Angers - Caen (Ligue Magnus, play-offs, 1er tour, match 1)

Angers en mode play-offs

2012-02-24-Angers-CaenPour ce premier tour des play-offs 2012, les Ducs recevaient les Drakkars devant une faible affluence (environ 700 spectateurs). Un duel a priori déséquilibré, mais les Drakkars étaient venus s'imposer au Haras lors de la saison régulière.

Le match démarre fort pour les Angevins qui mettent rapidement à contribution le portier normand Clément Fouquerel. Mais il résiste bien aux assauts locaux et repousse même un break de Julien Albert (4'). Les Angevins poussent fort mais les visiteurs tiennent tant bien que mal.

À la mi-période, les protégés de Bertrand Pousse sortent le bout de leur nez et inquiètent Andrej Hocevar, le portier local, essentiellement par des tirs de la bleue de Hyyppa (12') ou encore Paquet (13'). Un peu contre le cours du jeu, les Caennais prennent l'avantage par l'intermédiaire d'Antti Urpo. Ce dernier, servi derrière la cage par Joe Buicko, contourne la cage et tire à mi-hauteur dans l'angle opposé (0-1, 15'22"). Andrej Hocevar, vraisemblablement masqué, n'est pas exempt de tout reproche dans cette affaire.

2012-02-24-Angers-Caen2Les Angevins ne vont pas douter longtemps puisque Brian Henderson - devant le slot - dévie du bout de la crosse une superbe offrande de Tomas Baluch (1-1, 16'41"). Quelques instants plus tard, Julien Albert vient défier le cerbère visiteur et le trompe de près d'un revers astucieux (2-1, 17'52"). Les Ducs rentrent donc au vestiaire avec une avance fort méritée. Un pressing constant et haut gêne considérablement les Caennais qui n'ont eu que très rarement l'opportunité d'inquiéter l'arrière-garde angevine.

Le deuxième tiers sera à sens unique avec des Angevins volontaires – chose trop rarement vue lors de la saison régulière – qui acculent les Caennais dans leurs derniers retranchements. Obligés de commettre des fautes, ils ne doivent leur salut qu'à la prestation de haut vol de leur dernier rempart. Auteur de mitaines propres et sereines sur des tirs à angle fermé de Marc Bélanger (26') ou Jonathan Bellemare (27'), Fouquerel sort vainqueur d'un break avec Eric Fortier en déviant la rondelle du bout de la mitaine (32'). Le réalisme, qui fuit les Angevins depuis le début de la saison, n'est toujours pas au rendez-vous. Autre souci, la perte sur blessure de Valentin Michel, victime d'une fracture du poignet. Nullement récompensés de leurs efforts, les Angevins n'ont toujours qu'un but d'avance après quarante minutes.

2012-02-24-Angers-Caen3Toujours dominateurs, les Angevins ne parviennent pas à faire le break et se retrouvent même en infériorité numérique au début du troisième tiers. Mais les Caennais n'y arrivent toujours pas et leur jeu de puissance diablement inefficace. Angers, sûr de sa force, tue définitivement tout suspense en moins de deux minutes : dans un premier temps, Tomas Baluch – décidément bien plus motivé ce soir que lors de la saison régulière – dévie à mi-hauteur un tir de la bleue de Daniel Carlsson (3-1, 48'39), puis Thiery Poudrier reprend devant le but un rebond improbable du plexi derrière la cage avant de placer la rondelle entre les bottes de l'infortuné Fouquerel (4-1, 48'57"). Enfin, Brice Chauvel profite de l'excellent travail de Juho Jokinen derrière la cage avant de reprendre le palet victorieusement au premier poteau (5-1, 50'31"). La passe du Finlandais a surpris tout le monde puisque personne – Fouquerel compris – ne s'attendait à cette passe.

Dès lors, le match est plié. Le sixième but angevin (6-1, 58'58") est marqué de la bleue par Clément Colombel, dont c'atait la première présence sur la glace en championnat cette saison !

Un match sérieux des Angevins qui ont enfin compris que le pressing était à la base de la réussite. À confirmer dès le deuxième match de ce premier tour. Pour les Caennais, il va falloir montrer un tout autre visage s'ils veulent espérer ramener une victoire de l'Anjou.


Angers – Caen 6-1 (2-1, 0-0, 4-0)
Vendredi 24 février 2012 à 18h30 à la patinoire du Haras. 700 spectateurs.
Arbitrage de Alexandre Hauchart assisté de Thomas Caillot et Maxime Durand.
Pénalités : Angers 8' (6', 0', 2') ; Caen 8' (4', 4', 0').

Évolution du score :
0-1 à 15'22" : Urpo assisté de Buicko et Tuominen
1-1 à 16'41" : Henderson assisté de Baluch et Chauvel
2-1 à 17'52" : Albert assisté de Poudrier et Raux
3-1 à 48'39" : Baluch assisté de Carlsson et Henderson
4-1 à 48'57" : Poudrier assisté de Albert et Mihalik
5-1 à 50'31" : Chauvel assisté de Jokinen
6-1 à 58'58" : Colombel assisté de Baluch et Henderson