Ligue Magnus (13e journée) : on boucle la phase aller

Pas de trêve des confiseurs en Ligue Magnus. Certes, le championnat de France a marqué une petite pause mi-décembre, histoire de laisser le temps à l'équipe de France A' de disputer le tournoi EIHC. Mais entre Noël et l'An, on s'y remet. Avec, au menu, une journée un peu spéciale. D'abord parce que l'on achève, ce soir, la phase aller de la saison régulière. Pas de suspense de ce côté-là. Avec cinq points d'avance au classement, Rouen est assuré de boucler cette étape en tête. Journée spéciale, ensuite, avec un système de double opposition en une semaine. Pour attaquer les matchs retour, la LM repartira vendredi avec un calendrier inversé : ce soir, A accueille B ; et dans quatre jours, A se déplacera chez B. Journée spéciale, enfin, parce qu'elle précède la finale de la Coupe de la Ligue, prévue mercredi à Méribel.

Briançon et Morzine, les deux protagonistes de ce rendez-vous, pourraient du coup hésiter, gamberger. Et jouer plutôt doucement, histoire d'éviter les pépins de dernière minute. Pourraient, seulement. Pas sûr, en effet, que les Diables Rouges choisissent de galvauder le derby haut-alpin contre Gap. Côté morzinois, l'entraîneur Santeri Immonen a prévenu : son équipe a besoin des deux points de la victoire contre Neuilly-sur-Marne pour conforter sa place dans le top 8. Spectacle attendu à l'île Lacroix. Rouen et Dijon, les deux meilleures attaques de la ligue, s'y affrontent. Avec, sur la glace normande, six des huit meilleurs pointeurs du championnat. Le Dijonnais Benoît Quessandier est forfait. Le défenseur international manquera les retrouvailles avec son club formateur.

Dauphins des Dragons, les Chamois de Chamonix ont la pression. Privés de Florian Hardy, blessé au genou, les Haut-Savoyards sont sous la menace d'Angers et de Briançon. Ils pourraient dégringoler en quatrième position en cas de défaite à Strasbourg. Mais les Alsaciens sont en plein doute à domicile. Sur sa glace de l'Iceberg, l'Etoile Noire en est à cinq revers en six sorties. La victoire contre Montpellier en Coupe de France, mercredi dernier, aura-t-elle redonné un peu d'élan au groupe de Daniel Bourdages ? A Amiens aussi, on manque de réussite à la maison. En Ligue Magnus, les Gothiques n'ont plus gagné au Coliseum depuis le 22 octobre (3-2 en prolongation contre Angers). Ils accueillent ce soir la lanterne rouge, Villard-de-Lans. Angers espère recevoir Caen avec une défense au complet. Blessé de longue date, Simon Lacroix pourrait faire son retour dans les rangs des Ducs. Au classement, Epinal ne compte que trois points d'avance sur Grenoble. L'objectif des Dauphins en Isère est clair : creuser cet écart.

13e journée :

Gap (12) - Briançon (4), cet après-midi à 15 h 30. La cote : Gap 40 % / Briançon 60 %.

Strasbourg (6) - Chamonix (2), cet après-midi à 18 h 30. La cote : Strasbourg 40 % / Chamonix 60 %.

Grenoble (9) - Epinal (8), ce soir à 20 heures. La cote : Grenoble 60 % / Epinal 40 %.

Rouen (1) / Dijon (5), ce soir à 20 heures. La cote : Rouen 70 % / Dijon 30 %.

Amiens (10) - Villard-de-Lans (14), ce soir à 20 heures. La cote : Amiens 70 % / Villard-de-Lans 30 %.

Angers (3) - Caen (11), ce soir à 20 heures. La cote : Angers 70 % / Caen 30 %.

Morzine (7) - Neuilly-sur-Marne (13), ce soir à 20 h 30. La cote : Morzine 70 % / Neuilly-sur-Marne 30 %.

Prochaine journée (vendredi 30 décembre) : Neuilly-sur-Marne - Morzine, Dijon - Rouen, Caen - Angers, Epinal - Grenoble, Villard-de-Lans - Amiens, Chamonix - Strasbourg, Briançon - Gap.