Chamonix - Amiens (Ligue Magnus, 10e journée)

À l'arrachée

Dans le cadre de la dixième journée du championnat de Ligue Magnus, le CHC accueillait samedi soir les Gothiques d'Amiens actuels neuvièmes, et peu coutumiers de ce classement. Cette rencontre apparaissait donc cruciale pour les deux équipes voulant garder le contact avec le top 6 ! À ce jeu et malgré un départ en championnat quelque peu raté, Amiens fait partie de la liste des prétendants. Chamonix est toujours deuxième mais, après sa nette défaite à Épinal, reste dangereusement talonnée par ces poursuivants !

Ce match haut en couleurs en perspective a tenu toutes ses promesses en terme d'intensité et de jeu. Après un premier tiers maîtrisé par de rapides Gothiques aux contres dangereux, les coéquipiers de Gras / Aimonetto ont su marquer sans relâche leur empreinte durant le reste de la rencontre. Le duel au sommet entre les deux excellents gardiens a alors tourné en faveur d'un Florian Hardy décisif ! Après avoir réussi à égaliser, Chamonix a signé une courte mais convaincante victoire à l'arrachée pour le plus grand bonheur des 850 spectateurs présents à Richard Bozon. Ce succès est important à double titre. Il bonifie une place de deuxième au classement général et redonne l'élan nécessaire avant trois rencontres programmées à l'extérieur !

Le film :

6'52 : malmenés et pris de vitesse, les Chamoniards encaissent logiquement un but signé Valentin Claireaux. Florian Hardy limite la casse et permet aux siens de rentrer aux vestiaires sur ce score défavorable mais au contact de l'adversaire (0-1).

31'02 : Chamonix domine. En supériorité numérique et après de multiples tentatives repoussées par l'excellent Thompson, Francis Charland frappe à la bleue. Son tir est dévié par Clément Masson qui débloque enfin le compteur (1-1).

52'55 : la rencontre se crispe au fil des minutes. Sur une passe décisive de Carl Lauzon, Mathias Terrier s'en va glisser le palet entre les bottes du gardien amiennois. Il faut quelques secondes pour apercevoir la rondelle franchir doucement la ligne (2-1).

Le public se lève, Chamonix résiste aux derniers assauts dans les ultimes instants de la rencontre ! Vincent Kara rate la cage vide mais la victoire est acquise et Clément Masson est justement récompensé meilleur acteur de la rencontre.

Commentaires d'après-match (recueillis par Didier Chenevoy pour le site officiel du CHC) :

Stéphane Gros (entraîneur de Chamonix) : "On a mal débuté. Le manque de rythme dû à nos éliminations en coupes s'est fait peut-être sentir. Amiens est toujours engagé dans ces compétitions et a donc joué mardi, ce qui reste un certain avantage. Notre placement sur la glace n'était pas bon et il a vite fallu faire un réajustement tactique. La réaction a été à la hauteur de mes attentes puisqu'on a dominé les deuxième et troisième tiers. Je suis satisfait d'avoir retrouvé notre solidité défensive. Amiens est une équipe solide et ce match peut tout aussi bien tourner dans l'autre sens. Heureusement la réussite était de notre côté. On fait la bonne opération de la soirée. Il reste néanmoins quelques ajustements à envisager pour les prochaines échéances à l'extérieur."

 

Chamonix - Amiens 2-1 (0-1, 1-0, 1-0)
Samedi 26 novembre 2011 à 20h30 à la patinoire Richard-Bozon. 847 spectateurs.
Arbitrage d'Alexandre Bourreau assisté de David Courgeon et Frédéric Peurière.
Pénalités : Chamonix 4' (0', 4', 0') ; Amiens 16' (2', 10', 4').

Évolution du score :
0-1 à 06'52" : Claireaux assisté de Mortas et Béron
1-1 à 31'02" : Masson assisté de Charland et Öhberg (sup. num.)
2-1 à 52'55" : Terrier assisté de Lauzon et Masson


Chamonix

Gardien : Florian Hardy.

Défenseurs : Brent Patry - Damien Torfou ; Fabien Veydarier - Kai Öhberg ; Arthur Cocar - Michal Korenko.

Attaquants : Arnaud Hascoët - Richard Aimonetto (C) - Carl Lauzon (A) ; Francis Charland - Laurent Gras (A) - Simon Lambert ; Mathias Terrier - Clément Masson - Vincent Kara.

Remplaçants : Tom Charton (G), Clément Colombin, Laurent Deldicque, Alexandre Audibert, Mathieu Séguy.

Amiens

Gardien : Billy Thompson.

Défenseurs : Angel Nikolov – Teddy Trabichet ; Aziz Baazzi – Vincent Bachet ; Romain Bault – Thomas Roussel.

Attaquants : Kevin Bergin – Jake Morissette – Valentin Claireaux ; Martin Tomasek - Jaroslaw Rzeszutko - Luka Basic ; Grégory Béron - Anthony Mortas - Mickaël Bardet ; Aina Rambelo - Antoine Vanwormhoudt.

Remplaçant : Léo Bertein (G).