Amiens - Reims (U18 Elite)

2011-12-10-amiens-reims-u18cOn prend les mêmes et on recommence ce samedi 10 décembre sur la patinoire amiénoise où les U18 Gothiques reçoivent à nouveau les joueurs de Reims. Pas d’évolution dans le classement pour les deux équipes qui sont les totales opposées l’une de l’autre. Néanmoins, la rencontre du jour verra des Amiénois évoluer sans Nicolas Leclerc, parti pour les Championnats du Monde U20 en Pologne, et sans Maurin Bouvet, préservé pour son départ en équipe de France U18.

Suite au coup d’envoi, les locaux investissent leur zone offensive sans pour autant prendre trop de tirs à la cage, et sont coupés dans leur élan par une première pénalité à leur encontre. Les Phénix se lancent alors à l’attaque mais les arrières amiénois écartent sans trop de problèmes afin de préserver leurs filets.

Rémi Thomas ouvre finalement le score en profitant d’un avantage numérique (1-0 ; 6’25’’) puis, Louis Marcel Poidevin, à la riposte, longe la zone de Clément Mindjimba sans le tromper. Laissant peu de champ à leurs adversaires, les rouges et noirs se replacent et Arthur Montenoise reçoit une bonne passe devant la cage (2-0 ; 10’29’’).

Les Phénix tentent de se rebiffer et accomplissent des percées efficaces et toujours dangereuses, à l’image d’un Younes Baazzi excentré qui cherche la lucarne de Clément Mindjimba, lequel oppose correctement son épaule pour détourner le tir. Il devra encore s’employer sur un arrêt en deux temps alors que les Amiénois mettent également Max Blanc à l’épreuve. Finalement, Romain Carpentier, posté au deuxième poteau, peut remettre la rondelle dans une cage vide (3-0 ; 14’22’’).

Les noirs continuent de travailler et Guillaume Leclerc récupère un puck contre la bande et fait mine de passer derrière la cage des blancs pour finalement revenir sur la gauche de Max Blanc. Battu, le portier des visiteurs ne doit son salut qu’à un palet ne daignant pas dépasser sa ligne de but. Les Gothiques gèrent leur avance sans trop se dévoiler et repartent ainsi au vestiaire avec trois longueurs d’avance.

2011-12-10-amiens-reims-u18c-3Les Rémois reviennent gonflés à bloc et comprennent les intentions amiénoises. Ils préservent le score jusqu’à ce que les locaux se retrouvent en double infériorité numérique pour vingt-deux secondes. Malgré une première pénalité presque tuée où les Gothiques étaient parvenus à faire perdre du temps en se dégageant constamment, à trois sur la glace, les espaces sont trop grands et Pierre Crinon peut trouer Clément Mindjimba de la bleue (3-1 ; 27’38’’).

Un but qui galvanise les visiteurs alors que les Amiénois ne se démontent pas et repartent en zone offensive. Le temps d’une pénalité et le match s’arrête afin d’évacuer l’Amiénois Hugo Gallet qu’une charge de Pierre Crinon a laissé à terre. Ce long arrêt de jeu n’a pas entaché une minute la motivation des noirs qui profitent vite de leur avantage numérique quand Rémi Thomas s’infiltre près du but adverse (4-1 ; 31’40’’).

Par la suite, Leyland Plaire Coudrier est à la déviation d’un lancer de Guillaume Leclerc (5-1 ; 32’24’’) et les Gothiques s’envolent. Néanmoins Louis Marcel Poidevin convertit une nouvelle infériorité numérique des locaux en but pour réduire la marque (5-2 ; 35’08’’).

La joie rémoise est de courte durée puisque Fabien Kazarine vient de nouveau crucifier Max Blanc (6-2 ; 35’57’’). En fin de tiers, les Cadets noirs bénéficieront d’une petite minute de double avantage qui ne donnera malheureusement rien.

Au retour sur le glaçon pour les dernières vingt minutes de jeu, Max Blanc laisse sa place à Julien Gaubert devant les filets des Phénix et celui-ci se doit de vite rentrer dans le match quand Guillaume Leclerc reçoit une rondelle au deuxième poteau (7-2 ; 41’38’’).

2011-12-10-amiens-reims-u18c-4Quelques instants plus tard, ce même Guillaume Leclerc ne se pose pas de questions et lance proprement au ras de la glace à son entrée en zone offensive (8-2 ; 43’06’’).

Un nouveau coup de sifflet envoie un Phénix sur le banc des punis mais les Gothiques ne parviennent pas à exploiter leur avantage. Trop de pertes de palet les handicapent et empêchent Amiens de s’installer correctement. Hors-jeu par-ci, hors-jeu par-là, le match défile sans que le score n’évolue plus.

Younes Baazzi reprend un palet oublié dans la zone défensive amiénoise mais Clément Mindjimba ne s’est pas refroidi et détourne la rondelle de la botte.

Décidément, « quand ça veut pas, ça veut pas » comme dirait l’autre, et malgré leur mobilisation devant la cage rémoise, aucune combinaison amiénoise ne parvient à rentrer.

Même en revenant au Coliséum avec une semaine d’intervalle, les Phénix n’auront pas trouvé les solutions afin de faire tomber les amiénois qui signent alors leur neuvième victoire consécutive. Les Gothiques gardent ainsi leur place de leader du championnat en attendant le résultat des Grenoblois qui affrontaient Briançon en soirée.

Une petite trêve va permettre à l’équipe de France U18 de se rassembler au Danemark et les Cadets Elite retrouveront le championnat le 7 janvier prochain, en se déplaçant pour l’occasion à Briançon. Il ne reste plus qu’à souhaite un prompt rétablissement à Hugo Gallet (qui a finalement terminé avec un bras dans le plâtre) et à espérer qu’il soit remis d’ici-là.

Emilie Enault / Photos : Pascal Enault


Amiens – Reims : 8-2 (3-0 ; 3-2 ; 2-0)
Samedi 10 décembre 2011 au Coliséum d’Amiens.
Pénalités : Amiens 8’ (2’, 6’, 0’), Reims 14’ (2’, 8’, 4’).

Evolution du score :
1-0 à 06’25’’ : Thomas assisté de Kazarine (sup. num.)
2-0 à 10’29’’ : Montenoise assisté de Thomas et Guillaume
3-0 à 14’22’’ : Carpentier assisté de G. Leclerc
3-1 à 27’38’’ : Crinon assisté de Cleary et Baazzi (double sup. num.)
4-1 à 31'40’’ : Thomas assisté de G. Leclerc et Kazarine (sup. num.)
5-1 à 32’24’’ : Plaire Coudrier assisté de G. Leclerc et Carpentier
5-2 à 35’08’’ : Poidevin assisté de Baazzi (sup. num.)
6-2 à 35’57’’ : Kazarine assisté de Plaire Coudrier et Montenoise
7-2 à 41’38’’ : G. Leclerc assisté de Plaire Coudrier et Montenoise
8-2 à 43’06’’ : G. Leclerc assisté de Montenoise (sup. num.)