Chamonix - Épinal (Ligue Magnus, 18e journée)

Et la révolte sonna !

Amorphes voire méconnaissables, les Chamois n'en "menaient pas large" au terme d'un premier acte dominé logiquement par des Spinaliens entreprenants. C'était sans compter sur la force de réaction des hommes de Stéphane Gros qui allaient infliger en l'espace des deux tiers restants un cuisant 8–0 à des "dauphins médusés" ! Vainqueur à domicile, Chamonix a donc rempli son contrat pour continuer admirablement à exister au sein d'un peloton de tête qui se resserre mais qui laisse désormais à six points les poursuivants Strasbourg et Morzine, respectivement sixième et septième au classement !

Le film :

AIMONETTOrichard11121006101'24, 05'10 : en ce début de rencontre, Épinal joue juste et déborde rapidement des Chamois endormis. Maxime Boisclair fait parler la poudre en contre et trompe deux fois Florian Hardy tout juste remis de sa blessure (0-2)

21'01 : de retour des vestiaires, le rythme change. En supériorité, Brent Patry envoie un missile sous la barre pour la réduction du score (1-2)

24'42 : Richard Aimonetto lance parfaitement dans l'axe Alexandre Audibert qui reprend instantanément d'un tir à ras de glace (2-2). Sentant le vent tourner, le coach d'Épinal demande son temps mort

27'29 : rien n'y fait et de nouveau à 5 contre 4, Francis Charland lance au but. Son tir est détourné dans les filets par un défenseur adverse (3-2).

31'26 : encore en supériorité numérique, Clément Masson fait le break après avoir glissé le palet entre la botte et le poteau de Lacasse (4-2)

36'38 : les Spinaliens multiplient les fautes. C'est encore Laurent Gras qui se rappelle au public chamoniard en exploitant parfaitement un rebond suite à un tir de Brent Patry (5-2)

42'42, 44'32 : Épinal n'y est plus et lâche prise. Francis Charland frappe fort et envoie le palet se loger sous la barre transversale. Richard Aimonetto reprend en angle fermé une passe de ce dernier (7-2).

59'12 : L'action finale souligne la qualité du jeu produit ce soir par les Chamois. Lancé par Richard Aimonetto, le virevoltant Alexandre Audibert embarque son vis-à-vis et ajuste une passe millimétrée en retrait à Francis Charland pour une reprise instantanée d'école et signature de son "coup du chapeau" (3 buts).

Maxime Boisclair ainsi que Brent Patry sont respectivement élus hommes du match côté Épinal et Chamonix.

Communiqué officiel du CHC

Commentaires d'après-match (recueillis par Didier Chenevoy pour le site du CHC)

Stéphane Gros (entraîneur de Chamonix) : "Gagner un match de cette façon, en traversant une zone de turbulence suite à des blessures qui s'accumulent, prouve que cette équipe a du caractère ! Au sortir du premier tiers, personne n'a montré de signe d'abandon, les joueurs avaient confiance en eux. Après avoir corrigé certaines petites choses, on s'est mis à jouer et de ce fait, on est vite revenu dans le match en mettant notamment du rythme. Épinal a alors paniqué en commettant des fautes. Notre power-play a fonctionné à merveille puisqu'on marque cinq des huit buts de la soirée."

 

Chamonix - Épinal 8-2 (0-2, 5-0, 3-0)
Mardi 17 janvier 2012 à 20h30 à la patinoire Richard-Bozon. 880 spectateurs.
Arbitrage d'Alexandre Bourreau assisté d'Alexis Grabit et Mathieu Barbez.
Pénalités : Chamonix 12' (2', 2', 8') ; Épinal 24' (2', 8'+10', 4').

Évolution du score :
0-1 à 01'24" : Boisclair assisté de C. Lacasse et Leroy
0-2 à 05'10" : Boisclair assisté de Lafrance
1-2 à 21'01" : Patry assisté de Gras et Masson (sup. num.)
2-2 à 24'42" : Audibert assisté d'Aimonetto et Charland
3-2 à 27'29" : Charland assisté d'Aimonetto et Kara (sup. num.)
4-2 à 31'26" : Masson assisté de Gras et Öhberg (sup. num.)
5-2 à 36'38" : Gras assisté de Patry et Öhberg (sup. num.)
6-2 à 42'42" : Charland assisté de Lauzon et Patry (sup. num.)
7-2 à 44'32" : Aimonetto assisté de Charland et Audibert
8-2 à 59'12" : Charland assisté d'Audibert et Aimonetto


Chamonix

Gardien : Florian Hardy.

Défenseurs : Kai Öhberg - Michal Korenko ; Brent Patry - Damien Torfou ; Arthur Cocar, Clément Colombin.

Attaquants : Alexandre Audibert (A) - Richard Aimonetto (A) - Francis Charland ; Arnaud Hascoët - Laurent Gras (C) - Carl Lauzon ; Mathias Terrier - Clément Masson - Vincent Kara.

Remplaçants : Tom Charton (G), Laurent Deldicque, Florian Cantele, Mathieu Séguy. Absents : Fabien Veydarier (épaule), Simon Lambert (épaule).

Épinal

Gardien : Loïc Lacasse.

Défenseurs : Niko Mäntylä - Fabien Leroy (C) ; Peter Slovák - Stéphane Gervais ; Mikko Jortikka - Armando Scarlato.

Attaquants : Chad Lacasse - Toby Lafrance - Maxime Boisclair (A) ; Ján Šimko - Michal Petrák - Ján Plch (A) ; Kévin Benchabane - Yannick Offret - Nathan Ganz.

Remplaçants : Mathieu Perrin (G), Kevin Pernot, Marc Syrucek. Absents : Guillaume Papelier (épaule), Guillaume Chassard (motifs professionnels).