Rouen – Gap (Ligue Magnus, 10e journée)

Une victoire inquiétante ! 

2011-11-26-Rouen-Gap1Rouen s'est imposé de justesse, à cause d'un premier tiers mollasson et de jeux spéciaux médiocres devant un Gap qui pensait d'abord à défendre. Très regroupés autour d'un Zacharias parfois phénoménal, les Rapaces ont su revenir en fin de tiers médian alors que les Dragons, réveillés, avaient fait la différence ! Au dernier tiers, le doute s'est installé...

Les Normands sont les premiers en action, néanmoins les Hauts-Alpins sont les plus dangereux sur leur première supériorité, avec Luciak de la pointe (2'12) et Campbell dans le slot (2'34). Cornaire puis Vienneau (deux fois) offrent trois avantages numériques aux joueurs de Rodolphe Garnier. Sur le troisième, Carl Mallette ouvre le score (1-0 à 13'08).

Quelques secondes après, le capitaine des locaux échoue de peu sur Zacharias, aidé par une faute de Campbell (13'46). La prison du meilleur pointeur de Patrick Turcotte n'est pas un inconvénient. Au contraire, c'est Mathieu André qui a l'occasion d'égaliser (15'35)... Ce sera finalement Rambousek qui profitera Ylönen soit sans doute masqué pour égaliser en toute fin de tiers (1-1 à 19'53).

Une fois encore, les champions de France se sont fait surprendre en fin de période. Cela a le don des les émoustiller. Mallette est seul mais rate la cage (22'52). Enfin Marc-André Thinel marque après un demi-tour devant la cage (2-1 à 23'56).

Anthony Rech est frustré par Zacharias qui commence son show (24'14). Loïc Lampérier manque la cage (24'20). Le RHE76 ne profite pas d'une prison de Tekel pour une faute sur Salmivirta, pire, le RGHA y obtient un contre surnuméraire mais Charette oublie André et Ylönen détourne (25'15).

2011-11-26-Rouen-Gap2

Les noirs et jaunes poursuivent leurs bonnes intentions. Elomo bute sur un Zacharias incroyable (27'39) avant que Mallette du haut du slot ne double sa mise (3-1 à 29'06).

Pas (encore) question de baisser le rythme. Mallette, encore lui, est bien servi par Desrosiers... mais Zacharias est sensationnel (34'03). Elomo, en contre, envoie une mine herculéenne... dans la mitaine de Zacharias, éblouissant (34'44). Une seconde chance se présente pour l'ailier finlandais mis sur orbite par Guénette, mais Zacharias est époustouflant car le gardien en déséquilibre parade de la crosse (35'05). Heureusement, Ylönen détourne Jelen de la jambière lors d'un contre (36'34). Lampérier se trouve à la conclusion de tout un travail de Rech et voilà Rouen loin devant Gap (4-1 à 36'44).

Alors les Dragons s'endorment sur leurs lauriers et les Rapaces sont productifs et réalistes. Alexandre Cornaire de loin réduit la marque - peut-être dévié par Demén-Willaume contre son camp (4-2 à 36'57). Moins de deux minutes plus tard, Jérémie Paradis dévie un tir de Luciak (4-3 à 38'50). Voilà vingt minutes d'efforts réduits à néant.

On a craint au dernier retour sur la glace que la partie ne se finirait pas. La porte permettant l'accès des surfaceuses sur la glace ne voulait plus se fermer, restée suspendue dans le haut de ses guides... Après de longs efforts du service technique du centre sportif, Marc-André Thinel s'est allié aux techniciens pour débloquer la porte à l'aide de sa crosse et finalement le match a repris.

2011-11-26-Rouen-Gap3

Refroidis, la reprise est timide. Les Normands ont peut-être aussi décidé de laisser venir les Haut-Alpins. À tort car les deux premières occasions sont pour les visiteurs (43'57 & 44'26). Mallette remet ses coéquipiers sur le chemin de l'offensive, mais Zacharias est toujours en selle devant le capitaine  adverse (46'15) puis devant Rech (47'51).

Les champions de France s'énervent et se retrouvent emprisonnés. Les trios Mallette-Manavian-Desrosiers puis Guénette-Janil-Thinel résistent à une minute et quarante secondes de double infériorité (52'41). Quelques secondes plus tard, Jelen manque le cadre du revers alors qu'Ylönen est affalé, impuissant, sur la glace (52'54). Thinel part en échappée... mais Zacharias est infranchissable. L'arbitre donne une seconde chance à l'ailier québécois en lui accordant un tir de pénalité pour avoir été accroché par Suchanek. Une fois encore, Zacharias s'impose (53'10). Puis, Elomo marque... cependant la cage a été déplacée. Un peu sévèrement et soumis à la pression de la foule, l'arbitre sanctionne le pauvre Zacharias. Cette pénalité sera fatale aux Rapaces car Mallette s'offre un triplé sur le coup et le but gagnant, même si on ne pense pas que le capitaine des Dragons ait dévié le lancer de Werenka (5-3 à 56'06).

Les Gapençais sont pugnaces et finalement recollent au score lors d'une pénalité de Lehericey. Paradis, de nouveau, dévie un tir de Suchanek cette fois (5-4 à 58'13). Patrick Turcotte prend son temps mort (58'36) et joue le tout pour le tout en sortant son gardien au profit d'un attaquant supplémentaire (59'38). Une aubaine cette cage vide pour Thinel servi par Guénette (6-4 à 59'59) pour conclure un des moins bons matches de la saison de la part des Dragons sur leur île. Heureusement, le suspense engendré par cette carence et le spectaculaire Zacharias ont fait le spectacle. Finalement la soirée a été bonne pour les spectateurs, moins pour l'amateur.

 

Rouen – Gap 6-4 (1-1, 3-2, 2-1)
Samedi 26 novembre 2011 à 20h00 au centre sportif Guy Boissière. 2514 spectateurs.
Arbitrage de Damien Bliek assisté de Thomas Caillot et Nicolas Piedigrossi.
Pénalités : Rouen 18' (2', 0', 6'+10') ; Gap 12' (8', 2', 2').

Évolution du score :
1-0 à 13'08" : Mallette assisté de Werenka et Demén-Willaume (sup. num.)
1-1 à 19'53" : Rambousek assisté de Jelen et Lascek
2-1 à 23'56" : Thinel assisté de Elomo et Manavian
3-1 à 29'06" : Mallette assisté de Paré
4-1 à 36'44" : Lampérier assisté de Rech
4-2 à 36'57" : Cornaire assisté de André
4-3 à 38'50" : Paradis assisté de Luciak et Charrette
5-3 à 56'06" : Mallette assisté de Werenka (sup. num.)
5-4 à 58'13" : Paradis assisté de Suchanek (sup. num.)
6-4 à 59'59" : Thinel assisté de Guénette (cage vide)


Rouen

Gardien : Sebastian Ylönen.

Défenseurs : Richard Demén-Willaume – Darcy Werenka (A) ; Nicolas Lehericey – Antonin Manavian ; Juha Alen – Jonathan Janil.

Attaquants : Julien Desrosiers – Carl Mallette (C) – Jean-Philippe Paré ; Teemu Elomo –  François-Pierre Guénette – Marc-André Thinel (A) ; Ilpo Salmivirta – Loïc Lampérier – Anthony Rech.

Remplaçants : Fabrice Lhenry (G), Alexandre Mulle, Quentin Berthon. Absents : Jimi Santala (genou), Raphaël Faure.
 
Gap

Gardien : Michael Zacharias [sorti de 59'38" à 59'59"].

Défenseurs : Matus Luciak – Jan Kudrna ; Jakub Suchanek – Milan Tekel (A) ; Justin Vienneau – Alexandre Cornaire (A).

Attaquants : Jérémie Paradis – Sébastien Gauthier – Cody Campbell ; Jiri Rambousek – Jiri Jelen – Stanislav Lascek ; Yoann Lacheny – Jean-Charles Charrette (C) – Mathieu André.

Remplaçants : Julian Barrier Heyligen (G), Martin Charpentier, Jérémy Baridon, Mikko Palotie, Bertrand Fribault.