Lyon - Brest (Division 1, 23è journée)

Victoire à l’arrachée chez les Lions

Lyon et Brest, deux formations sur une bonne dynamique après avoir enchaîné chacune  4 victoires consécutives, s’affrontaient sur le glaçon de la patinoire Charlemagne. Objectif pour Brest, rester dans le quatuor de tête et pour Lyon, accrocher définitivement les play-offs. L’ambitieux vice champion de division 2 de la dernière saison, fort du plus gros budget de division 1, attendait de pied ferme les Bretons, pour continuer son ascension et lutter pour l’accession en Magnus.



Lors du premier tiers, malgré les premiers assauts menés par les Albatros, les rapides attaquants lyonnais jouaient de leur arme favorite, le break, pour prendre de vitesse la défense finistérienne et tromper Macrez à deux reprises par To-Landry et Duchosal aux 5ème et 13ème minutes. De son côté le portier des Lions, Richard, repoussait les tirs de Pard et Croteau, très présents à la pointe de l’attaque bretonne. Comme au match aller à Brest, Lyon regagnait les vestiaires avec 2 buts d’avance sur des Albatros pas assez présents défensivement.

Les premières minutes de la seconde période reprenaient le même scénario et à 5 contre 4 après la sortie de Croteau pour « accrocher », Bastein, l’autre buteur local, se faisait un plaisir de porter la marque à 3-0 après 28 minutes de jeu. Sébastien Oprandi demandait alors un temps mort, histoire certainement de remotiver ses troupes. Cette intervention a semblé porter ses fruits puisque Pard trompait enfin Richard quatre minutes plus tard. L’écart restait pourtant de deux unités à la fin de la période mais les Brestois affichaient plus de présence.

Dans le dernier tiers, Brest profitait d’une supériorité numérique dès la 43ème et Pard réduisait  l’écart. Le même Pard, pénalisé à la 45ème minute, obligeait ses coéquipiers à jouer à 4 contre 5. En infériorité, Brest profitait d’une mésentente entre deux joueurs lyonnais qui se gênaient, laissant Lefebvre leur piquer le palet et égaliser à la 46ème minute. Ce revirement conduisait Margerit à poser son temps mort pour remobiliser ses Lions.

Deshaies redonnait alors l’avantage aux siens à la 56ème, avance de courte durée puisque Croteau égalisait encore une minute plus tard. Les prolongations approchaient quand Dubaj, à 55 secondes du gong final, plantait le cinquième but lyonnais d’un superbe tir en pleine lucarne. Sébastien Oprandi prenait le risque de sortir Macrez sur un dernier face off, pourtant dans la zone défensive brestoise. Ce fut payant, les Albatros emportaient la mise en jeu et allaient arracher les prolongations à dix secondes de la fin du temps réglementaire sur un troisième but de l’inévitable Pard. Un scénario fou pour les 2600 spectateurs de Charlemagne.

Après trois minutes en prolongation un tir d’Holik transperçait la défense lyonnaise pour donner la victoire aux siens !!! Mission accomplie pour les Albatros qui ont fait preuve d’une réelle motivation pour revenir au score et battre un bel adversaire.


Compte-rendu du site officiel des Albatros de Brest


Lyon – Brest 5-6 (2-0, 1-1, 2-4, 0-1)
Samedi 18 février 2012 à 20h30 à Charlemagne. 2 620 spectateurs.
Arbitrage de Stéphane Peronnin assisté de Matthieu Pretat et Frédéric Hemmery.
Pénalités : Lyon 28' (2'+10’, 4’, 2'+10’, 0’), Brest 12' (6', 4', 2', 0’).
Évolution du score :
1-0 à 05'35" : To Landry assisté de Bastien et Roch
2-0 à 13'11" : Duchosal assisté de Combe et Olsson
3-0 à 27'53" : Bastien assisté de Roch (sup. num.)
3-1 à 32'50" : Pard assisté de Croteau
3-2 à 43'25" : Pard assisté de Holik et Poulin (sup. num.)
3-3 à 46'11" : Lefebvre assisté de Lemoine et Ballet (inf. num.)
4-3 à 56'24" : Deshaies assisté de To Landry et Frioux
4-4 à 57'09" : Croteau assisté de Pard
5-4 à 59'05" : Dubaj
5-5 à 59'50" : Pard assisté de Prosvic
5-6 à 63'15" : Holik assisté de Prosvic et Avenel