Briançon - Épinal (Ligue Magnus, 20e journée)

JORTIKKAmikko111008023Les Diables Rouges de Briançon, forts de leur récent blanchissage 4-0 à Caen, accueillent Épinal pour la vingtième journée de Ligue Magnus. Quatrièmes, les Hauts-Alpins affrontent des Dauphins, neuvièmes et en pleine crise après la défaite subie à Poissompré face à l'actuelle lanterne rouge, Neuilly-sur-Marne.

Les joueurs de Luciano Basile rentrent fort dans le match et ouvrent rapidement la marque. Marc-André Bernier travaille en fond de glace et trouve Éric Castonguay face à la cage (1-0, 02'55"). Jean-François Caudron rate le but grand ouvert (3'). Briançon continue son forcing par Castonguay (5'). Edo Terglav récupère le rebond d'un tir de Marek Dubec, contourne la cage et sert Robin Gaborit dont le tir heurte le cadre (7').

Mais les Diables Rouges se font surprendre. Maxime Boisclair glisse la passe de Toby Lafrance, derrière la cage, entre les jambières d'Ander Alcaine (1-1, 12'50").

Dès lors, ce n'est plus la même musique, et les locaux perdent le fil d'un début de rencontre convaincant. Alcaine repousse un tir de Ján Šimko (15'). Il s'incline face à Mikko Jortikka qui reprend une mise au jeu remportée par Guillaume Chassard (1-2, 16'22"). Les rouges réagissent par Sébastien Rohat dont le slap est détourné de la botte par Loïc Lacasse (16'). Un palet de Terglav frôle la ligne de but avant que Chad Lacasse ne vienne bousculer Dubec dans le dos. La supériorité numérique ne donne rien hormis un tir pour Maks Selan (19').

Le deuxième acte est haché par les prisons. Les équipes se neutralisent et les joueurs de la ville haute sont incapables d'imprimer leur jeu, se contentant de suivre le rythme spinalien. Jean-François Caudron déborde Niko Mäntylä et essaye de contourner Lacasse (28'). Alcaine bloque la rondelle déviée par le patin de son équipier Selan (28'). Bernier touché au visage par la crosse de Mäntylä quitte temporairement ses coéquipiers sur saignement (28'37"). Lacasse sort les tirs de Terglav (31'), Vanoosten et Castonguay (35'). Alcaine repousse de l'épaule un contre de Petrák. Mais Briançon s'incline une nouvelle fois en perdant un engagement en zone défensive. Boisclair reprend la rondelle gagnée par Lafrance (1-3, 36'11"). Šimko prend de vitesse Selan mais échoue sur Alcaine (38'). Le portier briançonnais repousse un tir de Jortikka (38').

BOISCLAIRmaxime111008150

Lors du troisième tiers-temps, Boisclair pivote sur lui même et décoche un lancer sur Alcaine (41'). Alors qu'Armando Scarlato purge la troisième de ses quatre pénalités mineures, la défense alpine n'est pas rigoureuse et laisse partir Plch qui dribble Alcaine (1-4, 42'05"). Briançon maintient le suspense grâce à Vanoosten monté aux avant-postes pour fusiller Lacasse d'un tir en pleine lucarne (2-4, 44'38"). Santino Pellegrino demande alors immédiatement un temps-mort mais cela ne freine pas les velléités offensives des diables qui se réveillent et se ruent à l'attaque. Le gardien spinalien s'oppose aux lancers de Bence Szirányi (45'), Robin Gaborit (49'). Un palet de Terglav franchit la ligne malgré la protestation de Loïc Lacasse (3-4, 50'08") qui balance sa cage et écope de dix minutes de méconduite.

Briançon est complètement relancé par son capitaine et croit en sa remontée au score. Les Dauphins peinent à suivre le jeu adverse. Lacasse bloque le tir de Castonguay, et la montée de Selan (54'). Pour son trente-deuxième anniversaire, Terglav dévie un tir de son compatriote slovène pour égaliser (4-4, 54'52"). Mais Épinal rétablit bien vite la situation quand les rouges retombent dans leurs travers. Alcaine ferme mal son premier poteau et Lafrance en profite (4-5, 56'46''). Lacasse s'oppose à l'offensive de Vanoosten (58'). Finalement Épinal en remet une couche lors de la sortie ratée d'Alcaine. Le jeune Espagnol tente de rejoindre le banc avant de revenir sur ses pas pour essayer - en vain - de contrer le tir de Petrák en jetant sa crosse (4-6, 59'05"). Dans les dernières secondes, Lacasse plonge sur le tir de Gaborit qui suit celui de Selan.

Malgré sa situation difficile, Épinal s'offre un succès inespéré à la patinoire Ren- Froger. Les Diables Rouges payent leur suffisance et leur manque d'implication durant la majeure partie du match en encaissant six buts sur leur glace. Une prestation décevante qui permet à Dijon deux revenir à deux points de la quatrième place détenue par les rouges.

 

Briançon – Épinal 4-6 (1-2, 0-1, 3-3)
Mardi 24 janvier 2012 à 19h30. 1216 spectateurs.
Arbitrage de Damien Bliek assisté de Alexis Grabit et Gwilherm Margry.
Pénalités : Briançon 8' (0', 4', 4') ; Épinal 38' (2'+10', 8', 6'+10').

Évolution du score :
1-0 à 02'55" : Castonguay assisté de Bernier et Caudron
1-1 à 12'50" : Boisclair assisté de Lafrance
1-2 à 16'22" : Jortikka assisté de Chassard
1-3 à 36'11" : Boisclair assisté de Lafrance
1-4 à 42'05" : Plch assisté de Mäntylä et Leroy (inf. num.)
2-4 à 44'38" : Vanoosten assisté de Caudron et Castonguay
3-4 à 50'08" : Terglav assisté de Dubec
4-4 à 54'52" : Terglav assisté de Selan et Szélig
4-5 à 56'46" : Lafrance assisté de Šimko et Plch
4-6 à 59'05" : Petrák assisté de Gervais

 
Briançon

Gardien : Ander Alcaine Val.

Défenseurs : Viktor Szélig - Florian Chakiachvili ; Steven Vanoosten - Gary Lévèque (A) ; Bence Szirányi - Maks Selan.

Attaquants : Marek Dubec – Edo Terglav (C) - Robin Gaborit ; Jean-François Caudron - Éric Castonguay - Marc-André Bernier (A) ; Peter Bourgaut - Sébastien Rohat - Lucas Bini ; Cédric Di Dio Balsamo.

Remplaçant : Aurélien Bertrand (G). Absents : Aleksi Holmberg (étirement des ligaments croisés), Mickaël Pérez (déchirure au psoas), Braden Walls (adducteurs).

Épinal

Gardien : Loïc Lacasse.

Défenseurs : Mikko Jortikka - Stéphane Gervais ; Niko Mäntylä - Fabien Leroy (C) ; Armando Scarlato.

Attaquants : Maxime Boisclair (A) - Toby Lafrance - Guillaume Chassard ; Ján Šimko - Michal Petrák - Ján Plch (A) ; Nathan Ganz - Chad Lacasse - Kévin Benchabane ; Erwan Agostini.

Remplaçants : Guillaume Papelier (épaule), Marc Syrucek. Absents : Mathieu Perrin (G), Peter Slovák (péroné), Yannick Offret.