Russie B - Slovénie (Coupe de Polésie, 3e jour)

Andrej Hocevar rentre à Angers comme meilleur gardien

Les organisateurs biélorusses auraient préféré que l'équipe locale affronte la Russie B en clôture dans ce qu'ils rêvaient comme une finale du tournoi. Cela n'a pas été possible parce que les Russes ont demandé à jouer en premier le dernier jour pour pouvoir prendre le train qui les ramène à Moscou dans la soirée.

Mais du coup, ils jouent bien une finale du tournoi... contre l'inattendue Slovénie. Une finale, c'est beaucoup dire. Certes, les Slovènes peuvent encore dépasser les Russes... mais il leur faudrait, en plus d'une victoire danoise au dernier match, gagner par la bagatelle de cinq buts d'écart.

On va vite se rendre compte du caractère totalement improbable de ce scénario. La Palice l'aurait bien dit, pour marquer cinq fois, il faut au moins tirer cinq fois. Or, pendant deux tiers-temps, les Slovènes ne réussissent que 4 petits tirs cadrés. Les Russes, eux, comptent déjà 33 lancers... et il faut un Andrej Hocevar héroïque pour les empêcher de marquer plus d'un but.

On peut encore croire à un exploit à vingt minutes de la fin, du moins pour la victoire dans le match à défaut du tournoi. Trois pénalités russes enchaînées permettent à la Slovénie de jouer plus de deux minutes à 5 contre 3. C'est la seule fois de la rencontre où Ivan Kasutin est vraiment mis en danger, mais il tient bon son blanchissage. La Russie peut ensuite creuser l'écart à 3-0, en marquant au passage sur une double supériorité numérique pour bien faire.

Désignés joueurs du match : Maksim Pestushko pour la Russie B et Edo Terglav pour la Slovénie.

Commentaires d'après-match

Matjaz Kopitar (entraîneur de la Slovénie) : "Durant ma carrière de joueur, il y avait un entraîneur russe, Vladimir Kostyukov, qui disait 'Il faut apprendre'. Cela s'applique à ce match. Nous jouons rarement contre des équipes de ce niveau, donc il y avait beaucoup de peur dans les yeux de mes joueurs. Il leur fallu du temps pour la surmonter. Cela leur a pris la première période. Nous avons mieux commencé le deuxième tiers, mais nous avons concédé beaucoup de pénalités à cause de la qualité de jeu de l'adverse. Les Russes étaient plus malins, plus forts et plus rapides. Mais je pense qu'avec du travail ces jeunes joueurs peuvent devenir plus compétitifs."

Andrei Nazarov (entraîneur de la Russie) : "Merci aux supporters venus nous encourager. Nous avons joué un match physique contre le Bélarus hier soir, et nous avons rejoué 13 heures après, et nous n'avions pas totalement récupéré. Ce tournoi est une réussite, avec un seul but encaissé. On a vu que l'équipe nationale a de la réserve au poste de gardien. Tous les joueurs se sont mis en valeur. Zinetula Bilyaletdinov et le staff des A auront autant d'information que possible sur chaque joueur, ce qui signifie que toutes les missions ont été accomplies. Je suis surtout content que nous ayons joué agressivement : nous avons dominé tous adversaires en prenant un minimum de pénalités, ce qui est extrêmement important dans le hockey moderne."

 

Russie B - Slovénie 3-0 (1-0, 0-0, 2-0)
Dimanche 13 novembre 2011 à 11h00 au palais de glace de Gomel. 2300 spectateurs.
Arbitrage de Maksim Sidorenko (BLR) et Jacob Grumsen (DAN) assistés d'Aleksandr Matskevich et Andrei Shrubok (BLR).
Pénalités : Russie B 8' (0', 2', 6'), Slovénie 18' (8', 4', 6').
Tirs : Russie B 46 (15, 18, 13), Slovénie 12 (2, 2, 8).

Évolution du score :
1-0 à 19'14" : Varnakov assisté de Glinkin et Popov
2-0 à 46'58" : Glinkin assisté de Varnakov
3-0 à 54'38" : A. Nikulin assisté de Panarin et Burdasov


Russie B

Gardien : Ivan Kasutin.

Défenseurs : Anton Belov (2') - Yuri Aleksandrov ; Nikita Zaitsev (+1) - Mikhaïl Pashnin (+1) ; Kirill Lyamin (+1) - Andrei Konev (+1) ; Andrei Sergeev (2') - Bogdan Kiselevich.

Attaquants : Maksim Pestushko (C) - Sergei Kalinin - Viktor Tikhonov ; Denis Abdullin - Aleksei Glukhov (2') - Enver Lisin ; Mikhaïl Varnakov (+2) - Andrei Popov (+2) - Anton Glinkin (+2, 2') ; Artemy Panarin - Aleksandr Nikulin - Anton Burdasov.

Remplaçant : Ilya Ezhov (G).

Slovénie

Gardien : Andrej Hocevar.

Défenseurs : Ales Kranjc (2') - Sabahudin Kovacevic (2') ; Andrej Tavzelj - Ziga Grahut (-1) ; Damjan Dervaric (-1) - Igor Cvetek (-1) ; Luka Tosic (-1, 2') - Maks Selan.

Attaquants : Tomaz Razingar (C, 2') - Rok Ticar (2') - Edo Terglav ; Anze Ropret (-1) - Jaka Ankerst - Ziga Pance (-1, 2') ; Erik Pance (-1) - Matej Hocevar (-1, 2') - Ken Ograjensek (-1) ; Andrej Zidan - Anze Kuralt (-1, 2') - Marjan Manfreda (2').

Remplaçant : Gasper Kroselj (G).