Wasquehal - Toulon (Division 2, 18e journée)

autranwillyPour s’assurer de conserver la sixième place à laquelle ils sont abonnés depuis plusieurs semaines, les Lions ont besoin d’un point face à Toulon, vaincu à l’aller à la Garde en prolongation. Seulement, la donne a bien changé depuis ce 3 décembre : la bonne période connue par les hommes de Frédéric Nilly à l’automne est aujourd’hui révolue, et Maxime Boschetti, acteur des trois buts synonymes de victoire en prolongation, a vu sa saison prendre fin contre une balustrade à Asnières. Contraint de prendre place derrière le banc, aux côtés du capitaine Alexis Thomas, l’habituel joueur de la première ligne est remplacé par un revenant, le Russe Nikita Smirnov, de retour depuis quelques jours.

C’est un autre Slave, le brillant Petr Janecka, qui s’illustre aux abords de la cage de Fabien Chardon. Auteur d’un lancer puissant dans la mitaine du suppléant de Julien Peyre, suspendu, le numéro 21 dévie une passe de Drzik vers son compère Dulovec, pour un lancer flirtant avec la cage. La plus belle action de cette entame est toutefois à mettre à l’actif des Wasquehaliens, la vitesse du revenant Smirnov lui permettant de reprendre un débordement de Moore et de contraindre Jágr à effectuer un arrêt spectaculaire. Le portier tchèque est encore à l’ouvrage face à un boulet de canon de Vienne, ses équipiers par moments acculés par les assauts nordistes étant en outre pris pour un surnombre frôlé quelques minutes plus tôt (08’38").

Moment choisi par Martin Dulovec, esseulé derrière le but, pour délivrer une passe précise vers l’enclave, où Josef Drzik contrôle le palet et ajuste Chardon (0-1 à 10'04"). A leur tour punis pour un changement de ligne raté, les Lions subissent rapidement le jeu de puissance des Méditerranéens. Fabien Chardon se détend pour fermer, de la botte, le chemin de son but à Janecka, mais il est ensuite surpris, dans un angle très fermé, par Tomas Slama (0-2 à 12'34").

Brett Moore relance les Lions…

Les protestations passées, Wasquehal a vite la possibilité de contester l’avantage varois. Deux fautes successives sur Domian et Chardon ramènent le danger vers la cage de Jágr, dont le défenseur Alexandre Boulard passe bien malencontreusement à quelques centimètres du but contre son camp. Décalé sur la gauche, Brett Moore prend finalement le temps de trouver la faille, d’un lancer croisé précis (1-2 à 14'19"). Un plongeon opportun du Tchèque met fin à un jeu à trois de la ligne Domian-Moore-Smirnov, permettant aux visiteurs de regagner le vestiaire sur ce court avantage, malgré une relance ratée, dont Thomas Fauchart passe près de tirer profit.

chardonfabienLes efforts de Brett Moore sont récompensés en début de deuxième période. Edmond Chan abandonne le palet à l’Américain, auteur d’un nouveau tir puissant et précis pour redonner l’espoir aux hommes de Frédéric Nilly (2-2 à 21'21"). Son débordement ouvre même la voie du troisième but à Martin Domian, déjoué par son vis-à-vis. Toulon est moins alerte depuis la reprise, ses attaquants éprouvant des difficultés à s’approcher de la cage adverse, et lorsqu’ils y parviennent Dulovec et Remot se percutent…

Une obstruction du capitaine Autran devant Vienne fait un peu plus tanguer les Boucaniers, secourus par la botte de leur dernier rempart devant Domian, bien malheureux face à ses anciennes couleurs. Et si un contre mené par les deux hommes forts Drzik et Janecka est repoussé par une acrobatie de Chardon, les affaires toulonnaises ne sont pas au mieux lorsqu’un coup de genou de Peter Rojkovic sur Thomas Fauchart se traduit par l’exclusion du défenseur porteur du numéro 77 floqué au nom de Brodeur (30’05"). Un nouveau jeu rapide des trois attaquants étrangers des bleus est stoppé sur la ligne par Jaroslav Jágr (32’51"), encore solide sur un tir puissant de Vienne et spectaculaire lorsque Smirnov dévie dans son dos une passe de Moore vers Domian, en quête de la lucarne.

… mais Janecka est toujours là

Au retour à cinq, les Boucaniers ont raison de Fabien Chardon, auteur de deux autres parades en un contre un face à Dulovec et Ramos, grâce à leur artilleur numéro 1. Servi par une longue passe de Tomas Dulovec, Petr Janecka ne rate pas l’occasion de redonner l’avantage aux siens (2-3 à 37'42"). Il se fait ensuite justice tout seul après une charge de Chan, sans grande conséquence car Stefan Rusnak est puni à trois reprises en un peu plus de quatre minutes, ce qui facilite la tâche des Boucaniers. La cage wasquehalienne est dès lors prise d’assaut.

Lui aussi posté devant l’enclave, Tomas Dulovec trouve le dessous de la barre (2-4 à 42'15"), cette dernière repoussant un essai de Willy Autran, comme le casque de Chardon le tir de Slama et le poteau celui de Remot. Si Fabien Chardon perd la rondelle de vue dans la continuité d’un envoi de Josef Drzik, et si Tomas Slama manque la cage sur un énième caviar de Janecka, le capitaine Willy Autran tue le peu de suspense restant en accélérant pour contourner la cage (2-5 à 55'27").

brodeurrichard

Les Toulonnais sont finalement parvenus à asseoir leur supériorité présumée, longtemps contestée par les Lions. La sortie de Clément Ramos, chargé contre la bande par Romain Sauvage, ternit quelque peu leur fin de rencontre, Richard Brodeur ayant déjà du se passer de plusieurs éléments comme Katrusin, malade, et Lyon, dont la saison est terminée, pour n’évoluer qu’avec sept attaquants.

La victoire d’Asnières, déjà vainqueur des deux confrontations directes, à Orléans, contraindra Wasquehal, finalement huitième, à défier les Français Volants la semaine prochaine.

Commentaires d'après-match :

Frédéric Nilly (entraîneur de Wasquehal) : "Rencontrer Paris et non Annecy nous coûtera moins cher financièrement… Sportivement, cette équipe est forte, avec un gros gardien et des attaquants qui le sont tout autant. Le tableau devient du coup moins facile. Sur le match de ce soir, nous pouvons avoir quelques regrets du fait des belles opportunités de lancer. Les deux gardiens ont réalisé un superbe match, mais nous laissons des lancers trop dangereux, à l’image des buts encaissés. Une grosse semaine d’entraînement nous attend."

Richard Brodeur (entraîneur de Toulon) : "La victoire fut difficile. Il a fallu cette semaine garder la pression alors que la qualification était acquise et se mettre dans le tempo des play-offs. Les deux points étaient l’essentiel, et Wasquehal a tout fait pour en obtenir au moins un. Il a fallu évoluer avec deux lignes et compenser la sortie de Rojkovic, qui est habitué à prendre un gros temps de glace. Jaroslav Jágr fait un gros match. Je demeure surpris par nos résultats, car nous visions certes les play-offs mais devions faire avec une économie de l’ordre de 30 000 euros. Toutefois, lors des play-offs, il ne faut pas oublier que les compteurs sont remis à zéro."

 

Wasquehal – Toulon 2-5 (1-2, 1-1, 0-2)
Samedi 25 février 2012 à 18h30 à la patinoire Serge Charles. 300 spectateurs.
Arbitrage de Christophe Picard assisté de Sueva Torribio et Nicolas Elbaze.
Pénalités : Wasquehal 49' (4',0', 10'+10’+25'), Toulon 39' (6', 4'+5’+20’, 4').
Tirs : Wasquehal 42 (13, 14, 15), Toulon 43 (12, 15, 16).

Évolution du score :
0-1 à 10'04" : Drzik assisté de Janecka et Dulovec (inf. num.)
0-2 à 12'34" : Slama (sup. num.)
1-2 à 14'19" : Moore assisté de Domian et Rusnak (double sup. num.)
2-2 à 21'21" : Moore assisté de Chan et Picard
2-3 à 37'42" : Janecka assisté de Dulovec
2-4 à 42'15" : Dulovec assisté de Drzik et Janecka (sup. num.)
2-5 à 55'27" : Autran assisté de Ramos et Drzik (sup. num.)

 
Wasquehal

Gardien : Fabien Chardon.

Défenseurs : Nicolas Hamoudi (A) - Riccardo Valli ; François Lenière-Piquet - Hugo Picard ; Stefan Rusnak.

Attaquants : Martin Domian (C) - Brett Moore - Nikita Smirnov ; Thomas Fauchart (A) - Adrien Colongo - Edmond Chan ; Valentin Vienne - Arthur Delbecque - Romain Sauvage.

Remplaçant : François Durand (G). Absents : Maxime Boschetti (épaule), Alexis Thomas (pouce), Julien Peyre (suspendu), Thibault Maes et Axel Canaguier (obligations professionnelles).

Toulon

Gardien : Jaroslav Jágr.

Défenseurs : Josef Drzik (A) - Alexandre Boulard (A) ; Peter Rojkovic - Romain David ; Arnaud Bolomier.

Attaquants : Martin Dulovec - Petr Janecka - Tomas Slama ; Simon Remot - Clément Ramos - Willy Autran (C) ; Thomas Merbah.

Remplaçant : Johan Merbah (G). Absents : Jan Katrusin (malade), Olivier Lyon (entorse cervicale), Grégory Tocque, Julien Rives, Emmanuel Anais.