Les juniors français décrochent la promotion

Tournoi parfait pour l'équipe de France junior, qui s'est assurée la première place avant même la dernière journée. Après une frayeur de début de match contre la Croatie (8-1 après avoir perdu le premier tiers 0-1), les Bleuets ont dominé le Japon 5-0 avec un doublé de Yann Millet, un des deux expatriés de l'effectif (il joue à Genève-Servette), et ont remporté aujourd'hui le match décisif contre le Kazakhstan 2-1 sur un but décisif de Norbert Abramov, l'attaquant formé à Asnières qui évolue cette saison à Angers en espoirs et à Cholet en D2 à l'aide d'une licence bleue.

Les Français n'ont plus qu'à assurer leur dernier match contre la Pologne dimanche pour conclure en beauté un tournoi où ils ont dominé collectivement chacun de leurs adversaires. Solidement ancré derrière un système défensif bien en place, le gardien Julian Barrier-Heyligen est bien parti pour être désigné comme le meilleur à son poste, car il n'a concédé que trois buts en quatre rencontres... dont deux tirs de pénalité !

C'est la deuxième promotion consécutive pour le sélectionneur Lionel Charrier, qui a pris l'équipe dans les limbes de la division II et l'accompagnera maintenant en division IA, c'est-à-dire à un niveau équivalent à celui de l'équipe de France senior (celui des seize meilleures nations mondiales). C'est le niveau sur lequel le hockey français doit travailler à se stabiliser à long terme, une division où les Bleuets remplaceront le perdant du match Autriche - Grande-Bretagne.

En division IIA, l'Ukraine se dirige vers une remontée tranquille à domicile, mais c'est l'Espagne qui a réalisé la performance la plus remarquée en confirmant sa hausse progressive de niveau, même avec la génération qui succède à celle du gardien briançonnais Ander Alcaine. Tous les résultats des Mondiaux U20.