Ligue Magnus : on efface tout, et on recommence

Chaque année, c’est la même rengaine. Vers la fin de l’hiver, la Ligue Magnus efface ses tablettes et remet ses compteurs à zéro. La saison régulière achevée, place aux play-offs. Avec, pour se mettre dans le rythme, un bon petit tour préliminaire observé, de loin mais avec intérêt, par Rouen, Dijon, Chamonix et Briançon, déjà qualifiés pour les quarts de finale.

Onzième de la saison régulière l’an passé, Strasbourg avait traversé les séries éliminatoires en boulet de canon. Les Alsaciens s’étaient hissés en finale en éliminant Epinal, Gap et Angers. Avant d’échouer contre Rouen pour le gain du titre. Et voilà l’Etoile Noire prête à remettre ça. L’équipe coachée par Daniel Bourdages reste sur deux belles performances. Une victoire nette contre Grenoble (8-3). Et un succès plus inattendu à Angers (1-2). Malgré cela, Strasbourg n’attaque pas les play-offs en favori. Les Bas-Rhinois se déplacent, ce soir et demain, à Amiens. Où ils affronteront des Gothiques en (très) grande forme. Les joueurs de Heikki Leime, qui vient de s’engager pour les deux prochaines saisons avec le club picard, en sont à six victoires de rang. Et savent comment mettre à mal l’Etoile Noire. Les deux équipes ont déjà été opposées à quatre reprises cette saison. Pour quatre victoires picardes (5-2 et 4-2 en championnat, 5-3 et 4-2 en Coupe de la Ligue). Pire, depuis son accession en Ligue Magnus, Strasbourg ne s’est jamais imposé au Coliseum (4-3 en décembre 2010, 7-4 en mars 2010, 5-4 en février 2009, 2-1 en octobre 2007, 4-2 en février 2007).

Bouté mardi soir hors du top 4, Angers n’avait pas forcément prévu de débuter ses play-offs aussi tôt. Mais les Ducs, avec un maigre bilan de deux victoires lors de leurs sept dernières sorties, sont forcés de s'y remettre dès ce soir. Sans Simon Lacroix, toujours sur la touche, ils reçoivent Caen, plus mauvaise attaque du championnat. Mais parfaitement capable de surprendre la troupe de Jay Varady. Après tout, les Drakkars ont déjà gagné cette saison au Haras (4-2 le 26 décembre). Touché mardi contre Morzine, Dusan Brincko devrait tenir sa place au sein de la défense normande. Dix victoires sur treize matchs joués, Grenoble a réussi une seconde partie de championnat presque idéale. Et assez solide pour aborder les play-offs en confiance, surtout avec le retour annoncé de Francis Desrosiers en attaque. Le Canadien est remis de ses pépins physiques. Epinal n'affiche pas la même dynamique. Les Spinaliens alternent le bon (victoire 6-2 contre Rouen début février) et le mauvais (défaite 6-2 mardi à Morzine). Et vont devoir se ressaisir pour mettre en danger les Brûleurs de Loups. La dernière confrontation de ce premier tour des play-offs oppose Morzine et Gap. Les Haut-Savoyards évolueront sans Shane Lust, toujours en délicatesse avec son genou.

Villard-de-Lans et Neuilly-sur-Marne seront aussi sur la brèche. Mais avec un tout autre enjeu. Ours et Bisons s'affrontent à partir de ce soir pour ne pas descendre en Division 1.

Séries finales, tour préliminaire :

Grenoble – Epinal. Début de la série ce soir à 20 heures. Prochains maths : demain à Grenoble (20 heures), mardi à Epinal (20 h 15), mercredi à Epinal (20 h 15) si nécessaire, samedi 3 mars à Grenoble (20 heures) si nécessaire. La cote : Grenoble 70 % / Epinal 30 %.

Grenoble : 7e de la saison régulière (32 points). 15 victoires dont 1 après prolongation, 11 défaites dont 2 après prolongation. 90 buts marqués, 75 buts encaissés.

Epinal : 10e de la saison régulière (26 points). 13 victoires dont 2 après prolongation, 13 défaites. 93 buts marqués, 103 buts encaissés.

Cette saison : à Grenoble, Epinal bat Grenoble 5-4 après prolongation (26 décembre) ; à Epinal, Grenoble bat Epinal 7-2 (30 décembre).

Le vainqueur de la série affrontera Dijon au prochain tour.

Amiens – Strasbourg. Début de la série ce soir à 20 heures. Prochains matchs : demain à Amiens (20 heures), mardi à Strasbourg (20 heures), mercredi à Strasbourg (20 heures) si nécessaire, samedi 3 mars à Amiens (20 heures) si nécessaire. La cote : Amiens 55 % / Strasbourg 45 %.

Amiens : 8e de la saison régulière (28 points). 13 victoires dont 5 après prolongation, 13 défaites dont 2 après prolongation. 76 buts marqués, 79 buts encaissés.

Strasbourg : 9e de la saison régulière (28 points). 13 victoires dont 1 après prolongation, 13 défaites dont 2 après prolongation. 89 buts marqués, 81 buts encaissés.

Cette saison : à Strasbourg, Amiens bat Strasbourg 5-2 (15 octobre) ; à Amiens, Amiens bat Strasbourg 4-2 (31 janvier).

Le vainqueur de la série affrontera Rouen au prochain tour.

Angers – Caen. Début de la série ce soir à 20 h 30. Prochains matchs : demain à Angers (18 h 30), mardi à Caen (20 heures), mercredi à Caen (20 heures) si nécessaire, samedi 3 mars à Angers (18 h 30) si nécessaire. La cote : Angers 80 % / Caen 20 %.

Angers : 5e de la saison régulière (34 points). 16 victoires dont 2 après prolongation, 10 défaites dont 2 après prolongation. 75 buts marqués, 60 buts encaissés.

Caen : 12e de la saison régulière (19 points). 9 victoires dont 5 après prolongation, 17 défaites dont 1 après prolongation. 56 buts marqués, 111 buts encaissés.

Cette saison : à Angers, Caen bat Angers 4-2 (26 décembre) ; à Caen, Angers bat Caen 4-3 après prolongation (30 décembre).

Le vainqueur de la série affrontera Briançon au prochain tour.

Morzine – Gap. Début de la série ce soir à 20 h 30. Prochains matchs : demain à Morzine (20 h 30), mardi à Marseille (20 heures), mercredi à Marseille (20 heures) si nécessaire, samedi 3 mars à Morzine (20 h 30) si nécessaire. La cote : Morzine 70 % / Gap 30 %.

Morzine : 6e de la saison régulière (34 points). 15 victoires dont 1 après prolongation, 11 défaites dont 4 après prolongation. 86 buts marqués, 69 buts encaissés.

Gap : 11e de la saison régulière (21 points). 9 victoires dont 3 après prolongation, 17 défaites dont 3 après prolongation. 79 buts marqués, 99 buts encaissés.

Cette saison : à Briançon, Morzine bat Gap 3-0 (29 octobre) ; à Morzine, Gap bat Morzine 3-2 après prolongation (24 janvier).

Le vainqueur de la série affrontera Chamonix au prochain tour.

Poule de maintien :

Villard-de-Lans – Neuilly-sur-Marne. Début de la série ce soir à 20 h 30. Prochains matchs : demain à Villard-de-Lans (20 h 30), vendredi à Neuilly-sur-Marne (18 h 45), samedi 3 mars à Neuilly-sur-Marne (18 h 45) si nécessaire. La cote : Villard-de-Lans 55 % / Neuilly-sur-Marne 45 %.

Villard-de-Lans : 13e de la saison régulière (12 points). 5 victoires dont 1 après prolongation, 21 défaites, dont 2 après prolongation. 72 buts marqués, 129 buts encaissés.

Neuilly-sur-Marne : 14e de la saison régulière (10 points). 3 victoires, 23 défaites dont 4 après prolongation. 66 buts marqués, 120 buts encaissés.

Cette saison : à Neuilly-sur-Marne, Neuilly-sur-Marne bat Villard-de-Lans 4-2 (15 octobre) ; à Villard-de-Lans, Villard-de-Lans bat Neuilly-sur-Marne 7-2 (31 janvier).