La Suède se fait peur mais va en finale

Champions du monde depuis le printemps, les Finlandais ne font plus de complexes face à la Suède, et celle-ci s'en est rendue compte, même chez les juniors. Grande favorite pour l'accession en finale après sa victoire en poule sur les Russes, elle a été menée 0-2 par des buts d'Alexander Ruuttu (sur passe de derrière la cage de Miro Aaltonen) et de Joel Armia, qui a volé le palet à Joakim Nordström dans la zone suédoise. Des buts contre le cours du jeu.

Les Suédois, dominateurs par 57 tirs à 24, ont en effet longtemps buté sur le gardien Sami Aittokallio, qui n'a concédé qu'un seul but, un rebond involontaire du patin. Le héros de la soirée ? Non, car à deux minutes de la fin, Aittokallio a effectué une sortie hésitante et trop regardé le palet derrière sa cage. Son dégagement a été intercepté par Johan Sundström, qui a servi Max Friberg face aux filets déserts. Son 8e but du tournoi, le plus facile, mais aussi le plus important (2-2).

Décision aux tirs au but. Sebastian Collberg a ouvert le bal d'un rapide mouvement vers la gauche, mais Joel Armia n'a pas tremblé pour fusiller le gardien de près, côté mitaine. Le buteur-vedette Max Friberg a enchaîné entre les bottes d'Aittokallio, histoire de porter son compteur à 9. Après une tentative manquée de chaque côté, tout a reposé sur les épaules de Mikael Granlund, le capitaine, le déjà champion du monde senior. Le prodige a tellement joué avec le palet... qu'il l'a oublié derrière lui ! Incroyable dénouement pour un Granlund dont la bourde risque maintenant de repasser autant que son but de légende du dernier Mondial des "grands" ! La Suède est en finale du Mondial junior.