime. Zacharias doit faire face à une fusillade adverse. Il se retrouve à de nombreuses reprises seul, isolé, sans défenseur. Le deuxième tiers semble avoir eu raison des Rapaces. Comme d’habitude, les hauts Alpins craquent, et n’arrivent pas à tenir le score.

L’ultime période n’est qu’une formalité pour les Gothiques. Ultra dominateurs, ils ne laissent aucun palet exploitable aux Rapaces. Le scénario du match contre Grenoble (0-1) ressurgit. Une course contre la montre est engagée pour égaliser avant le temps réglementaire.

Les Rapaces ne sont pas aidés par le quatuor arbitral. Le banc gapençais est révolté, après une charge à la tête dangereuse sur Charrette, non sifflée. Ajoutez à cela un jeu rugueux de la part des défenseurs gapençais, pénalisés à quatre reprises en l’espace de sept minutes !

2011-11-20-Gap-Amiens4

Cependant Gap a de nombreuses occasions pour revenir à la marque. À quatre minutes et demie du terme de la rencontre, les Rapaces bénéficient d’un powerplay. L’occasion rêvée d’égaliser. Poussés par le public, les "locaux" partent à l’assaut du but adverse.

La pression est insoutenable, sur les bancs comme dans les tribunes. Le powerplay est mal maîtrisé par les Rapaces qui se heurtent à un bloc très compact. À quelques instants du terme de la rencontre, Tekel tente la dernière frappe. Il shoot de la bleue, sur le buzzer, mais trouve Thompson qui se couche sur le palet.

À l’image de son match, Thompson est parfait sur cette action. Il sauve une nouvelle fois son équipe, qui repart de la cité Phocéenne avec les deux points. Le collectif amiénois s’est donc imposé face aux individualités gapençaises.

Dans un match serré et indécis, les Rapaces ratent une fois de plus la victoire. C’est la 3e défaite en 4 matchs disputés à Marseille ! Les Gapençais vont finir par croire que cette patinoire est maudite ! La neuvième journée de Ligue Magnus coïncide également avec leur sixième défaite de rang en championnat.

Au classement, Amiens remonte à la 9e place avec 9 points, tandis que Gap s’approche dangereusement de la zone rouge. La bande à Turcotte est 12e avec 6 points, et attend toujours le verdict de la FFHG dans l’affaire Caen-Gap. Le recours déposé par Gap devrait être examiné dans les jours qui viennent...

Toujours en quête d’un renouveau offensif, les Rapaces devront aller à l’essentiel samedi à Rouen. Quoi de mieux qu’une victoire chez le leader pour se relancer ?

 

Gap - Amiens 1-2 (1-0, 0-2, 0-0)
Samedi 19 novembre 2011 à 20h00 au Palais omnisports Marseille Grand Est. 1316 spectateurs.
Arbitrage de Bruno Colleoni assisté de Gwilherm Magry et Adrian Popa.
Pénalités : Gap 10' (0', 2', 8'), Amiens 10' (2', 2', 6').

Évolution du score :
1-0 à 14'28" : Gauthier assisté de Luciak
1-1 à 29'48" : Bergin assisté de Tomasek et Bault
1-2 à 30'22" : Rzeszutko assisté de Roussel et Baazzi


Gap

Gardien : Michael Zacharias.

Défenseurs : Jakub Suchánek - Milan Tekel (A) ; Justin Vienneau - Alexandre Cornaire ; Matúš Luciak - Jan Kudrna ; Jérémy Baridon.

Attaquants : Jirí Rambousek - Jirí Jelen - Cody Campbell ; Yoanne Lacheny - Sébastien Gauthier - Stanislav Lašček ; Jean-Charles Charette (C) - Jérémie Paradis - Mathieu André ; Anthony Rapenne, Bertrand Fribault.

Remplaçants : Julian Barrier-Heyligen (G), Mikko Palotie, Martin Charpentier.

Amiens

Gardien : Billy Thompson.

Défenseurs : Angel Nikolov – Teddy Trabichet ; Aziz Baazzi – Vincent Bachet ; Romain Bault – Thomas Roussel.

Attaquants : Kevin Bergin – Jake Morissette – Valentin Claireaux ; Luka Basic – Martin Tomasek – Jaroslaw Rzeszutko ; Grégory Béron – Anthony Mortas – Mickaël Bardet ; Aïna Rambelo.

Remplaçants : Léo Bertein (G), Antoine Vanwormhoudt.