Ligue Magnus (22e journée) : un derby pour repartir

Deux défaites en trois matchs de championnat, une finale de Coupe de France perdue en prolongation... Rouen sent le doute pointer le bout de son nez. Une situation plutôt inhabituelle sur les bords de Seine. Pour se remettre en jambes, rien de tel qu'un bon petit derby normand. Les champions de France reçoivent Caen, ce soir. Une équipe étrillée 11-0 à l'aller. Mais qui reste sur deux victoires de rang. Et qui a résisté, vendredi dernier, à Dijon, meilleure attaque de la ligue. En jeu, pour les Dragons, plus qu'une simple question de confiance. Le leader, que l'on croyait à l'abri, a vu fondre son avance. Il n'a plus la moindre marge de sécurité sur ses poursuivants. Comme lui, Chamonix est à 33 points. Briançon n'est qu'à deux longueurs, et Angers à trois. Certes, Rouen a joué un match de moins que ses adversaires. Mais le danger est bien là. En cas de nouvel accroc, les Dragons pourraient dévisser au classement. Ils joueront ce soir sans Jonathan Janil et Fabrice Lhenry.

Derrière, dans l'ombre des Dragons, la bataille est toujours aussi féroce. Et les choses devraient, un peu, se décanter. Le deuxième, Chamonix, affronte le troisième, Briançon. L'entraîneur des Chamois, Stéphane Gros, doit faire sans trois cadres de son groupe. Simon Lambert et Fabien Veydarier sont blessés. Vincent Kara, lui, est suspendu. Dans les Hautes-Alpes, aussi, l'effectif n'est pas au complet. Mickaël Perez et Aleksi Holmberg manquent toujours à l'appel. Angers, de son côté, se déplace à Marseille pour affronter Gap, toujours en exil dans les Bouches du Rhône. Juho Jokinen, remis de ses pépins physiques, est du voyage.

Sur un petit nuage depuis sa victoire à Bercy, Dijon retrouve la réalité du championnat avec la visite d'Épinal à Trimolet. Les Ducs ont été blanchis pour la première fois de la saison, vendredi dernier, à Caen (défaite 1-0 en prolongation). Les Vosgiens, eux, restent sur deux succès probants, à Briançon et contre Villard-de-Lans. Depuis son accession en Ligue Magnus, Strasbourg ne s'est jamais imposé à Amiens (4-3 en janvier 2011, 7-4 en mars 2010, 5-4 après prolongation en février 2009,  2-1 en octobre 2007, 4-2 en févier 2007). L'Étoile Noire monte en Picardie avec des envies de première, face à des Gothiques privés de Valentin Claireaux et Thomas Roussel. Aziz Baazzi est incertain. Morzine tâchera d'oublier sa défaite dans le derby de Haute-Savoie (2-1 à Chamonix vendredi) en dominant Grenoble.

Enfin, dans le bas de tableau, l'avant-dernier, Villard-de-Lans, accueille la lanterne rouge, Neuilly-sur-Marne. Le vaincu sera quasiment condamné à jouer les play-downs. Les Ours ne sont pas favoris. Et pour cause : Thibault Sage-Vallier, Romain Farruggia, Victor Vitton-Mea, Yann Diaferia et Francky Sadani seront absents. Pierre-Antoine Simonneau devrait tenir sa place.

Le programme :

Dijon (5) – Épinal (9), ce soir à 20 heures. La cote : Dijon 70 % / Épinal 30 %. Match aller : à Épinal, 

 

Épinal bat Dijon 4-3 en fusillade.

 

 

Rouen (1) – Caen (11), ce soir à 20 heures. La cote : Rouen 70 % / Caen 30 %. Match aller : à Caen, Rouen bat Caen 11-0.

Amiens (10) – Strasbourg (7), ce soir à 20 heures. La cote : Amiens 60 % / Strasbourg 40 %. Match aller : à Strasbourg, Amiens bat Strasbourg 5-2.

Gap (12) – Angers (4), ce soir à 20 heures. La cote : Gap 40 % / Angers 60 %. Match aller : à Angers, Angers bat Gap 5-2.

Villard-de-Lans (13) – Neuilly-sur-Marne (14), ce soir à 20 h 30. La cote : Villard-de-Lans 40 % / Neuilly-sur-Marne 60 %. Match aller : à Neuilly-sur-Marne, Neuilly-sur-Marne bat Villard-de-Lans 4-2.

Chamonix (2) – Briançon (3), ce soir à 20 h 30. La cote : Chamonix 60 % / Briançon 40 %. Match aller : à Briançon, Chamonix bat Briançon 3-2 après prolongation.

Morzine (6) – Grenoble (8), ce soir à 20 h 30. La cote : Morzine 60 % / Grenoble 40 %. Match aller : à Grenoble, Morzine bat Grenoble 5-4.

Prochaine journée (samedi 4 février) : Strasbourg – Gap, Épinal – Rouen, Neuilly-sur-Marne – Dijon, Angers – Morzine, Caen – Amiens, Chamonix – Grenoble, Briançon – Villard-de-Lans.