Lettonie - Norvège (EIHC, tournoi de Lørenskog)

L'art de la passe inattendue

ASK Morten-110430-397La patinoire de Lørenskog, généralement vide en championnat, se remplit bien pour accueillir l'équipe nationale, avec plus de deux mille spectateurs. Le public est bien sûr majoritairement norvégien... mais ça ne s'entend pas. Les "Lat-vi-ja, Lat-vi-ja" résonnent dans les tribunes. Les supporters lettons sont décidément partout !

Sur la glace en revanche, c'est la Norvège qui dicte sa loi. Elle attaque le match très fort, mais ensuite son rythme descend. Par manque de patinage, et à cause d'interactions offensives encore perfectibles de la part d'équipes encore en rodage, les attaques ont du mal à percer. Il faut dire que les défenses, elles, se montrent très solides. Le 0-0 dure longtemps, très longtemps.

La situation se débloque en fin de deuxième tiers-temps, alors que Juris Stals est en prison pour une charge avec la crosse. Jonas Holøs tire de la ligne bleue, et le gardien Edgars Masalskis semble craindre une déviation de Per-Åge Skrøder. Le palet n'est pas dévié, mais c'est justement ça qui piège le portier.

Le deuxième but sera le plus beau. Marius Holtet, en très bonne position, choisit une passe qui désarçonne tout le monde et offre ainsi un caviar à Morten Ask. La Lettonie joue le tout pour le tout en sortant son gardien, une situation qui semble beaucoup lui réussir. Comme hier, elle marque à six contre cinq. Mais aujourd'hui, elle avait deux buts de retard, et le but de Kristaps Sotnieks ne suffit donc pas.

La Norvège occupe donc la tête du classement avec 5 points, à égalité avec le Danemark. Les deux cousins scandinaves se livreront donc une authentique finale lors de la dernière journée, pendant que Lettons et Français lutteront pour la troisième place.

Commentaires d'après-match

Roy Johansen (entraîneur du Danemark) : "C'était un match solide dès le coup d'envoi, l'équipe a montré beaucoup de tripes et d'effort. Une défense phyique et sûre vous permet d'avoir l'esprit en paix, et je dirais qu'elle a été solide comme un roc aujourd'hui. Il n'y a sans doute pas beaucoup de monde qui se serait attendu à la passe [de Holtet], mais ça a fonctionné."

Marius Holtet (attaquant du Danemark) : "J'ai manqué quelques occasions par le passé, donc c'est peut-être tout aussi bien d'avoir donné le palet."

 

Lettonie - Norvège 1-2 (0-0, 0-1, 1-1)
Vendredi 10 février 2012 à 19h00 à la Lørenskog Ishall. 2203 spectateurs.
Arbitrage de Jacob Grumsen (DAN) et Per Gustav Solem (NOR) assistés d'Alexander Waldejer et Jon Kilian (NOR).
Pénalités : Lettonie 12' (2', 6', 4'), Norvège 28' (4', 8'+10', 6').
Tirs : Lettonie 28 (8, 13, 7), Norvège 28 (11, 7, 10).

Évolution du score :
0-1 à 36'00" : Holøs assisté de Skrøder et M. Olimb (sup. num.)
0-2 à 46'08" : Ask assisté de Holtet et Skrøder
1-2 à 59'44" : Sotnieks assisté de Meija et Dzerins


Lettonie (2' pour surnombre)

Gardien : Edgars Masalskis [sorti de 59'21" à 59'44"].

Défenseurs : Kristaps Sotnieks (C, +1) - Arturs Salija (-1) ; Oskars Cibulskis (-1) - Edgars Dikis ; Martins Porejs (2') - Janis Andersons.

Attaquants : Gints Meija - Andris Dzerinš (A) – Roberts Bukarts (A) ; Juris Stals (4') - Ronalds Kenins (+1, 2') - Martins Cipulis (+1) ; Janis Indrasis - Vladislavs Dobrenkijs (2') - Juris Upitis ; Arturs Mickevics - Sergejs Pecura - Gunars Skvorcovs ; Janis Straupe.

Remplaçant : Maris Jucers (G). Absent : Atvars Tribuncovs (blessé).

Norvège

Gardien : Lars Volden.

Défenseurs : Tommy Jakobsen - Jonas Holøs (2') ; Henrik Odegaard – Ole-Kristian Tollefsen (C, 2') ; Alexander Bonsaksen - Henrik Solberg.

Attaquants : Per-Åge Skrøder (+1, 2') – Morten Ask (+1, 2') - Marius Holtet (+1, 2') ; Mathis Olimb (2') – Anders Bastiansen (A, -1) – Lars Erik Spets (-1) ; Ken Andre Olimb – Mads Hansen (A) – Martin Røymark (2') ; Andreas Martinsen – Kristian Forsberg (10') – Martin Laumann Ylven (4') ; Tommy Kristiansen (-1).

Remplaçant : Pål Grotnes (G). En réserve : Lars Haugen (G), Mats Trygg, Patrick Thoresen.