Lyon - Dunkerque (Division 1, 20è journée)

Une défaite qui pourrait coûter cher aux Corsaires…

Battus samedi soir sur la glace de Lyon (6-5), les Dunkerquois s’enfoncent un peu plus au classement. La situation se complique vraiment pour les Corsaires à qui il reste 6 matchs de championnat pour sauver leur peau en Division 1.

Ce sont pourtant eux qui avaient ouvert la marque par l’intermédiaire de Petr Zich bien servi de derrière le but par François Rozenthal. Mais Les Lions revenaient fort dans cette première période puisqu’ils réussirent à inscrire 3 buts en un peu plus de 10 minutes pour finalement rentrer au vestiaire avec une avance confortable de 2 buts (3-1).



Dès le début de la seconde période, les hommes de Margerit assoient encore un peu plus leur domination et concrétisent une supériorité numérique. 4-1 ! Quel coup de massue pour des Dunkerquois totalement en dehors de leur sujet et qui ne semblent pas trouver de ressources suffisantes pour inverser la tendance. C’est sans compter sur les frères Rozenthal et François en particulier qui va redonner espoir aux siens. Pourtant privés d’un joueur sur la glace et évoluant à 4 contre 5, François Rozenthal inscrit deux buts en 20 secondes ! Retour aux affaires pour le HGD, ils redeviennent subitement dangereux et sur une supériorité numérique cette fois, c’est Maurice, le frangin qui égalise dans un silence de cathédrale. Charlemagne n’en revient pas. Les Corsaires que l’on croyait enterrés ont refait surface !

Mais Lyon parvient aussi, dans un match devenu complètement fou, à trouver des ressources. Lyon est, il est vrai, bien aidé par des Dunkerquois qui oublient qu’un match se gagne, avant tout, grâce à une bonne défense. 5-4 pour Lyon, tout est à refaire. C’est ce que comprend très vite François Rozenthal qui va une nouvelle fois entretenir l’espoir. Il égalise à 1’15" de la fin de deuxième tiers à 5-5. Le suspense reste entier pour cette fin de match.

Alors, comment les deux équipes vont-elles revenir de la pause ? On les imagine toutes deux un peu traumatisées par ce qui vient de se passer. Une fois menée, l’autre devant au score. Tout cela va être vite résolu par les locaux. Sur une supériorité numérique des Dunkerquois, le buteur lyonnais To Landry parvient à s’échapper seul vers le but de Marc-André Martel. Il inscrit le but libérateur des Lyonnais et celui qui cloue définitivement les espoirs Dunkerquois. Ils tenteront en vain de revenir à égalité en faisant sortir Martel à une minute de la fin.

Coup de sifflet final, grosse désillusion du côté des Dunkerquois, qui savent maintenant que le plus dur reste à venir. En aucun cas ils ne doivent se démobiliser. Le prochain match à Dunkerque samedi contre Bordeaux s’annonce une nouvelle fois déterminant. Accrochez-vous Corsaires, votre avenir en dépend !


Compte-rendu du site officiel des Corsaires de Dunkerque


Lyon – Dunkerque 6-5 (3-1, 2-4, 1-0)
Samedi 28 janvier 2012 à 20h30 à Charlemagne. 2 328 spectateurs.
Arbitrage de Geoffrey Barcelo assisté de Matthieu Pretat et Mikaël Rommevaux.
Pénalités : Lyon 22' (8’, 8’, 6’), Dunkerque 16' (8’, 6’, 2’).
Évolution du score :
0-1 à 02'13" : Zich assisté de F. Rozenthal et M. Rozenthal (double sup. num.)
1-1 à 05'56" : Olsson assisté de Caladi et Combe (sup. num.)
2-1 à 10'18" : Roch assisté de Bastien et To Landry (sup. num.)
3-1 à 16'26" : Frioux assisté de To Landry et Bastien
4-1 à 22'35" : Medeiros assisté de Johansson et Désérable (sup. num.)
4-2 à 26'23" : F. Rozenthal assisté de M. Rozenthal (inf. num.)
4-3 à 26'45" : F. Rozenthal assisté de Zich et Folcke (inf. num.)
4-4 à 30'23" : M. Rozenthal assisté de Folcke (sup. num.)
5-4 à 35'43" : Frioux assisté de Roch et Bastien (sup. num.)
5-5 à 38'46" : F. Rozenthal assisté de M. Rozenthal et Folcke (sup. num.)
6-5 à 46'12" : To Landry assisté de Roch et Deshaies (inf. num.)