19e journée Magnus : les écarts se resserrent

Rouen n'est plus invaincu en déplacement. Après huit victoires loin de leurs bases, cette saison, les Dragons sont tombés hier soir à Grenoble. La défense du leader a craqué à trois reprises dès le premier tiers. L'attaque normande, elle, s'est heurtée à un Sébastien Raibon en grande forme. Le gardien des Brûleurs de Loups n'a été battu qu'une seule fois, par Jean-Philippe Paré à cinq contre quatre. Au final, les Isérois s'imposent 4-1. Ils remontent à la 7e place.

Rouen conserve certes la tête du classement. Mais les champions de France ne comptent plus qu'un point d'avance sur Angers. Chez eux, les Ducs ont en effet battu Dijon (4-3) grâce, notamment, à deux buts marqués en supériorité numérique dans les toutes dernières minutes de jeu. Chamonix, vainqueur à Marseille de Gap (3-5), et Briançon, qui rentre de Caen avec un blanchissage pour Ander Alcaine (0-4), restent dans le rythme. Les deux derniers membres du top 4 sont en embuscade, à deux longueurs de Rouen. Le cinquième, Dijon, est désormais à quatre points de Briançon. Les Bourguignons voient même revenir sur eux Morzine. Les Haut-Savoyards ont remporté leur quatrième victoire de la saison, toutes compétitions confondues, sur Amiens (5-3, dernier but en cage vide).

En bas de tableau aussi, les écarts se resserrent. Les deux derniers, pourtant en déplacement, ont gagné. Neuilly-sur-Marne s'est joué d'Epinal (2-4) et Villard-de-Lans a écrasé Strasbourg (1-6). Bisons et Ours ne sont plus qu'à une longueur du douzième, Gap.