Aubagne le couteau entre les dents

Ce sont des joueurs d’Aubagne prêts à en découdre qui se déplaceront samedi soir à Valence pour le onzième et avant dernier match de la saison régulière. Toujours quatrièmes au classement, les Hiboux ne sont plus qu’à un tout petit point d’une qualification historique pour les play-offs. Mais ne parlez pas aux joueurs provençaux de match nul car c’est bien une victoire que la bande à Facchini s’en va chercher samedi dans la Drôme.

alt

C’est pourtant sur un score de parité que les deux formations s’étaient quittées lors du match aller. Un score de 4-4 qui avait terminé un match au cours duquel les pénalités étaient tombées dru de part et d’autre. Aubagne, très mal embarqué dans le deuxième tiers en étant mené 4-2 avait su se faire violence pour aller arracher un point qui aujourd’hui revêt toute son importance. Samedi soir, il faudra plus que jamais savoir rester discipliné, on se souvient qu’à l’aller, trois des quatre buts valentinois avaient été marqués en avantage numérique.
« Pour moi c’est déjà un match de phase finale, estime Raphaël Facchini, le manager général des Hiboux. Et dans ce type de rencontres, les pénalités sont déterminantes. On peut parier que l’équipe qui en prendra le moins gagnera le match. On connait notre adversaire qui se repose sur un premier bloc plus fort que le reste de l’équipe. On ne doit pas se précipiter, jouer calmement. Si ça brasse, on ne doit pas bouger et laisser faire, quitte à subir l’éventuelle agressivité adverse. »
De leur côté les joueurs, motivés comme jamais, ont hâte d’être au coup d’envoi. « Franchement, c’est sans doute le match le plus important de la saison, annonce Damien Ribourg, l’avant d’Aubagne. On sait ce qui nous attend si on perd, on sera sous pression lors du dernier match à Morzine. On peut se contenter d’aller jouer le nul, mais il est hors de question d’arriver dans cet état d’esprit. On y va pour gagner et c’est tout. On est à un tout petit point des premiers play-offs de l’histoire du club, on va en chercher trois et on rentre chez nous. »

alt
Aubagne est à ça des séries mais le scenario n’est pas évident. Sans une victoire à Valence, les Provençaux seront sous la menace de cet adversaire et aussi, voire surtout, de Morzine, ultime adversaire d’Aubagne en saison régulière le 18 février prochain. Morzine et Valence qui s’affronteront la semaine prochaine. Calculs d’apothicaire qui ne font que confirmer qu’Aubagne a rendez-vous avec l’histoire samedi soir…