Gap - Villard-de-Lans (Ligue Magnus, 15e journée)

Le renouveau ?

2012-01-06-Gap-VillardVillard se déplace à Marseille pour rencontrer Gap avec comme enjeu la lutte pour le maintien.  Hasard du calendrier, les deux formations se rencontrent alors qu'elle comptent le même nombre de points (7), pointant à une dangereuse douzième place. Un match a priori tres indécis sur le papier, quand on sait que Villard s'est imposé à deux reprises face à Amiens. Mais Gap a la faveur des pronostics car la bande à Turcotte s'était imposée au match aller à André-Ravix (3-4). Malgré deux nouvelles défaites conscédes face au voisin briançonnais, Gap progresse depuis un mois. Les efforts à l'entraînement devraient rapidement se voir sur la glace.

Ce sommet de bas de tableau a un goût amer pour les deux équipes qui ont toutes deux réalisé des parcours difficiles en phase aller (3 victoires pour 11 défaites). L'enjeu est donc de taille car le vainqueur prendra un avantage indéniable dans la lutte pour la qualification en play-offs.

Gap prend de bonnes résolutions

Les Rapaces décident de prendre le jeu à leur compte et dominent outrageusement les premières minutes. Villard ne touche pas le palet et n'arrive pas à sortir de sa zone. Les hommes de Rich Metro subissent le jeu et commettent beaucoup de fautes. Pour une crosse haute, Peter Szabo laisse ses coéquipiers à 4 pour la première fois. Gap s'installe mais sa ligne d'as n'a pas de réussite. Jiri Jelen rate de peu l'ouverture du score en effleurant le montant gauche de Farrugia. Mais ce qui devait arriver arriva. Et sur un nouveau powerplay en leur faveur, les Gapençais concrétisent leur domination. Rambousek profite de la mésantente de la défense villadienne. Il tente le shoot de la bleue. Farrugia se couche, mais relâche le palet. Mathieu André qui rôdait devant la cage en profite (1-0, 10'24").

Les Gapençais prennent les devants dans cette partie. Les quelque 800 spectateurs qui avaient fait le déplacement semblent satisfaits du but d'avance, mais Gap avait les moyens de se mettre à l'abris rapidement en marquant un second but. L'attaque haut-alpine en a décidé autrement...

Les Ours montrent les griffes

2012-01-06-Gap-Villard2

Le deuxième tiers est tout autre pour les Isérois qui se montrent un peu plus agressifs. Bien que Zacharias ne soit que rarement inquiété, on sent que les Ours sont déterminés à aller chercher la victoire. D'autant qu'ils peuvent profiter de la désormais traditionnelle baisse de régime gapençaise en seconde manche. Les Rapaces dominent leur sujet, mais les passes sont moins précises. La bande à Turcotte est moins tranchante en zone neutre, et les accélérations sont plus rares.

Ce tiers-temps est un festival d'approximations des deux côtés... Le palet fait des allées et venues en zone, mais rien n'est construit et le spectacle est de piètre qualité. Et il faut un coup de génie de Sébastien Gauthier pour réveiller les supporters. Alors que Gap joue en infériorité, Le rusé Paradis trouve Gauthier seul face à Farrugia. Le Québécois ne rate pas sa feinte et trompe facilement le portier villardien, délaissé par sa défense (2-0, 34'05", photo de gauche).

Le plus dur semble fait pour la bande à Turcotte, qui n'est plus vraiment concentré en fin de période. Villard a d'ailleurs l'occasion de revenir à 2-1 par l'intermédiaire de Derick Bouchard. Le tiers se conclut sur la marque de 2-0. À 48 heures d'un match important à Dijon, on sent les Rapaces s'économiser pour la suite des événements...

Des Ours en voie d'extinction...

À l'entame de l'ultime période, Patrick Turcotte décide de donner du temps de glace aux jeunes. Ainsi, des joueurs comme Martin Charpentier, Yoanne Lacheny ou Bertrand Fribault viennent renforcer les deuxième et troisième lignes. Cette stratégie porte rapidement ses fruits puisque, après seulement six minutes de jeu, Mikko Palotie entre en zone villardienne à pleine vitesse. Il repère Yoanne Lacheny qui se place devant le but. Après un petit festival sur la droite de la glace, le Finlandais sert à l'aveugle le jeune Gapençais qui trompe Farrugia (3-0, 46'39").

2012-01-06-Gap-Villard3

Gauthier signe son second but du match après un beau mouvement collectif plein axe. La défense iséroise est à la rue. Gap profite de cette méforme pour aggraver la marque par l'intermédiaire de Tekel, d'une frappe puissante de la bleue. Après un cafouillage dans la défense, Jelen termine le travail en récupérant le rebond devant la cage (6-0, 51'11"). Farrugia est à terre, il s'incline pour la sixième fois. Mauvaise prestation ce soir pour le gardien Villardien.

Gap domine son sujet, mais les joueurs sont un peu trop euphoriques sur la glace. Et Bouchard marque un but plein d'audace, ce qui prive Zacharias d'un blanchissage mérité (6-1, 59'21").

Les Rapaces de Gap entament de la plus belle des manières l'année 2012. Cette victoire est la récompense du travail intense fourni par le staff pour sauver le club qui vit une année difficile. Certes, l'adversaire s'appelait Villard ce soir. Mais même si les Isérois tutoient le fond du classement, une victoire est toujours bon pour la confiance.

Le powerplay de Gap progresse match apres match. Désormais, il est important de travailler la technique et l'endurance, ce qui permettrait aux Rapaces de jouer trois tiers-temps pleins.

Aucun changement au classement si ce n'est que Gap s'éloigne de Villard. Avec 9 points, les Rapaces laissent Villard et Neuilly au fond du classement...

 

Gap - Villard-de-Lans 6-1 (1-0, 1-0, 4-1)
Vendredi 6 janvier 2012 à 20h00 au Palais Omnisports Marseille Grand Est. 767 spectateurs
Arbitrage de Damien Bliek assisté de Nicolas Cregut et Gwilherm Margry.
Pénalités : Gap 10' (2', 6', 2'), Villard-de-Lans 8' (8', 0', 0').

Évolution du score :
1-0 à 10'24" : André assisté de Rambousek et Paradis (sup. num.)
2-0 à 34'05" : Gauthier assisté de Paradis (inf. num.)
3-0 à 46'39" : Lacheny assisté de Palotie et Jelen
4-0 à 48'07" : Gauthier assisté d'André et Paradis
5-0 à 49'26" : Tekel assisté de Rambousek et Charette
6-0 à 51'11" : Jelen assisté de Palotie et Lacheny
6-1 à 59'21" : Bouchard assisté de Beran (sup. num.)


Gap

Gardien : Michael Zacharias.

Défenseurs : Jakub Suchánek - Milan Tekel (A) ; Alexandre Cornaire (A) - Jérémy Baridon ; Matúš Luciak - Jan Kudrna ; Martin Charpentier [à 40'].

Attaquants : Jirí Rambousek - Jirí Jelen - Mikko Palotie ; Jérémie Paradis - Sébastien Gauthier - Mathieu André ; Stanislav Lašček - Jean-Charles Charette (C) - Cody Campbell ; Yoanne Lacheny [à 40'], Bertrand Fribault [à 40'].

Remplaçant : Julian Barrier-Heyligen (G), Anthony Rapenne. Absent : Justin Vienneau.

Villard-de-Lans

Gardien : Romain Farruggia.

Défenseurs : Daniel Sedlak (A) - Nicolas Favarin ; Stéphane Guillot-Diat - Nick Canzanello ; Pierre-Antoine Simonneau (C) - Sergejs Visegorodecvs.

Attaquants : Cédric Guillot-Diat - Michal Beran - Danick Bouchard ; Kevyn Richard - Scott Thauwald - Thibaut Sage-Vallier (A) ; Vincent Couture - Peter Szabo - Quentin Jacquier.

Remplaçants : Pascal Favarin (G), Victor Vitton-Mea. Absents : Yann Diaferia (déchirure aux adducteurs), Dimitri Thillet.