Briançon - Grenoble (Ligue Magnus, 16e journée)

Briançon, seul deuxième de la Ligue Magnus après sa victoire aux tirs au but de Morzine-Avoriaz accueille les Brûleurs de Loups de Grenoble en ce dimanche après-midi. Aurélien Bertrand est titularisé pour la troisième fois consécutive, Ander Alcaine sur le banc étant légèrement blessé. Le cadet Guillaume Michelon fait sa première apparition en équipe première. Mickaël Pérez et Aleksi Holmberg sont en effet absents.

Éric Castonguay pense pouvoir ouvrir le score mais Ronan Quemener bloque le disque avant la ligne (3'). Le rapide Francis Desrosiers prend de vistesse Castonguay et Steven Vanoosten pour tromper Bertrand alors que son équipe joue en désavantage numérique (0-1, 03'59). Les Diables Rouges réagissent par Sébastien Rohat qui sert Edo Terglav mais le capitaine des rouges échoue sur Quemener. Alexandre Rouleau tire de la bleue et Nicolas Arrossamena reprend (7'). Dans l'enclave, Desrosiers décoche un autre lancer (9'). Les Briançonnais égalisent par Braden Walls qui détourne un tir de Maks Selan (1-1, 09'52"). Dans le trafic, Terglav essaie (11'). Il passe ensuite à Marc-André Bernier qui reprend instantanément (14'). Peu après sa sortie de prison, Anthony Aquino s'infiltre dans la défense (19'). Les deux formations rejoignent les vestiaires sur un score de parité 1-1.

VANOOSTENsteve110924008

Arrossamena frappe fort sur le portier adverse et tente une deuxième fois sans trouver le cadre (25'). Bertrand a fort à faire durant cette période. S'il relâche au pied de son poteau un tir puissant de Rouleau (6'), il est malgré tout solide face aux assauts adverses. Aquino et Baptiste Amar ne trouvent pas la solution face au gardien briançonnais. Un palet de Christophe Tartari, derrière les buts, ricoche sur le patin de Viktor Szélig et passe entre les jambes de son gardien (1-2, 27'42"). Grenoble continue son forcing. Aquino lance, Mitja Šivic contourne Bertrand et tire sur le poteau (29'). Les rouges sont au bord de la rupture. Joris Bedin contre Marek Dubec, provoque une faute de Selan, et lance. Sylvain Dufresne, Aquino, et Arrossamena, arrivé de derrière la cage, tentent de tromper le cerbère briançonnais. Graham Avenel lui aussi s'infiltre dans la défense pour porter le danger (39'). Dominateurs, les hommes de Jean-François Dufour ne parviennent pas à concrétiser leur domination au tableau d'affichage.

Les Hauts-Alpins parviennent à reprendre la contrôle du palet durant l'ultime période mais ne sont guère tranchants face à une équipe grenobloise qui laisse peu d'espaces. Quemener détourne quand même de la botte un slap de Bernier (47') et deux tirs de Walls (49'). Et Grenoble est dangereux en contre-attaque. Desrosiers laissant encore sur place Vanoosten (55'). Dufresne tire de la bleue (57'). Luciano Basile décide de sortir Bertrand pour un attaquant supplémentaire. Castonguay perd la rondelle en zone offensive et le rapide Desrosiers ajoute un troisième but de loin (1-3, 58'44"). Julien Baylacq tire sur le poteau quand Bertrand s'apprête une deuxième fois à rejoindre le banc (58'). Les locaux s'installent et Bernier face à la cage réduit la marque (2-3, 59'24"). Un dernier tir de Terglav rase le poteau (59'50").

Les Isérois, plus frais et vifs que leurs adversaires, remportent une victoire méritée à l'extérieur. Ils confirment ainsi leur retour en forme. Les Diables Rouges, fatigués par leur série de matchs, ont finalement payé le prix de leurs récents efforts. Ils n'ont pas été capables de répondre au défi physique des Brûleurs de Loups et rétrogradent à la quatrième place. Ils s'inquiètent aussi de la blessure de Jean-François Caudron qui a quitté ses partenaires au cours du dernier tiers.

 

Briançon – Grenoble 2-3 (1-1, 0-1, 1-1)
Dimanche 9 janvier 2012 à 18h00. 1425 spectateurs.
Arbitrage d'Alexandre Bourreau assisté de Nicolas Crégut et Guillaume Gielly.
Pénalités : Briançon : 6' (0', 6', 0') ; Grenoble : 20' (4', 4'+10', 2').

Évolution du score :
0-1 à 03'59" : Desrosiers (inf. num.)
1-1 à 09'52" : Walls assisté de Selan et Castonguay
1-2 à 27'32" : Tartari (sup. num.)
1-3 à 58'44" : Desrosiers assisté de Arrossamena et Amar (cage vide)
2-3 à 59'24" : Bernier assisté de Terglav et Castonguay


Briançon

Gardien : Aurélien Bertrand.

Défenseurs : Maks Selan - Viktor Szélig ; Steven Vanoosten - Gary Lévèque (A) ; Bence Szirányi ; Florian Chakiachvili.

Attaquants : Marek Dubec - Edo Terglav (C) - Marc-André Bernier (A) ; Jean-François Caudron - Éric Castonguay - Braden Walls ; Peter Bourgaut - Sébastien Rohat - Robin Gaborit ; Cédric Di Dio Balsamo (une présence) - Lucas Bini - Guillaume Michelon (une présence).

Remplaçant : Ander Alcaine Val (G). Absents : Aleksi Holmberg (blessé), Mickaël Pérez (blessé).

Grenoble

Gardien : Ronan Quemener.

Défenseurs : Alexandre Gaudreau Rouleau - Sylvain Dufresne ; Baptiste Amar (A) - Michael Steiner ; Jason Crossman (A) - Kévin Dusseau.

Attaquants : Francis Desrosiers - Mitja Šivic - Anthony Aquino ; Graham Avenel - Christophe Tartari - Mathieu Le Blond ; Joris Bedin - François Ouimet - Nicolas Arrossamena ; Julien Baylacq (C) ; Élie Raibon.

Remplaçant : Sébastien Raibon (G). Absents : Loup Benoît, Rémi Colotti, Maxime Suzzarini.