Coupe de la ligue : Amiens craque sur la fin, Rouen fléchit

En recul dans le championnat, Amiens et Morzine-Avoriaz s'affrontaient ce soir pour une place en finale de la Coupe de la ligue, eux qui n'ont connu aucune finale depuis respectivement 6 et 5 saisons. Inutile de dire que l'intensité était au rendez-vous. Les Pingouins ont vite pris l'avantage sur une situation favorable de 5 contre 3, Toni Koivunen déviant un tir anodin à ras glace de Shields. Dès le début de la deuxième période, Guillaume Doucet a même porté le score à 0-2. Amiens a cependant su revenir dans le match en jouant sur les nerfs de ses adversaires. Un tir direct de Morissette a conclu un débordement et un centre de Bergin, puis un slap en angle mort de Grégory Béron a piégé Buysse entre les jambes. On pensait donc que les Gothiques préservaient un match nul 2-2 qui préserverait leurs chances pour le voyage en Haute-Savoie. Mais dans les cinq dernières minutes, les Morzinois ont eu 3 occasions et marqué 3 buts, dont deux de Guillaume Doucet qui signe un triplé et est élu homme du match.

Le scénario inverse s'est produit dans l'autre demi-finale. On pensait que les Dragons de Rouen avaient un pied en finale quand ils ont mené 3-0 au début du deuxième tiers-temps, avec des buts de Paré, Guénette et Mallette. Mais ces trois buts d'avance, qui tenaient encore à douze minutes de la fin (4-1), ont été remontés par Sébastien Rohat puis Marc-André Bernier sur une des deux seules supériortés numériques des visiteurs (4-3). Briançon aura donc toutes ses chances pour le match retour.

Dans le même tems, Villard-de-Lans s'est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de France. Cinq buts en 26 minutes, dont trois pour Michal Beran, ont chassé le gardien Guillaume Richard au profit de Quentin Wargnier, et Lyon a donc dû s'incliner 3-6 à Charlemagne face à une lanterne rouge de Ligue Magnus heureuse de cette parenthèse plus légère.