15e journée D1 : Lyon et Reims frappent fort

Cela faisait plusieurs semaines que Lyon montait en puissance, avec 20 buts dans ses trois dernières rencontres, mais les Lions avaient plutôt affronté que des équipes de bas de tableau. Entre-temps, ils avaient d'ailleurs été éliminée de coupe de France par la lanterne rouge de Ligue Magnus. On ne se méfiait donc pas forcément des hommes de Pascal Margerit, et cela a peut-être été le tort du leader de division 1 Mulhouse. Les Scorpions ont été battus par Lyon qui a réussi un match plein : deux buts en quatre supériorités numériques, un but à égalité numérique pour chacune des trois lignes, et un dernier en cage vide pour la route (4-6).

Les deux poursuivants reviennent à trois points : Brest, vainqueur 5-1 à Toulouse-Blagnac, et Nice, qui a été mené 0-3 en douze minutes par Dunkerque, a sauvé l'égalité à la dernière minute après avoir sorti son gardien puis a gagné en prolongation sur un but de Jan Babic (5-4). Mais l'autre équipe en forme est le quatrième Reims, qui compte un match en retard et pourrait donc être virtuellement deuxième. Les Phénix ont écrasé Bordeaux 13-3 avec cinq (!) doublés : Loïc Sadoun, Jens Eriksson, Jérémy Sabatier, Valère Vrielynck, Juhamatti Yli-Junnila.

Courbevoie fait la bonne opération du jour en restant au contact des huit premiers après avoir battu 7-2 le dernier Valence. Les autres équipes de bas de classement font du surplace. Cergy-Pontoise a tenu le 0-0 pendant deux tiers-temps à Montpellier mais s'est finalement incliné 5-1. Le Mont-Blanc a été vaincu par Anglet sur un triplé de Xavier Daramy (5-7) et devra absolument réussir son match contre Dunkerque samedi prochain pour passer les fêtes avec un esprit un peu plus serein.