République Tchèque - Finlande (Euro Hockey Tour 2)

Bleus de Noël

HUBACEK Petr-110511-059Alois Hadamczik a préparé le grand retour en équipe nationale de Tomas Pöpperle, un gardien dont l'unique sélection s'était très mal passée : deux buts encaissés en quatre tirs et en sept minutes en 2006 ! Revenu depuis l'an dernier dans son club formateur du Sparta Prague (où Hadamczik l'avait entraîné à ses débuts en senior), Pöpperle remet sa carrière sur les bons rails et retrouve de la stabilité.

L'autre nouveauté est l'incorporation de Jakub Krejcik, un défenseur du Slavia Prague qui a tapé dans l'oeil du sélectionneur dans le derby contre le Sparta. Et pour une première sélection, c'est un triomphe : un tir du poignet de la ligne bleue déflore la lucarne droite à la huitième minute de jeu. Le débutant en oubliera même de garder le palet en souvenir.

Confirmation en revanche, comme avant-hier contre la Suède (1-2), Hadamczik reste décidé à rassembler sur la même ligne Petr Hubacek et Zbynek Irgl, deux joueurs qu'il avait eux aussi entraînés à Vitkovice. Et les deux hommes ne tardent pas à fêter leurs retrouvailles. Un tir excentré de Hubacek tape la jambière droite du gardien Koskinen, orientée idéalement (pour les Tchèques) pour un rebond dans l'axe dont profite aussitôt Irgl.

C'est une obstruction de Nemec qui permet à la Finlande de revenir dans le match. Harri Pesonen est tout seul au rebond dans le slot et peut contourner le gardien pour réduire la marque à 2-1. Le deuxième tiers-temps commence par une pénalité de Prucha, donc une occasion d'égaliser. Mais le plus expérimenté des arrières finlandais, Mikko Mäenpää, se fait voler le palet à la ligne bleue par Michal Vondrka qui part en 2 contre 1 en infériorité et sert une jolie passe du revers sous le dernier défenseur couché pour le doublé d'Irgl (3-1).

Les Tchèques passent les quatre dernières minutes de la deuxième période en infériorité, dont la dernière minute et demie à 3 contre 5. Leader du penalty-killing, Petr Hubacek se donne corps et âme et repousse trois lancers à lui seul pendant cette séquence décisive. Beaucoup critiquaient que Hubacek soit toujours sélectionné, mais l'attaquant exilé à Jyväskylä (Finlande) a prouvé sa valeur dans cette rencontre par son travail de fond et son efficacité dans les duels.

La victoire est acquise, Petr Vrana n'a plus qu'à lui apporter la touche finale. L'attaquant de Vitkovice avait été très actif à chacune de ses présences dès le début du match, il en est pleinement récompensé au troisième tiers-temps. Avec deux buts, l'un du cercle droit sous les bottes de Koskinen et l'autre à bonne distance dans l'axe sous le bras droit du gardien finlandais, il triple son total de buts pour sa sixième sélection (5-1).

Si les changements ont fait du bien aux Tchèques, le grand perdant de ce match est certainement Mikko Koskinen, jeune gardien qui a joué 4 matches de NHL pour les New York Islanders l'an passé et qui faisait ses débuts en équipe nationale. Il a laissé beaucoup de mauvais rebonds, il a mal anticipé les tirs dans le trafic, et plus généralement il est passé à côté de son match. Pöpperle lui dira peut-être qu'il ne faut pas désespérée d'une première sélection ratée... mais s'il faut attendre plus de cinq ans pour avoir une seconde chance, pas sûr que ça le console !

Commentaires d'après-match

Alois Hadacmzik (entraîneur de la République Tchèque) : "C'est un résultat inhabituel contre les Finlandais, nous avions perdu 4-0 la dernière fois. Je n'ai à reprocher que quelques pénalités inutiles. Les joueurs ont très bien appliqué le système. Pöpperle a bien joué. Krejcik a réussi son baptême et Krajicek a formé une bonne paire avec lui. [Hubacek et Irgl] sont de bons joueurs, qui ont de l'expérience en match international. Je suis critiqué de manière répétée parce que je prends Hubacek, mais dans une équipe il faut des joueurs qui contribuent par leur combativité."

Petr Hubacek (attaquant de la République Tchèque) : "Tout le monde doit sa nomination en équipe nationale à quelque chose. J'ai toujours appartenu à ceux qui y sont pour le dévouement, l'engagement et le jeu en infériorité numérique. C'est mon jeu et mon travail dans cette équipe. Je n'ai pas encore de bleus [à cause des tirs bloqués] mais je pense qu'ils apparaîtront demain matin. Ensuite ils vont commencer à se colorer, et c'est à Noël qu'ils seront les plus beaux."

Jukka Jalonen (entraîneur de la Finlande) : "Le jeu offensif était encore poussif et nous avons perdu trop de palets par des négligences. Si je dois chercher un point positif, le jeu de puissance a bien fonctionné et les joueurs s'y sont bien placés devant la cage."

 

République Tchèque - Finlande 5-1 (2-1, 1-0, 2-0)
Samedi 17 décembre 2011 à 18h00 à l'Arena Khodynka de Moscou. 6000 spectateurs.
Arbitrage d'Aleksei Ravodin et Anatoli Zakharov (RUS).
Pénalités : République Tchèque 18' (4', 10', 4'), Finlande 24' (2', 6', 6'+10').
Tirs : République Tchèque 23 (9, 6, 8), Finlande 23 (8, 8, 7).
 
Évolution du score :
1-0 à 07'44" : Krejcik assisté de Vrana
2-0 à 14'25" : Irgl assisté de Hubacek
2-1 à 18'16" : Pesonen assisté de Kiiskinen (sup. num.)
3-1 à 22'16" : Irgl assisté de Vondrka (inf. num.)
4-1 à 49'26" : Vrana assisté de Krajicek (sup. num.)
5-1 à 51'21" : Vrana assisté de Krajicek


République Tchèque
 
Gardien : Tomas Pöpperle.
 
Défenseurs : Petr Caslava (A) - Ondrej Nemec (2') ; Jakub Nakladal (2') - Zdenek Kutlak (2') ; Jakub Krejcik - Lukas Krajicek.
 
Attaquants : Tomas Rolinek (C, 2') - Roman Cervenka - Petr Prucha (4') ; Petr Hubacek - Lukas Pech (2') - Zbynek Irgl (2') ; Lukas Kaspar (2') - Kamil Kreps - Jakub Orsava ; Michal Vondrka - Petr Vrana - Jakub Petruzalek.
 
Remplaçants : Jakub Stepanek (G), Marek Troncinsky.

Finlande

Gardien : Mikko Koskinen.

Défenseurs : Mikko Mäenpää (C) - Juuso Hietanen ; Ilkka Heikkinen (A) - Mikko Kousa ; Janne Jalasvaara (2'+10') - Ville Uusitalo (2') ; Joonas Järvinen (2') - Mikko Jokela (2').

Attaquants : Masi Marjamäki (2') - Perttu Lindgren - Jonas Enlund ; Harri Pesonen - Matti Kuparinen (2') - Tuomas Kiiskinen ; Oskar Osala (2') - Petteri Wirtanen - Marko Anttila ; Juhani Jasu - Joonas Kemppainen - Ossi Louhivaara.

Remplaçant : Teemu Lassila (G).