9e journée D2 : Évry cloue les Volants au sol

Derniers invincibles de la D2, les Français Volants de Paris avaient affronté tous leurs adversaires sauf un, Évry. Or, les Peaux Rouges ont trouvé une nouvelle dynamique après avoir réorienté leur équipe vers plus d'offensive juste avant la clôture des transferts. Ils ont écarté deux Suédois (le défenseur Zettervall et le centre défensif Hartwig) pour engager deux attaquants canadiens. L'un d'eux, Keenan Desmet, est une très bonne pioche puisqu'il a marqué 6 buts en 3 rencontres. Son doublé ce soir a fait plier les Parisiens pour la première fois de la saison (1-4). Évry revient à seulement deux points des Volants.

Cette défaite du leader de la poule, son dauphin Annecy n'en a pas profité car il s'est incliné 5-3 à Amnéville qui crée ainsi un regroupement général en tête. La réserve rouennaise est elle-même à seulement quatre points de la première place grâce à sa nette victoire 6-2 sur La Roche-sur-Yon dans un match au profit du Téléthon.

Première défaite parisienne... et première victoire de Chambéry. Quand ils gagnent, les Éléphants ne font pas dans la dentelle, en allant écraser 11-3 Metz. Mais il sera difficile pour ces deux équipes d'éviter la poule de maintien. Le huitième La Roche-sur-Yon retrouvera sa patinoire pour la phase retour, et Champigny a pris deux points importants contre Meudon (4-1) avant de justement affronter Messins et Chambériens pour les empêcher de revenir.

La poule B comptait deux duels importants en haut de tableau. Vanoise garde les commandes après avoir battu Nantes 7-4, et Cholet s'est fait remonter de 2-0 à 2-3 par Tours. Mais l'évènement est venu de Toulon, où les Varois ont été battus par l'étonnant Wasquehal sur un but en prolongation de Thomas Fauchart.

En bas de classement, Compiègne s'était mobilisé pour le Téléthon mais n'en a pas oublié l'enjeu sportif en battant son adversaire direct pour la qualification Clermont-Ferrand (5-3) dans un match extrêmement important. Il ne reste en effet sans doute qu'une place en play-offs. Asnières n'est plus concerné par cette lutte pour le maintien et l'a fait savoir en explosant 12-1 la lanterne rouge Orléans.