Reims - Bordeaux (Division 1, 15è journée)

Une avalanche de buts pour finir 2011

Devant leur public, les Rémois se sont appliqués à terminer l'année 2011 sur une excellente note avant de pouvoir partir en vacances (ndlr : Le match face à Brest initialement prévu la semaine prochaine sera reporté à une date ultérieure). Pour ce match, le coach François Dusseau avait décidé d'introniser Miroslav Pazak à Bocquaine en l'alignant aux côtés de Hordelalay et Vrielynck.



Dès l'entame de la partie, les locaux se montraient dangereux par l'intermédiaire de Sadoun mais, après une pénalité de part et d'autre, les Rémois allaient mettre à profit un avantage numérique. Miroslav Pazak récupérait la rondelle en zone neutre et trouvait rapidement Sadoun sur le coté gauche, l'attaquant français ajustait rapidement le portier adverse pour donner l'avantage aux siens. Mais après avoir plutôt bien commencé cette rencontre, les Phénix se montraient plus approximatifs et laissaient les visiteurs prendre les commandes de la partie en un peu plus de 4 minutes.

Piqués au vif, les hommes de François Dusseau réagissaient avant de regagner le vestiaire, tout d'abord par l'intermédiaire de Sadoun qui s'offrait un doublé avant que Jens Eriksson profite du bon travail de son compère finlandais Junnila pour remettre son équipe à niveau (3-3 à 18’33").

De retour sur la glace et après seulement 1 minute 20 de jeu, le Suédois Eriksson comptait lui aussi son deuxième but de la rencontre en trompant Leclerc d'un tir en pleine lucarne. Après quelques occasions de chaque côté, Loïc Sadoun temporisait derrière la cage adverse avant d'adresser une passe précise  à Jérémy Sabatier, qui prenait à défaut le portier adverse de près (5-3 à 25’46"). Peu de temps après la mi-match, Valère Vrielynck se trouvait à la conclusion d'un beau mouvement collectif initié par Pazak et relayé par Hordelalay (6-3).

Quelques instants après ce 6ème but, les Bordelais avaient une occasion en or de réduire le score en profitant d'un double avantage numérique mais les Rémois se montraient solides dans leur zone et Eriksson sortant du banc des pénalités passait tout près de s'offrir un triplé. C'est finalement le défenseur tchèque Tomas Fojtik qui allait clore la marque dans cette deuxième période en venant couper à la cage une offensive menée par Vrielynck.

Pour ce troisième tiers, le coach Bordelais décidait d'envoyer Mickael Gasnier dans l'arène pour tenter de faire réagir son équipe. Ce choix n'allait pas s'avérer payant puisque sur le premier tir qui lui était adressé il s'inclinait face à Jan Rehor, à peine 3 minutes plus tard c'est le Finlandais Yli Junnila qui se mêlait à la fête. Une pénalité à l'encontre de Rehor aurait pu ralentir l'offensive rémoise, mais même en infériorité les Phénix se montraient dangereux et après un contre mené par les frères Sabatier c'est l'aîné, Jérémy, qui aggravait la marque.

Dans cette dernière partie de troisième tiers, les Bordelais multipliaient les fautes, ce qui permettait aux Rémois de travailler le power play. A 5 contre 3 Vrielynck continuait de ravir le public (11-3) avant que Miroslav Pazak célèbre son premier match par un but (12-3). Sur un nouveau power play, Eriksson et Junnila régalaient le public en multipliant les beaux jeux avant que le Finlandais se trouve à la conclusion du mouvement pour porter le score final à 13-3.

C'est donc sur ce score lourd et sans appel que les Phénix terminent l'année 2011 et pour satisfaction d'avoir ravi le public rémois venu en nombre pour l'occasion.


Compte-rendu du site officiel des Phénix de Reims


Reims – Bordeaux 13-3 (3-3, 4-0, 6-0)
Samedi 17 décembre 2011 à 20h00 à Bocquaine. 877 spectateurs.
Arbitrage de Thibaud Juret assisté de Jérémy Métais et Aurélien Smeeckaert.
Pénalités : Reims 26' (4', 8’+10’, 4’), Bordeaux 38' (4', 4', 10’+2x10’).
Évolution du score :
1-0 à 06'38" : Sadoun assisté de Cosgrove etPazak (sup. num.)
1-1 à 11'04" : Majercak assisté de Gladu Piché et Courally (sup. num.)
1-2 à 13'06" : Lassalle assisté de Larrieu et Paquin
1-3 à 15'43" : Gladu Piché assisté de Kristin et Majercak
2-3 à 17'46" : Sadoun
3-3 à 18'33" : Eriksson assisté de Yli Junnila
4-3 à 21'20" : Eriksson assisté de Rehor et Dratzen
5-3 à 25'46" : J. Sabatier assisté de Sadoun et Vesely
6-3 à 32'00" : Vrielynck assisté de Hordelalay et Pazak
7-3 à 38'13" : Fojtik assisté de Vrielynck et Hordelalay
8-3 à 41'23" : Rehor assisté de Yli Junnila et Eriksson
9-3 à 44'33" : Yli Junnila assisté de Rehor
10-3 à 46'27" : J. Sabatier assisté de F. Sabatier (inf. num.)
11-3 à 51'09" : Vrielynck assisté de F. Sabatier et Sadoun (double sup. num.)
12-3 à 54'20" : Pazak assisté de Vrielynck
13-3 à 56'28" : Yli Junnila assisté de Eriksson et Hordelalay (sup. num.)