Slovaquie : l'Extraliga en folie (VI)

TYBOR Radoslav_PB048152La pause internationale, qui a permis à huit représentants du championnat slovaque de s’illustrer en équipe nationale, est presque terminée et l’Extraliga reprend ses droits demain avec les rencontres de la 47e journée. Poursuivons notre revue d’effectifs avec Trenčín, aujourd’hui, et Zvolen, la semaine prochaine, deux clubs déjà titrés dans le passé et qui, après avoir occupé la première place en octobre dernier, ont brutalement accusé le coup et se retrouvent désormais dans le ventre mou du classement. 

HK Dukla Trenčín

Les derniers play-offs (éliminés en « demi » par le futur champion) suivis d’une convaincante préparation estivale avaient laissé entrevoir un net regain d’efficacité du côté des « Sang et Or » et la perte effroyable en septembre dernier de la légende locale Pavol Demitra avait contribué à souder toutes les composantes du hockey à Trenčín qui commençaient pourtant à s’entredéchirer au sujet de la patinoire. Si bien que la bande du capitaine vétéran Ján Pardavý confirmait toutes ces bonnes dispositions en étant leader après le premier mois de compétition (soit à la mi-octobre). Vainqueurs à huit reprises sur les onze sorties introductives, le Dukla profitait non seulement d’une surprenante baisse de régime de Košice, son rival du moment, mais aussi et surtout d’une défense de fer symbolisée par les trois blanchissages de son gardien Vladimír Kováč. Mais voilà, les Militaires étaient en surrégime… Depuis, les Trenčania ont retrouvé un rythme plus conforme à leur effectif, certes composé de valeureuses individualités mais en manque tout de même de leaders aussi bien offensifs que défensifs. À l’image des performances en dents de scie du club, la prestation des attaquants locaux est irrégulière est aucun d’eux n’arrive à prendre la mesure de ses coéquipiers en terme de statistiques.

Radoslav Tybor, Roman Tvrdoň, Peter Sojčík et Ondrej Mikula, les meilleurs buteurs du groupe avec treize réalisations, pointent par ailleurs assez loin des plus prolifiques de la ligue. Assez modéré sur le marché des transferts en été comme en hiver – ce qui contraste avec la saison dernière –, le Dukla a toutefois fait une belle prise début décembre avec Peter Fabuš, piqué à Košice (lequel avait enrôlé le gaillard au nez et à la barbe de Trenčín un an auparavant) : sous ses couleurs chéries, l’ancien international retrouve presque son hockey des plus beaux jours (déjà douze buts et sept passes en plus des seize points déjà inscrits sous le maillot cassovien). Les ambitions du premier champion de la Slovaquie indépendante sont donc fragilisées même si la défense maintient un bon niveau : pas forcément productifs, Ladislav Gabriš et Libor Hlubuček, notamment, savent jouer efficacement des coudes dans leur zone. Conscients que leur prestigieux club prend la malheureuse habitude de s’engouffrer dans les profondeurs du classement, les dirigeants du Dukla ont viré il y a un mois le coach Dušan Gregor (après la déculottée de Skalica, 8-2) et l’ont remplacé par le duo Róbert Kaláber – Jozef Daňo qui s’occupait jusqu’alors des juniors locaux. Pour le moment, cette décision n’a rien changé dans la santé sportive de Trenčín.

Arrivées : Marek Biro (D, 23, Košice), Igor Bobček (D, 28, sans équipe), Peter Fabuš (A, 32, Košice), Josef Fojtík (A, TCH, 27, Nitra), Miroslav Habšuda (D, 19, juniors), Martin Jakúbek (A, 19, Orange 20/juniors), Róbert Kaláber (E, 42, juniors), Tomáš Nechala (D, 19, Orange 20), Juraj Rožník (A, 19, juniors), Matúš Vizváry (D, 22, Yunost Minsk, BLR).

Départs : Jan Bendík (D, TCH, 26, Hradec Králové, TCH-2), Igor Bobček (D, 28, Tychy, POL), Lukáš Bolf (D, TCH, 26, Třínec, TCH), Martin Chovan (D, TCH, 25, Košice), Dušan Gregor (E, 50), Ivan Koložváry (A, 28, Halle, ALL-4), Tibor Radulay (A, 24, Nitra).

SOJCIK Peter_PB048497HLUBUCEK Libor_PB048240