Amiens - Reims (U22 Elite)

2012 01 15 amiens reims espoirsLes Espoirs amiénois rentrent au bercail en cette mi-Janvier et retrouvent les Phénix de Reims. La dernière fois qu’on avait vu ces derniers évoluer sur la glace du Coliséum, ils  s’étaient inclinés face aux locaux sur le score de 7 buts à 4. Aujourd’hui quatrièmes et septièmes du classement, Gothiques et Phénix s’affrontent à nouveau dans une rencontre où les rouges et noirs doivent notamment se passer de leur capitaine, Aina Rambelo, suspendu pour deux matchs, de Marius Serer et de Leyland Plaire Coudrier, blessé.

La première période démarre fort : les deux équipes qui se connaissent et n’en sont pas à leur première confrontation ne perdent pas de temps pour rythmer la partie. Le palet navigue bien entre les deux zones d’attaque. A la septième minute, Fabien Kazarine va presser un rémois dans sa zone offensive et parvient à récupérer le puck pour tromper le portier des blancs (1-0 ; 6'43’’).

Reims répond trois fois mais Léo Bertein veille en détournant de la jambière ou en opposant une mitaine assurée. Les Gothiques sont très présents en défense et doivent encore la renforcer lorsqu’ils se retrouvent pénalisés. Les Phénix se montrent dangereux lors d’un jeu de puissance qui tourne vite et bien, sans déjouer la vigilance du gardien local.

Les deux formations savent se procurer des occasions audacieuses face aux gardiens respectifs et faire douter leur adversaire. Avec leur courte avance, les Gothiques commettent quelques erreurs dans leur zone qui les exposent à des contres rémois. Heureusement, sérieux dans leur match, les amiénois s’appliquent à revenir défendre quand l’attaque champenoise bute sur Léo Bertein.

2012 01 15 amiens reims espoirs-2Encore une fois dans ce tiers, la rondelle est amenée de zone en zone sans qu’aucune des formations ne réussisse à concrétiser. Les amiénois sont à même de tenter plus de combinaisons devant la cage alors que les rémois se contentent plutôt de tirs lointains. A bout portant, le Phénix a l’égalisation au bout de sa crosse mais Léo Bertein se montre décidément intraitable devant ses filets et stoppe le palet dans ses bottes.

De l’autre côté, Amiens multiplie les lancers dans une forêt de patins devant la cage des visiteurs mais c’est finalement sur une autre action quelques secondes plus tard que Fabien Kazarine se retrouve en face à face et joue seul pour tromper une nouvelle fois le portier rémois (2-0 ; 29’53’’).

En contre, Romain Carpentier fait tinter le poteau, tandis que lors des assauts adverses, les locaux peuvent compter sur leur portier en grande forme cet après-midi.

Le powerplay rémois ne leur donnera pas l’opportunité de réduire le score, puis ce sont les rouges et noirs qui se retrouvent en avantage numérique. Un avantage qu’ils mettent presque une minute à installer sans grand succès. Maurin Bouvet remonte la rondelle et loupe le coche de peu quand Nicolas Thos part en break mais voit son lancer repousser par le gardien Gothique.

Au retour des vestiaires, Reims a tué sa pénalité de fin de seconde période, non sans qu’Amiens ait pu frôler le but à deux reprises cependant. Toujours dangereux lorsqu’ils se montrent, les locaux ne sous-estiment pas leurs adversaires mais la réussite leur manque pour tromper Léo Bertein.

A quatre contre quatre, Eric Guibert slape de la bleue et trouve l’espace entre les jambières de Steve Catelin. Le but est attribué à Romain Carpentier (3-0 ; 46’38’’).

2012 01 15 amiens reims espoirs-3Les trois quarts de la période sont quasiment joués lorsqu’une pénalité est sifflée à l’encontre des locaux. Le coach rémois en profite pour demander son temps-mort et tente le tout pour le tout en laissant ses joueurs évoluer à six contre quatre rouges et noirs. Amiens se dégage rapidement, mais Florian Sabatier prend un tir à mi-distance quand ses coéquipiers cherchent la déviation devant la cage amiénoise. Les locaux récupèrent et préfèrent garder la rondelle que tirer en cage vide. Résultat des courses, Steve Catelin reprend sa place à la quinzième minute.

Alors que Reims ne trouve toujours pas de solution pour déverrouiller son compteur, leur portier déserte à nouveau ses filets pour la dernière minute de jeu. Fabien Métais chipe le puck dans sa zone défensive et l’envoie droit dans les filets vides (4-0 ; 59’22’’).

Les Phénix campent dans leur zone d’attaque pour les dernières secondes et une crosse rémoise touche une dernière fois le palet pour l’envoyer juste au-dessus de la cage amiénoise.

Les Gothiques reprennent ainsi trois points grâce à une victoire totalement méritée et rattrapent leur défaite en terre angevine dimanche dernier. Au classement, ils descendent cependant à la cinquième place à cause de la victoire de l’entente Mont-Blanc/Chamonix sur Villard de Lans qui revient à égalité de points avec les U22 amiénois. Justement, dimanche prochain, Amiens et Mont-Blanc s’affronteront au Coliséum pour déterminer laquelle de ces deux équipes rejoindra seule la quatrième place.

Emilie Enault / Photos : Sylvie Enault

Evolution du score :
1-0 à 6’43’’ : Kazarine
2-0 à 29’53’’ : Kazarine
3-0 à 46’ : Carpentier assisté de Guibert et Baazzi
4-0 à 59’22’’ : Métais assisté de Herbet et Bertein

Amiens

Gardien : Léo Bertein

Défenseurs : Marc-Antoine Herbet – Aziz Baazzi ; Nicolas Leclerc – David Artano ; Rémi Fournier – Alvin Matima.

Attaquants : Romain Carpentier – Quentin Fauchon – Eric Guibert ; Rémi Thomas – Maurin Bouvet – Fabien Kazarine ; Gabin Da Silva – Fabien Métais – Jason Thorrignac.

Remplaçant : Quentin Kello (G)