Amiens - Reims (U18 Elite)

2011-12-03-amiens-reims-cadets-4Les U18 Compétition jouent encore à domicile ce samedi 3 décembre face à la formation des Phénix de Reims, lanterne rouge du championnat, et pour les Cadets amiénois également surclassés en Espoirs, ceux-ci enchaînent leur cinquième match en huit jours. Une semaine chargée pour les leaders du classement, qui ont encore à défendre leur place face aux Cadets grenoblois, avec lesquels ils sont ex-aequo avec 26 points, et qui doivent se passer de deux de leurs défenseurs, Nicolas Leclerc (sélectionné en équipe de France U20) et Hugo Gallet (préservé pour le Plan de Détection National).

Les amiénois commencent très fort avec Rémi Thomas qui est le premier à tenter une déviation dès les premières secondes. Par la suite, Reims rentre dans son match malgré la possession de palet des locaux qui maîtrisent le jeu sans toutefois s’imposer comme ils le souhaiteraient.

Antoine Buriez revient se sacrifier en zone défensive pour empêcher une combinaison entre Benjamin Pinto et Pierre Olivier Bannier.

Maurin Bouvet écope de la seule pénalité du tiers mais les rouges et noirs repoussent le danger. Néanmoins, les Gothiques sont sans doute moins agressifs que ce à quoi les Phénix devaient s’attendre, c’est pourquoi ils prennent la liberté de se découvrir et d’installer leur jeu en pressant les locaux lorsqu’ils entrent dans leur zone d’attaque.

Les amiénois se motivent sur le banc tandis que sur la glace, Gabin Da Silva et Fabien Métais essaient une combine devant les filets rémois. Par la suite, Corentin Cunsolo détourne de la botte un lancer d’Adrien Jacques alors que Maurin Bouvet repart à l’attaque et prend sa chance malgré ses cinq adversaires qui l’entourent. Le buzz retentit, séparant les deux formations sur un score vierge de but au terme d’une période de « rodage ».

2011-12-03-amiens-reims-cadets-3D’entrée de jeu dans le tiers médian, les blancs sont pénalisés et les amiénois ne perdent pas de temps pour en profiter et -enfin- déverrouiller leur compteur quand Guillaume Leclerc reprend un palet au deuxième poteau (1-0 ; 20’43’’).

Rapidement ensuite, la quatrième ligne locale prend ses aises sur le glaçon et Gaétan Pétrieux double la mise pour les Gothiques (24’38’’) avant que le jeu ne reprenne un faux rythme alors que les amiénois détiennent toujours le palet au détriment de leurs adversaires.

Les rouges et noirs prennent plus de tirs à la cage et tentent de rester dans leur zone offensive pendant un maximum de temps tandis que Reims n’arrive pas à inquiéter Corentin Cunsolo de l’autre côté de la glace. Les locaux cherchent la déviation qui ne pardonne pas mais la plupart de leurs tentatives sont déviées en hauteur.

En infériorité, Amiens tient et perd du temps  mais ils ne parviennent pas à déjouer la vigilance de Max Blanc lorsqu’ils bénéficient d’un avantage numérique.

Les Phénix sentent les amiénois prenables et font leur retour sur la glace avec de bonnes intentions. Les rouges et noirs sont bloqués dans leur zone offensive et Younes Baazzi loupe le coche de peu face au portier amiénois.

Néanmoins les Cadets Gothiques sonnent enfin le réveil : Fabien Kazarine longe la zone de Max Blanc pour pousser le puck au fond du revers (3-0 ; 44’31’’). Les Phénix qui, jusqu’alors, tenaient encore bien, sont rassemblés le temps d’un temps mort.

2011-12-03-amiens-reims-cadetsMais la machine amiénoise est lancée : Marc-Antoine Herbet démarqué sur la droite reçoit la passe de Fabien Kazarine et prend son temps pour ajuster la lucarne (4-0 ; 49’33’’). Quelques secondes plus tard, Guillaume Leclerc convertit un break (49’54’’) puis Fabien Kazarine profite d’une double supériorité pour envoyer la rondelle en angle opposé (6-0 ; 53’45’’).

Un nouvel avantage numérique permet aux rouges et noirs de s’installer : Guillaume Leclerc shoote et Arthur Montenoise dévie en lucarne (7-0 ; 54’18’’).

Dans les deux dernières minutes, Rémi Thomas reprend un palet devant la cage des blancs que personne n’arrive à dégager et trompe Max Blanc (8-0 ; 58’52’’). Puis enfin Fabien Métais clôt l’avalanche de but dans cette dernière période (9-0 ; 59’11’’).

Les U18 Gothiques sortent à nouveau vainqueurs de ce match et gardent ainsi la première place du classement, toujours à égalité avec les Brûleurs de Loup néanmoins. Les amiénois vont bénéficier d’une semaine complète pour souffler et continuer le championnat avec une nouvelle rencontre face aux Phénix la semaine prochaine, encore sur la glace du Coliséum.

Emilie Enault / Photos : Pascal Enault


Amiens-Reims : 9-0 (0-0 ; 2-0 ; 7-0)
Samedi 3 décembre 2011 au Coliséum d’Amiens
Pénalités : Amiens 6’ (2’, 2’, 2’), Reims 12’ (0’, 6’, 6’)

Evolution du score :
1-0 à 20’43’’ : Leclerc G. assisté de Bouvet et Kazarine (sup. num.)
2-0 à 24’38’’ : Pétrieux assisté de Josse et Thorrignac
3-0 à 44’31’’ : Kazarine
4-0 à 49’33’’ : Herbet assisté de Kazarine et Bouvet
5-0 à 49’54’’ : Leclerc G.
6-0 à 53’45’’ : Kazarine assisté de Leclerc G. (double sup. num.)
7-0 à 54’18’’ : Montenoise (sup. num.)
8-0 à 58’52’’ : Thomas (sup. num.)
9-0 à 59’11’’ : Métais

Amiens

Gardien : Corentin Cunsolo

Défenseurs : Arthur Montenoise – Marc-Antoine Herbet ; Thibaut Thuillier – Antoine Buriez ; Etienne Cartron – David Artano ; César Boucault.

Attaquants : Rémi Thomas – Maurin Bouvet – Fabien Kazarine ; Leyland Plaire Coudrier – Romain Carpentier – Guillaume Leclerc ; Gabin Da Silva – Julien Guillaume – Fabien Métais ; Jason Thorrignac – Adrien Josse – Gaétan Pétrieux.

Remplaçant : Clément Midjimba (G)

Reims

Gardien : Max Blanc

Défenseurs : Radim Kuzel – Pierre Crinon ; Aidan Cleary – Clément Carvalho ; Cyprien Cornette.

Attaquants : Lucas Latreuille – Jean Roch Pirot – Piere Olivier Bannier ; Adrien Jacques – Hector Vrielynck – Younes Baazzi ; Benjamin Pinto – Louis Marcel Poidevin.

Remplaçant : Julien Gaubert (G)