20e journée Magnus : bonnes affaires pour les Normands

PAQUETjeanphilippe111004008Imprévisible Épinal ! Au moment où les Vosgiens paraissaient s'enfoncer dans la crise après la réaction hostile du public à la défaite à domicile contre Neuilly-sur-Marne, ils ont réussi l'exploit de s'imposer 6-4 sur la glace de Briançon. Ils restent ainsi à portée du top-8, contrairement à Amiens qui reste totalement collé à sa dixième place en se faisant blanchir par Grenoble et par Sébastien Raibon.

La défaite briançonnaise fait de Rouen le grand vainqueur de la soirée, après sa victoire 2-1 dans le match au sommet contre Angers grâce à un doublé de François-Pierre Guénette. Malgré leur match en retard, les Dragons ont retrouvé deux points d'avance sur leur plus proche poursuivant, Chamonix, qui a repris sa deuxième place en battant Neuilly-sur-Marne (4-2). Vainqueur de Strasbourg sur un but en prolongation de Yanick Riendeau (3-2), Dijon peut toujours espérer intégrer le dernier carré au vu de son calendrier de fin de saison.

La lutte pour le maintien est extrêmement animée. Villard-de-Lans a failli y faire replonger Caen jusqu'au cou, mais Jean-Philippe Paquet a égalisé à dix secondes de la fin. Vainqueurs aux tirs au but, les Drakkars prennent cinq points d'avance sur leur adversaire du jour et ont peut-être fait un pas décisif vers les play-offs. En récoltant un point, les Villardiens laissent quand même la lanterne rouge à Neuilly, de nouveau distancé de trois points par le dernier non-relégable Gap, qui a obtenu une victoire essentielle à Morzine-Avoriaz (3-2 sur un pénalty gagnant de Mathieu André).