Briançon - Rouen (Ligue Magnus, 25e journée)

Battu 3-0 à Dijon, Briançon a perdu la troisième place du championnat chez les Ducs à deux journée du terme de la saison régulière. Les Diables Rouges reçoivent le leader Rouen, privé de six joueurs dont son gardien titulaire Fabrice Lhenry. Les Dragons qui ont traversé la France pour la troisième fois en quatre jours après un match à domicile contre Neuilly-sur-Marne et une rencontre à Marseille contre Gap.

FAUREraphael110903080Moins d'une minute après le coup d'envoi, Steven Vanoosten est sanctionné de deux minutes de pénalité et d'une méconduite. Julien Desrosiers fait le tour de la cage et Ander Alcaine bloque in extremis le revers du Franco-Canadien (01'30''). Sebastian Ylönen stoppe le tir de Jean-François Caudron (3'). Quentin Berthon puis Richard Démen-Willaume sanctionnés à leur tour, les rouges bénéficient d'un cinq contre trois. Jean-Philippe Paré est plus prompt que la défense locale pour récupérer un palet en fond de glace et venir échouer sur Alcaine (4'30''). Finalement, Briançon profite de cette situation quand Braden Walls sert Caudron au deuxième poteau (1-0, 08'11''). Lucas Bini rejoint Vanoosten en raison après avoir également écopé d'une méconduite. Caudron essaye à nouveau (14'). Marc-André Thinel tire dans le casque d'Alcaine (18') qui s'oppose à un autre tir de Darcy Werenka (19'). Briançon manque de doubler la mise à dix secondes de la sirène quand Éric Castonguay dans le dos d'Ylönen manque la cage ouverte (19').

Desrosiers oublié par la défense s'échappe et dribble le gardien espagnol et vient rabattre le palet dans son dos (1-1, 20'17''). Rouen remet logiquement les pendules à l'heure d'entrée du deuxième tiers après un début de match équilibré. Vanoosten perd ses nerfs après deux pénalités coup sur coup, et est prié de rejoindre les vestiaires. Les Dragons en profitent pour s'installer et inquiètent Alcaine de loin comme sur un tir d'Antonin Manavian (28'). Les joueurs de Basile ripostent par Caudron et Edo Terglav (30'). Loïc Lampérier et Quentin Berthon se retrouvent en deux contre un face à Florian Chakiachvili, le tir de Berthon finissant sur le poteau (33'). Alcaine repousse le slap de François-Pierre Guénette (33'), les lancers de Werenka (35') et de Démen-Willaume (39').

Alcaine est trompé par un tir flottant de Raphaël Faure à la ligne bleue, le premier but en Ligue Magnus pour le jeune Rouennais (1-2, 44'55''). Bernier réplique après un beau raid en solo (2-2, 46'01''). Le jeu s'anime alors de part et d'autres. Walls (47') répond à Ilpo Salmivirta (46'). Mallette prend le rebond du tir de Jimi Santala (51'). Le polyvalent Démen-Willaume, repositionné temporairement à l'attaque, essaie entre les deux cercles (51'). La plus grosse occasion est pour Guénette parti en échappée à la suite d'une longue passe de Lampérier, Alcaine s'interposant (52'). Ylönen capte un lancer de Walls alors que sa formation évolue brièvement à trois contre cinq. Mais le score n'évolue plus avant la prolongation.

Desrosiers fait la décision d'un tir du revers après avoir longtemps monopolisé le disque en fond de glace (2-3, 63'00).

Rouen remporte la saison régulière alors que Briançon se retrouve éjecté du top 4 et n'a plus son destin en main à une journée de la fin. Mais les coéquipiers de Terglav se sont malgré tout rassurés avant un dernier déplacement à Amiens.

 

Briançon – Rouen 2-3 a.p. (1-0, 0-1, 1-1, 0-1)

Dimanche 19 février 2012 à 18h00. 1748 spectateurs.
Arbitrage de Bruno Colléoni assisté de Guillaume Gielly et Adrian Popa.
Pénalités : Briançon : 62' (8' + 2x10', 10'+20', 4’, 0') ; Rouen : 24' (10', 8', 6', 0').

Évolution du score :
1-0 à 08'11" : Caudron assisté de Walls et Bernier (double sup. num.)
1-1 à 20'17" : Desrosiers assisté de Santala et Manavian
2-1 à 44'55" : Faure assisté de Paré et Mallette
2-2 à 46'01" : Bernier assisté de Terglav et Dubec
2-3 à 63'00" : Desrosiers assisté de Démen-Willaume et Mallette

 

Briançon

Gardien : Ander Alcaine Val.

Défenseurs : Gary Lévèque (A) - Steven Vanoosten ;Viktor Szélig- Maks Selan ; Aleksi Holmberg -Florian Chakiachvili.

Attaquants : Jean-François Caudron - Éric Castonguay - Braden Walls ; Marc-André Bernier (A)

– Edo Terglav (C) - Marek Dubec ; Peter Bourgaut - Sébastien Rohat - Robin Gaborit ; Lucas Bini ; Cédric Di Dio Balsamo [à 57'].

Remplaçants : Aurélien Bertrand (G). Absents : Mickaël Pérez, Bence Szirányi.

Rouen

Gardien : Sebastian Ylönen.

Défenseurs : Antonin Manavian - Jimi Santala ; Richard Démen-Willaume - Darcy Werenka (A) ; Juha Alén - Raphaël Faure.

Attaquants : Julien Desrosiers - Carl Mallette (C) - Jean-Philippe Paré ; Teemu Elomo - François-Pierre Guénette - Marc-André Thinel (A) ; Quentin Berthon - Loïc Lampérier - Ilpo Salmivirta.

Remplaçants : Guillaume Duquenne (G), Mathieu Chevalier, Maxime Joly. Absents : Jonathan Janil (fracture de l'index), Nicolas Lehéricey, Fabrice Lhenry (adducteurs), Romain Gutierrez, Alexandre Mulle, Anthony Rech.