Ligue Magnus (18e journée) : Rouen, retour à l'ordinaire

Sur un petit nuage depuis sa victoire en Coupe continentale, Rouen retrouve le rythme plus banal de la Ligue Magnus. Et attention au retour sur terre. Mine de rien, les Dragons viennent de jouer trois matchs plutôt intenses en trois jours. Les organismes, forcément, sont éprouvés. Le leader normand affronte ce soir Morzine, une formation qui l'avait bousculé lors de la phase aller. En mêlant euphorie et expérience, les champions de France devraient réussir à surmonter l'obstacle.

Angers, deuxième depuis samedi soir, se déplace à Villard-de-Lans sans Tomas Baluch, Juho Jokinen et Simon Lacroix, tous bloqués à l'infirmerie. Mais avec Marc Bélanger et Julien Albert, revenus de suspension. Les Ducs ont une revanche à prendre sur les Ours. En novembre dernier, les joueurs de Richard Metro avaient remporté, sur la glace du Haras et à la surprise générale, leur première victoire de la saison.

Bonne nouvelle à Chamonix. Pour affronter Epinal ce soir, Stéphane Gros récupère certains cadres de son effectif, absents lors de la défaite des Haut-Savoyards à Amiens. Florian Hardy, Francis Charland et Michal Korenko sont aptes à jouer. En revanche, l'entraîneur des Chamois doit toujours se passer de Fabien Veydarier et Simon Lambert. Côté spinalien, Nyko Mantyla est de la partie, contrairement à Guillaume Chassard et Erwan Agostini, encore forfaits.

Deux succès à domicile contre Caen et Neuilly-sur-Marne, une victoire dans les Vosges face à Epinal, Strasbourg est en réussite. Mais ce soir, l'Etoile Noire change de régime. Et s'attaque, pour la passe de quatre, à Briançon, un gros de la ligue. Problème : la défense alsacienne est diminuée. Déjà privé de Pierre Bougé (fracture de la main), Daniel Bourdages saint maintenant qu'il devra se passer, pour de bon, des services de Pasi Petriläinen. Victime d'une fracture d'une vertèbre cervicale, le Finlandais de 33 ans vient de mettre un terme à sa carrière. Il est remplacé dans l'alignement par Frédéric Bastian, promu de la réserve strasbourgeoise. Ejectés du podium samedi, les Haut-Alpins sont à la recherche d'un nouveau souffle. Battus à Grenoble et par Angers, les Diables Rouges doivent s'imposer. Car derrière eux, Dijon menace. Les Bourguignons accueillent, eux, Grenoble.

Dans le bas de tableau, Amiens tâchera de conforter son retour dans le top 10 en dominant Gap. Face à une équipe de Caen en mauvaise forme (quatre défaites de rang), la lanterne rouge Neuilly-sur-Marne tentera de remporter, demain soir, sa seconde victoire de la saison.

Le programme :

Briançon (4) - Strasbourg (6), ce soir à 19 h 30. La cote : Briançon 60 % / Strasbourg 40 %. Match aller : à Strasbourg, Briançon bat Strasbourg 4-2.

Dijon (5) - Grenoble (8), ce soir à 20 heures. La cote : Dijon 70 % / Grenoble 30 %. Match aller : à Grenoble, Dijon bat Grenoble 4-3 après prolongation.

Rouen (1) - Morzine (7), ce soir à 20 heures. La cote : Rouen 70 % / Morzine 30 %. Match aller : à Morzine, Rouen bat Morzine 4-3.

Amiens (10) - Gap (12), ce soir à 20 heures. La cote : Amiens 70 % / Gap 30 %. Martch aller : à Marseille, Amiens bat Gap 2-1.

Villard-de-Lans (13) - Angers (2), ce soir à 20 h 30. La cote : Villard-de-Lans 20 % / Angers 80 %. Match aller : à Angers, Villard-de-Lans bat Angers 4-3.

Chamonix (3) - Epinal (9), ce soir à 20 h 30. La cote : Chamonix 70 % / Epinal 30 %. Match aller : à Epinal, Epinal bat Chamonix 6-3.

Neuilly-sur-Marne (14) - Caen (11), demain à 20 h 30. La cote : Neuilly-sur-Marne 60 % / Caen 40 %. Match aller : à Caen, Caen bat Neuilly-sur-Marne 1-0 après prolongation.

Prochaine journée (samedi 21 janvier) : Strasbourg - Villard-de-Lans, Epinal - Neuilly-sur-Marne, Angers - Dijon, Grenoble - Rouen, Caen - Briançon, Gap - Chamonix, Morzine - Amiens.