Amiens - Rouen (U18 Elite)

2012-01-14-amiens-rouen-cadets-2Les Cadets Elite sont de retour à domicile et s’apprêtent à affronter l’équipe des Dragons de Rouen ce samedi 14 Janvier sur la grande glace amiénoise. Revenus de Briançon avec une nouvelle victoire en poche pour la reprise après la trêve internationale, les amiénois confirment ainsi leur première place au classement de matchs en matchs, juste devant Grenoble qui les talonnent toujours.

Devant quelques spectateurs en la personne des chamoniards, déjà arrivés à Amiens, ainsi que du kop Amiens Fans, les locaux s’installent dans leur zone et font tourner la rondelle à la cinquième minute de jeu. Ils conservent le palet et Fabien Métais peut ainsi ouvrir le score pour les Gothiques (1-0 ; 6’42’’). Peu de temps après, les amiénois sont à même de doubler la mise grâce à un tir à mi-hauteur de Rémi Thomas (2-0 ; 7’51’’).

Johan Saint André cadre son lancer vers Clément Mindjimba avant que les esprits des deux formations ne s’échauffent derrière les filets rouennais suite à deux breaks amiénois de Maurin Bouvet puis Rémi Thomas qui n’aboutissent pas. La petite bagarre provoque une pluie de pénalités des deux côtés mais Rouen écope de deux minutes de plus. En infériorité, les Dragons se dégagent et les locaux commettent une faute qui les laisse finalement à quatre sur le glaçon également.

Maurin Bouvet est à la conclusion d’un jeu à trois avec Romain Carpentier et Fabien Kazarine pour signer la troisième réalisation amiénoise (16’03’’).

Les pénalités ne passent plus inaperçues aux yeux des arbitres qui ne veulent pas que le match dégénère. Les locaux terminent presque le tiers en infériorité mais résistent et pressent les Dragons malgré quelques secondes dangereuses quand les dégagements restent trop près des filets de Clément Mindjimba.

L2012-01-14-amiens-rouen-cadets’entame de tiers médian est normande même si les joueurs de Nordine Mahdidi loupent l’occasion d’ouvrir leur compteur. Après un bon premier tiers, les amiénois managent leur avance tranquillement. Maurin Bouvet passe devant la cage des jaunes et la rondelle au fond des filets surprend tout le monde (4-0 ; 25’28’’). 

A la moitié de la période, Guillaume Leclerc tire un pénalty et Quentin Papillon, qui a remplacé Tom Aubrun, est sauvé par son poteau. En réponse, Rouen trouve aussi une transversale qui ne semble pas retomber derrière la ligne de but. Chaque entrée en zone offensive des Dragons n’est pas à prendre à la légère. Une de leurs réalisations est finalement refusée car le but amiénois avait bougé.

Les jaunes et noirs canardent la cage des locaux dès que possible mais Clément Mindjimba dégoute les attaquants, notamment en arrêtant un tir à bout portant en deuxième moitié de tiers.

Une nouvelle fois en infériorité en fin de période, les Gothiques ne se découvrent pas trop et gèrent leur désavantage numérique jusqu’à ce que le buzzer ne retentisse pour signaler la pause.

Dans le troisième tiers, les amiénois ne jouent pas au meilleur de leur forme, mais ils n’ont pas besoin de forcer pour conserver leur avance et rester à l’abri. Le temps défile au tableau d’affichage et le score n’évolue plus quand, de chaque côté, les portiers réalisent les arrêts qu’il faut.

Il faut attendre la 51 e minute pour qu’un contre normand lors d’une supériorité numérique amiénoise permette à Antoine Mony de battre Clément Mindjimba et de garder l’honneur rouennais sauf (4-1 ; 51’16’’).

Cette réalisation délivre un peu le banc des Dragons jusqu’alors frustré et ravive les ardeurs des jaunes. Les deux formations se pressent beaucoup mais les amiénois bloquent correctement leurs assauts pour les empêcher de réduire un peu plus le score.

2012-01-14-amiens-rouen-cadets-3Il reste trois minutes dans la partie quand Kevin Maso est envoyé au cachot. Il faut peu de temps aux locaux pour profiter de cette supériorité numérique : les noirs font tourner le palet et même si Rouen s’attache à défendre fortement, Romain Carpentier reprend un rebond de Rémi Thomas et slape plein axe (5-1 ; 57'33’’).

Robin Lambart et Antoine Buriez s’expliquent une dernière fois dans les deux dernières minutes et sont tous deux renvoyés au vestiaire. Des coups inutiles puisque l’issue de la partie était fixée depuis longtemps en faveur des rouges et noirs.

Cette nouvelle victoire donne 38 points aux amiénois en attendant le résultat de la confrontation entre Gap et Grenoble. Les Brûleurs de Loup, pour l’instant seconds avec 35 points pourraient alors revenir à égalité avec les amiénois. Les Dragons occupent, eux, la quatrième place avec 31 points.
Samedi prochain, les Gothiques se déplacent à Reims, lanterne rouge du classement Cadets Elite avec 4 points ; des Phénix qu’ils ont déjà battus 1-12 en terre champenoise puis 9-0 et 8-2 au Coliséum.

Emilie Enault / Photos : Pascal Enault

Evolution du score :
1-0 à 6’42’’ : Métais assisté de Gallet
2-0 à 7’51’’ : Thomas assisté de Thorrignac et Bouvet
3-0 à 16’03’’ : Bouvet assisté de Carpentier et Kazarine
4-0 à 25’28’’ : Bouvet assisté de Leclerc et Kazarine (sup. num.)
4-1 à 51’16’’ : Mony assisté de Cambray (inf. num.)
5-1 à 57'33’’ : Carpentier assisté de Thomas et Gallet (sup. num.)