Briançon - Morzine-Avoriaz (Ligue Magnus, 12e journée)

Retour au championnat pour Briançon et Morzine-Avoriaz, qui viennent de se qualifier pour la finale de la Coupe de la Ligue fin décembre à Méribel. Les Briançonnais, quatrièmes, comptent deux points d'avance au classement sur leurs rivaux du jour.

ALCAINEander110924044Les Pingouins entrent fort dans la partie et profitent du moindre espace pour tirer sur le but d'Ander Alcaine. Dans la première minute, le gardien briançonnais repousse un palet de Cyril Papa qui récidive du revers hors du cadre (1'). Le siège de la cage briançonnaise se poursuit, les premières pénalités sont distribuées à Viktor Szélig et Marko Mäkinen.

Les locaux rentrent petit à petit dans la partie et se montrent dangereux sur une reprise de Marc-André Bernier plein axe à la suite d'une mise au jeu gagnée (6'). Briançon sanctionne ses adversaires quand le défenseur Lauri Kinos, ex-coéquipier d'Edo Terglav en junior au Rocket de Montréal, part sur le banc des prisons. Mickaël Pérez ouvre le score après deux tentatives de près (1-0, 08'26''). Braden Walls au deuxième poteau pousse au fond du but une passe du revers d'Éric Castonguay (2-0, 10'02'').

Les joueurs de Luciano Basile sont réalistes et Henri-Corentin Buysse semble fébrile. Il relâche un tir de Robin Gaborit (11') alors que les rouges évoluent alors en infériorité numérique. Ils finissent cependant par subir le jeu de puissance adverse. Toni Koivunen sert Bradley Smyth plein axe (11'). Alcaine est mis à contribution par Mäkinen et Colin Shields à deux reprises.

Sur un de ses nombreux slaps, Steven Vanoosten trouve le poteau (15'). Buysse capte le tir de Marek Dubec et repousse celui de Bernier (15'). Il se couche devant Walls après un autre tir de Vanoosten (19'). Guillaume Doucet prend de vitesse le dernier défenseur Maks Selan. Alcaine stoppe l'échappée, mais son coéquipier slovène écope d'un tir de pénalité pour accrocher. Sur la tentative du Québécois, le gardien espagnol confirme son premier arrêt (19'08'').

Au retour des vestiaires, les Hauts-Savoyards poursuivent leurs initiatives. Devant ses filets, Alcaine a fort à faire. Il contre de l'épaule le tir de Mäkinen (24') et du bouclier celui de Weston Tardy (25'). Il s'active devant Shields s'infiltre dans la défense (24') et Doucet qui se présente devant lui (27'). Holmberg manque de tromper son gardien en déviant la rondelle du patin (31'). Le portier espagnol est même sauvé par sa barre transversale. Finalement, les joueurs de Santeri Immonen sont récompensés de leurs efforts. Smyth, attend patiemment le service de Koivunen dans le cercle droit, pour trouver la faille (2-1, 35'58). Alcaine sort du bout de la botte un nouveau tir de Doucet (39').

En début de troisième tiers-temps, Dubec dévie le slap de Sébastien Rohat (3-1, 42'24). Caudron manque d'enfoncer le clou en ratant une cage ouverte. Buysse s'oppose au tir de Bernier repris par Pérez (51'). Les hommes de Santeri Immonen continuent leur domination avec une montée de Kim Virtanen, et les tirs de Kinos (48'), Shields puis Mäkinen sur le montant (52'). Le Finlandais décide de sortir son gardien pour un joueur supplémentaire. Cela offre une nouvelle munition à Tomi-Pekka Tuomisto. Finalement, c'est Bernier qui marque un quatrième but depuis sa zone défensive (4-1, 58'16''). Mais les Morzinois continuent leur forcing, et en protégeant son portier, Holmberg est pénalisé pour dureté. Buysse retourne sur le banc. Alcaine sauve encore un tir de Shields et deux de Tuomisto. De son camp, Dubek lance et trouve le poteau de la cage déserte. Selan fait de même d'encore plus loin et clôt le score (5-1, 59'56'').

Un score final large et très flatteur pour les rouges lors de ce dernier affrontement avant la trêve. Un score ne reflétant pas la réalité d'une rencontre où les coéquipiers de Mickaël Brodin n'ont guère eu de réussite face à la cage. Avec plus de quarante lancers abandonnés sur la cage d'Alcaine, les Pingouins n'ont pas été récompensés de leurs efforts face au gardien de Jaca en grande forme.

Au classement de la ligue Magnus, les Hauts-Alpins se maintiennent dans un quatuor de tête qui creuse un léger écart de trois points sur leur premier poursuivant Dijon. Morzine-Avoriaz est septième après douze journées.

 

Briançon – Morzine-Avoriaz 5-1 (2-0, 0-1, 3-0)
Samedi 10 décembre 2011 à 20h30 à la patinoire René-Froger. 1193 spectateurs.
Arbitrage de Savice Fabre assisté de Guillaume Gielly et Matthieu Barbez.
Pénalités : Briançon 12' (4', 2', 6’) ; Morzine-Avoriaz 16' (8’, 6’, 2').

Évolution du score :
1-0 à 08'26" : Pérez assisté de Terglav (sup. num.)
2-0 à 10'02" : Walls assisté de Castonguay et Caudron
2-1 à 35'58" : Smyth assisté de Koivunen
3-1 à 42'24" : Dubec assisté de Rohat et Szirányi
4-1 à 58'16" : Bernier assisté de Szélig et Castonguay (cage vide)
5-1 à 59'56" : Selan assisté de Bourgaut (inf. num., cage vide)

 

Briançon

Gardien : Ander Alcaine Val.

Défenseurs : Maks Selan - Viktor Szélig ; Steven Vanoosten - Gary Lévèque (A) ; Bence Szirányi - Aleksi Holmberg.

Attaquants : Mickaël Pérez - Edo Terglav (C) - Marc-André Bernier (A) ; Jean-François Caudron - Éric Castonguay - Braden Walls ; Marek Dubec - Sébastien Rohat - Robin Gaborit ; Peter Bourgaut ; Lucas Bini [à 52'] ; Cédric Di Dio Balsamo [à 58'16''].

Remplaçant : Aurélien Bertrand (G). Absent : Florian Chakiachvili (équipe de France junior), Jermu Porthén (genou, saison terminée).

Morzine-Avoriaz

Gardien : Henri-Corentin Buysse.

Défenseurs : Mathieu Jestin – Kim Virtanen ; Lauri Kinos – Weston Tardy ; Ian Goloubovski – Fritjof Jonatan Arildsson.

Attaquants : Mickaël Brodin – Colin Shields – Cyril Papa ; Marko Mäkinen – Tomi-Pekka Tuomisto – Shane Lust ; Guillaume Doucet – Toni Koivunen – Bradley Smyth ; Raphaël Papa ; Josselin Besson.

Remplaçants : Evgeni Kotchetov (G), Christian Élian, Loïc Gaydon, Théophile Mourin.